Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 06:13


 

 

Enveloppé de brumes vaporeuses
Dans le silence du soir,
Mon rêve souvent vous imagine
Virevoltant en ma seule présence,
J’entends alors le rythme de votre corps,
Le battement cadencé de votre cœur,
Le jeu intemporel de votre beauté charnelle
Qui m’émeut jusqu’au frisson de la larme.
Vous m’offrez, vous m’ouvrez
Des sphères nouvelles, un espace infini.
Dans un éblouissement je vous entrevois,
Et je le sais un jour viendra,
Où belle et nue, vous et moi
Mêlerons le miel de nos sèves,
Ce sera comme une embellie,
Une aurore boréale au milieu de la nuit.
Ce temps arrivera tel un miracle
Aux sources frémissantes des passions.


©Michel Bénard.      
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droit

Partager cet article
Repost0
6 août 2021 5 06 /08 /août /2021 06:35
Intimité - Etienne Fatras©

« La beauté c’est une femme qui se dévoile, laissant scintiller ses yeux dans le mystère d’une lumière tamisée. »
« Par l’amour des mots nous effleurons l’amour des corps. »

                       

En hommage à la femme source de vie, d’espoir et d’amour.


Pour vous simplement, je vais laisser s’égrener les musiques de mes secrets intérieurs, je vais confier à l’encre de ma plume la forme de mes pensées, pour vous je vais révéler ce que vous m’offrez de beauté, de paix, d’authenticité et de suprême vérité…


Et si les mots assassinent vos pensées, s’ils suppriment votre liberté et emprisonnent vos rêves, les miens se veulent les révélateurs d’un Amour que je ne pouvais pas même imaginer.


Alors laissez-moi vous déposer sur un croissant de lune, laissez-moi vous habiller de lumière, laissez-moi seulement tenir votre main pour un voyage que je souhaiterais pérenniser… Non surtout ne souriez pas, je vous parle avec toute l’humilité de mon cœur même si parfois il bat un peu en démesure… mais vous êtes là pour replacer sagement les notes sur la partition !


Vous êtes là pour ébaucher l’issue de la possible solution… le jeu réside entre vos doigts, vous en connaissez la loi.


Très souvent les essences de vos parfums dorment au creux de mes mains, je vous voudrais mélodie dans l’Opéra de nos vies, je vous voudrais fardée de mille couleurs pour composer quelques notes de bonheur et même si dans l’ombre de la nuit je ne vois que votre aura, sans oser vous l’avouer je voudrais reconstruire et poursuivre la vie. Nos vies !


Pour l’heure mieux vaut nous laisser guider par la sagesse, mieux vaut suspendre pour quelques temps la folies de mes écrits, de mes envies, de mes rêves d’enfant et de placer dans notre livre d’intimité le signet qui nous verra parapher la vérité pour achever l’œuvre de la destinée d’un Amour bien singulier.


Plaçons-nous dans l’attente, l’espérance et la perspective de notre promesse d’Alliance.

 

©Michel Bénard.
 
 
 
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droit

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 06:35
 

©Michel Bénard.
 
 

 
 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droit

Partager cet article
Repost0
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 06:37

 

 

 

 


 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 07:43
Le Masque – Œuvre de Gérard Beaulieu


 

 

Ce matin je me suis offert
Le luxe d’un voyage vénitien,
A l’heure où les derniers
Masques de carnaval
Effaçaient les ombres de la nuit.
Dans les brumes et reflets d’un palais
J’ai partagé, grenades, figues, mangues,
Mais aussi de la passion le fruit,
Avec une femme inconnue vêtue
D’une élégante robe brocardée
Où ondoyait une longue tresse
Aux claires nuances vénitiennes.
Au cœur de l’hiver ce fut soudain l’été,
Simplement nous nous sommes aimés.
Le rêve soudain s’est dissipé,
Dans la coupe de fruits il ne restait
Qu’une pomme ayant été croquée,
Sur le guéridon
Deux tasses de thé,
Et, une plume de perroquet.  

©Michel Bénard.
 
 

 
 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droit

Partager cet article
Repost0
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 07:37
Sculpture - Thalia image reçue de Michel


 

 

La voix du poète s’élève
Sur un frémissement léger
De lettres d’or et de notes
Aux variations colorées.
En cet espace de blanche nacre
Scintillent de prophétiques promesses,
Les portes d’un temple imaginaire
S’ouvre sur de singulières lumières,
Des doigts célestes effleurent
Un paysage de miel et de lait.
Une vie de sagesse
Se drapant de hautes solitudes,
Se recompose de note en note.

 
©Michel Bénard.
 
 

 
 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 07:28

  « Ce sont les rêves d’enfance qui érigent la mémoire d’homme. » M.B
 
 
Bonjour chers amis et amies de la poésie
 
L’occasion est trop belle pour encourager les jeunes qui aiment et écrivent de la poésie.
Un encouragement n’est jamais de trop, il vous est possible ici de le concrétiser.
Très poétiquement vôtre.
 

Michel Bénard.
Vice-président de la S.P.F et responsable des expositions.
 
 
Site : www.societedespoetesfrancais.eu
+ Blog : www.societedespoetesfrancais.net

 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 07:31
Photo : Valérie Voinchet

 

 
 
 
Portés par une étrange langueur,
Nous avançons jusqu’au seuil
Des reflets de la mémoire,
De l’oubli à la révélation
Où l’espace fusionne
Au geste de l’espérance.
 
C’est l’éveil !
 
L’instant fascinant
D’une hallucination 
Où passent les rêves intimes
Du jardin des délices,
C’est le temps du recueillement
Où nos regards s’orientent
Vers le silence de nos flammes.
 
©Michel Bénard.
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 07:33
Marie Claude Bantigny

 

 
 
Au seuil du portique initiatique
D’ombre et de lumière
Embrasant le vitrail solaire,
C’est un instant ineffable
Lorsque la délicatesse
De votre main effleure
La crosse du violoncelle,
Sur votre corps glissent
Les soies de l’imaginaire
Habillant votre âme
Du rêve merveilleux de l’amour.
C’est le frémissement délicieux
D’un songe de brume diaphane,
C’est l’envolée de lanternes votives
En papier de soie rouge
Vers l’inconnu du firmament,
Jusque-là...
Au seuil du portique initiatique
D’ombre et de lumière.  
 
©Michel Bénard.
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 07:31

 


Très chères et chers amis du jardin des Arts, de la Poésie et de la Musique.
 
Le monde de la culture est en hibernation, toutes nos espérances sont en suspension, jamais une blessure aussi violente ne nous fut portée,
en premier lieu par un virus aussi insidieux que douteux, mais également par une vague menaçante d’un obscurantisme archaïsant développant sa haine viscérale contre nos Libertés.

Cependant il n’est nullement question de renoncer, ni de baisser les bras et c’est pourquoi d’une manière des plus symboliques la Société des Poètes français a installé une exposition éphémère en son siège.

Certes elle ne sera pas vraiment visible, sinon au travers de notre vitrine.
Néanmoins elle existe !

N’oubliez pas que ce sont l’art, la poésie, la musique qui nous permettent de sauver ce qu’il nous reste encore d’humanité et de préserver les semences de l’Amour.

Amitiés poétiques.

Michel. B

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche