Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 08:24
La caricature a été publiée sur le compte Twitter officiel de l'Ukraine. [© Capture d'écran/ Twitter]


 

 

 

Depuis toujours
il n’admirait
et n’aimait
que la violence
la brutalité
l’orgueil et la haine

Il méprisait
ceux qui parlaient d’amour
de paix et d’harmonie
son espérance restait la guerre
sous n’importe quel prétexte
et les pires mensonges

Il n’avait que faire
de son peuple
qu’il a si longtemps
et profondément manipulé

Il fallait qu’il impose
une totale ignorance
un esclave qui sait
ne sert à rien
pour son maître !

Il ne doutait jamais de lui
sûr que s’il faisait la guerre
à un pays innocent
nul autre nation
n’oserait bouger

Comme tous les orgueilleux
sa croyance en lui-même
l’a aveuglé
l’empêchant de voir la vérité

Il a rassemblé
l’Europe
auparavant désunie
et il a démontré
que le pays attaqué et méprisé
à qui il déniait le droit d’exister
était une vaillante nation !

Il faut savoir et dire :
quand une armée
perd tout honneur
à force d’horreurs
à force de crimes
à force de tortures
à force de viols
à force de vols
à force de destructions…

On n’a pas le droit d’ignorer
que le premier criminel
est celui qui a ordonné
cette guerre, cette honte
cette lâcheté délibérée !

Quand on sait le nom
du criminel en chef
on n’a pas le droit
de l’inviter encore
sur des sols civilisés !

Il faut le rejeter
l’enfermer dans son palais
et reconnaître que l’histoire
dit son vrai nom :
Poutine, le nazi russe !

©Jean Dornac
Lannion, le 23 avril 2022                         
 
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 mars 2022 4 10 /03 /mars /2022 07:34
Président Putler...


 

 

 

je croyais être assez vieux
pour n’avoir pas à implorer
les hôtes de tous les cieux
afin qu’ils arrêtent les guerriers

 

mais le ciel ces jours
semble comme toujours
faible et vide pour les petits
fort pour les tyrans en folies

 

Un dictateur de flibuste
succède à un tyran nazi
tous les deux voulaient un buste
mais ne méritent que des lazzis

 

il faut une bonne dose de drogue
pour se transformer en bull-dog
et déclarer la guerre en étant ivre
à un pays qui veut juste vivre !

 

ou quand un petit capitaine
d’une police criminelle du passé
dévoré d’une cruelle haine
décide de s’en prendre à la Liberté !

 

et nous voilà avec sur les bras
un gros boulet russo-soviétique !
les missiles volent bas
lancés pour ce dictateur typique  

 

ses collègues mafieux
qu’on appelle oligarques,
implorent les cieux
se sentant de plus en plus patraques

 

ridicules sont leurs angoisses
face aux haines qui croissent
et les vengeances à venir
des peuples qui crèvent d’agonir !

 

©Jean Dornac

Lannion, le 9 mars 2022                     
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 février 2022 3 02 /02 /février /2022 07:51


            
                                          Dédié à Mr Baldeck

 

comme une caresse infinie
il pleut de la neige
qui glisse dans les rides
de mon vieux visage

 

gamin, avec les copains d’école
nous avalions ces grains
tranquillement tombés du ciel
Personne ne les récoltait

 

il ne fallait pas laisser se perdre
cette manne fraîche
avant que la sonnerie
ne nous appelle

 

c’est qu’elle veut nous enfermer !
la liberté, même à cet âge
est un danger pour les maîtres
alors, en avant, en rang serrés !
il ne voulait voir qu’une tête
le maître d’école !
avant de nous asseoir
sur nos vieux bancs de bois usés
il fallait montrer nos mains
recto puis verso…

 

si elles étaient sales
c’était la punition
trois coups de règle
sur les doigts

 

ça réveille
même les gros dormeurs…
pourtant je l’aimais bien
mon maître d’école

 

Il nous aimait aussi
et si parfois
il nous frappait
c’est qu’il n’avait pas le choix !

 

les ordres venaient d’en haut
presque de Dieu lui-même
du moins c’est ce que nous croyions
l’inspecteur à l’air sévère
avait pour nous
l’allure d’un dieu tout-puissant
nous ne doutions pas
qu’un seul de ses regards
un seul de ses mots
pouvait nous pétrifier à jamais

 

mon maître d’école
m’a appris à aimer Victor Hugo
et ses merveilleux Misérables
Et m’a ouvert l’esprit
au monde brillant de la poésie
avec Lamartine, Musset et Vigny
grâce à lui et son don de conteur
j’ai vite été passionné d’histoire
et si parfois je rêvais
j’étais l’un de ses personnages…

 

oui, mon maître d’école
a bien été mon maître de vie !
si je ne me suis pas échoué
dans le caniveau, c’est grâce à lui… !
sévère, nous avions peur de lui
mais il a su nous élever
à hauteur de sa propre vie… !

 

©Jean Dornac
Lannion, le 1er février 2022             
 
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 07:38


 

 

 

un coeur s’est perdu ici
un autre s’est pendu
là-bas dans le plat pays de Jacques Brel
il s’est perdu quelque part
entre ici et là-bas !
je cherche le propriétaire
à qui, sans doute, il manque !

 

peut-on vivre sans coeur
si l’on n’est pas un tyran ?
j’ai un coeur à partager
le mien à vous donner
mais qui le voudra
même gratuitement ?
à votre bon coeur Mesdames !

 

si un tyran le désire
et se l’approprie
la greffe échouera
mon coeur n’aime
que la douceur et l’amour
jamais la haine et la violence
qui le tueraient !

 

il aime la poésie
franche et directe
en-dehors des clous
plantés par les normes
des temps et âmes pincées
d’un classicisme surrané
qui en dessèche l’âme

 

ce coeur déclame les vers
et l’ensemble des douceurs
avec toujours
et en premier
toute la beauté
conjuguée au verbe aimer
car l’amour est premier !

 

à qui appartient
le coeur trouvé
dans un triste caniveau
où circulent hélas
les miasmes des âmes lasses
d’une vie de violence
baignée de haine ?…

 

que de remords inavoués
laisse échapper ce coeur
vert de tristesse
vrai, il s’est perdu
mais surtout
son amour de toujours
n’a pas supporté l’infidélité…

 

©Jean Dornac
Lannion, le 26 décembre 2021
               
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 07:46


 

 

Oui, je l’appelle de toutes mes forces
effaçons enfin ces haines absurdes
qui tuent, blessent, torturent
font pleurer les femmes et les enfants !

 

Jetons dans les cavernes de nos cerveaux
au plus profond du vide de nos esprits
pour qu’on ne la retrouve jamais
l’abominable hydre du racisme

 

Pourquoi une couleur de peau
condamne-elle à mort
condamne-elle à la misère
à être pillé et méprisé

 

par ces esprits sans reliefs
que sont les dominateurs
ces prétentieux aux coeurs de glace
qui imaginent faire oeuvre utile !?

 

Combien de temps encore
l’humanité supportera-elle
cette gangrène de l’âme
cette pourriture de nos esprits ?

 

Combien de temps encore
les extrémistes de la haine
entre frères humains
trouveront-ils des voix d’électeurs ?

 

Combien de temps encore
les coeurs aimant
au-delà des artificielles frontières
devront-ils souffrir

 

souffrir du mal
infligé à ces autres eux-mêmes
nés sous d’autres latitudes
d’autres climats ?

 

Combien de temps encore
ceux qui se disent intelligents
pourront-ils écraser
des peuples entiers ?

 

Leur « intelligence »
n’a pour synonymes
que « l’égoïsme »
l’orgueil et la bêtise !

 

Qui nous libérera
de cette gangrène de l’âme ?
Il est tragique que l’ouragan des haines
soit plus puissant que les vagues d’amour…

 

©Jean Dornac
Lannion, le 21 novembre 2021
               
 

 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 06:37


 

Ce n’est qu’un cri du coeur que je lance comme une bouteille dans l’univers…

 


La mort est une erreur de la vie !
Du haut de mon insignifiance
je n’hésite pas à le proclamer :
à quoi bon naître
si c’est pour disparaître ?

 

Elle aurait pu être belle
cette étrange chose
mais ô combien
elle coûte cher
en tristesses, souffrances et larmes !

 

Tu veux lui faire confiance
mais elle se rit de toi !
elle n’en fait qu’à sa tête
pour facilement te faire ta fête
autour des deuils qu’elle sème…

 

Alors, oui, je suis iconoclaste
un malotru qui insulte
l’ordre établi et les lois
des dieux de l’Olympe
confirmés par les rois !

 

II en est qui font la fête
par bombes et crimes interposés
toujours avec grande lâcheté
espérant se faire tuer pour
trouver soixante-dix vierges !

 

Je leur souhaite bonne chance
qui sait, vu leurs crimes
ce seront peut-être
soixante-dix sorcières
en charmantes vipères !

 

Si un dieu existe
je doute qu’il apprécie
que d’insignifiants humains
détruisent les oeuvres qu’il a voulues
et plus odieux encore, en Son Nom !…

 

Oui, la mort est une erreur de la vie
une faute dans la programmation d’origine
une bêtise lors de la frappe sur le clavier céleste
qui nous fait passer par les fourches caudines
des maladies finales pour mieux nous effacer !

 

allez-donc m’expliquer
pourquoi l’école
pourquoi les années de travail
pourquoi la culture et les efforts
puisque tout doit être exterminé ?

 

pourquoi l’amour
pourquoi les enfants
pourquoi la terre
et tous les animaux
puisque tout doit disparaître…

 

pourquoi tant de souffrances
de joies, d’inventivités
d’amour ou de guerres
puisque rien n’a plus de sens
dans le gouffre du néant…

 

©Jean Dornac
Lannion, le 12 octobre 2021

 
 
         
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2021 4 09 /09 /septembre /2021 06:37
Photo J.Dornac©


 

 

regarde l’oiseau
tout là-haut
il s’approche du soleil
bien plus que toi
trop lourd pour voler
si démuni sans ailes

 

apprend de sa sagesse
lui qui n’ira pas à l’impossible
mais fête la vie
en glissant sur l’air
se laissant porter
par le zéphyr des mers

 

glisse sur les jours
comme l’oiseau
glisse entre les nuages
et qu’importent les orages
va toujours plus loin
et peut-être même plus haut

 

oublie les barrières
de ta naissance
de ta culture
ouvre-toi à l’éternité
et qu’importe
si elle n’existe pas
tu auras vécu
un instant de liberté !

 

crois-tu que l’oiseau
grandes ailes déployées
se pose des questions ?
Non il va ou le vent le porte
il écoute le chant de la mer
et la voix des sirènes

 

parfois, mon ami
oublie simplement
qui tu es
d’où tu viens
où tu crois aller
juste pour vivre libre !

 

©Jean Dornac
8 septembre 2021

 

 


         

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 06:55
Dessin Eric Laplace


 

 

Je suis d’un pays admiré
envié par beaucoup !
Le pays de la Liberté
dit-on après chaque manifestation !

 

Oui, ces citoyens
qui suivent benoîtement
les politiciens dévalués
crient, hurlent : « Liberté ! »

 

Nos voisins ne se doutaient pas
qu’une féroce dictature
sévissait en terre de France !
Horreur ! Le pouvoir veut sauver le peuple !

 

Ce qui lui vaut d’être insulté
maudit, vilipendé, ostracisé !
Poutine, Hassad et quelques autres
sont, eux, de sublimes démocrates !

 

Nous sommes un pays curieux
on devrait nous psychanalyser…
Ceux qui hurlent à la dictature
interdisent aux autres de s’exprimer !

 

Ils veulent qu’on tienne compte
de toutes leurs peurs
mais oublient que seul le petit vaccin
les sauvera du naufrage dernier !

 

Diable, Marianne à pris
un sacré coup de vieux !
Trop de rides et la poitrine qui tombe
elle ne sait plus que radoter !

 

Elle vacille à chaque pas
des révoltés du samedi !
Elle panique, notre effigie
et devient la risée des étrangers

 

Liberté ! Liberté de contaminer les autres
pour éviter une petite piqûre !
Liberté de tuer certains autres
par contamination imposée !

 

Enfants gâtés
sales gosses
carrément pourris
il serait temps de se réveiller !

 

Ils ont oublié que la liberté
ne se trouve pas dans la facilité
Elle est combat d’abord pour les autres
et ensuite seulement pour eux-mêmes !

 

C’est sans doute trop demander
aux gens qui préfèrent
hurler avec les loups
plutôt que d’écouter sagesse et dignité !

 

©Jean Dornac
Lannion, le 2 août 2021
           

 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 06:44

Une info importante pour moi et ceux qui me suivent et m’apprécient : J’ai appris mercredi soir que le jury du Prix Naji Naaman, prix international, m’a décerné un prix d’honneur pour mon recueil « Au carrefour des tristesses ». Énorme bonheur que je voulais partager avec vous toutes et tous

 

Je dois avouer que cette reconnaissance est une profonde joie ! Je n'oublie pas Sonia Elvireanu, c'est elle qui m'a présenté au concours, il fallait un parrain ou une marraine ! Et de même, je n’oublie pas Ode, merveilleuse artiste et poète  québécoise qui, la première, a cru en moi et m’a convaincu que j’étais poète.

Jean Dornac

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 06:24

 

 

 

écoute le chant des étoiles
elles ont semé la vie
dans nos océans il y a si longtemps
depuis, sur la terre, elles ont veillé.

 

entend leur message de paix
qui dit que nous sommes tous égaux
qu’importent nos diverses couleurs
le même sang coule dans nos coeurs !

 

dans le ciel, nulles frontières
il y a de grands et de petits astres
tous sont essentiels à la vie
tous sont réunis dans un seul lit

 

accepte le message de la sagesse
chaque vie humaine
femme et homme
tous ne sont qu’un peuple !

 

Comme chaque astre fait ton ciel
Chaque humain fait ta vie
Chaque animal aussi
chaque plante également.

 

Alors, oui,
écoute la voix qui vient de l’au-delà
c’est le son des étoiles qui pleurent
de voir à quel point l’humain sur terre
Aime l’erreur, la violence et la haine

 

Ecoute ce qu’elles disent
Dans leur éternelle sagesse !
Elles crient que si l’erreur persiste
C’est dans le caniveau ou le gouffre
Que se trouve ton destin !

 

©Jean Dornac
Lannion, le 24 juin 2021
 
 
 
 
     

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche