Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 06:30
Veux-tu que… - Kacem Issad
 
 
 
Veux-tu que je te raconte l’histoire de cette porte ?
De cette porte qui ne s’ouvrira jamais
Veux-tu que je te peigne ce ciel d’un bleu ?
D’un bleu que tu ne verras jamais
Veux-tu que je te dise des choses belles ?
D’une beauté que tu ne humeras jamais
Veux-tu que je te tende une main tendre ?
D’une tendresse que tu ne sentiras jamais
L’herbe est-elle verte ?
Le soleil est-il étincelant ?
La lune est-elle gracieuse ?
La nuit est-elle obscure ?
La vie mérite-t-elle d’être vécue ?
Les vivants avancent mais sans vie
Les morts sont là dans nos vies
À quoi bon de parler, de rire, de rêver
Si la couleur du sang est devenue aussi claire que celle de l’eau !
 
©Kacem Issad




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 06:41
Sur le chemin du septième ciel – Kacem Issad
Camille Claudel
 
 
 
Avec mes mains affamées
D’un désir insaisissable
Je remonte ta rivière déchaînée
Et ton volcan en furie.
Les yeux fermés mais le corps vif
Tu savoures les empreintes de ma salive
Éjaculée d’une bouche qui n’est plus mienne.
Guidé par la cadence de tes gémissements
Éclairé par le feu de tes yeux félins
Je me démène sur ta chair ornée d’un plaisir
De ce plaisir qui nous fait grimper au ciel
Celui suspendu au septième.
 
©Kacem Issad




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 07:28
Que la vérité jaillisse – Issad Kacem
 
 
 
Le mensonge et l’indifférence, plus que les chaînes
Me laissent des marques
On enterre mon nom dans la nuit obscure
Loin des yeux témoins
On creuse plus profond qu’un abîme sans fond
Pour que le soleil ne ravive pas ma mémoire
Mais une main finement se glisse
Et me tend un message
Où était écrit le nom de mes aïeux
Les fleuves alors se déchirèrent,
Les arbres hurlèrent, dans la langue de ce ventre qui m’a porté,
L’injustice qui m’a cousu la bouche
Et la terre, ce sol qui porte sur son dos les mausolées de l’histoire
Et ce sang qu’on veut éponger
Me libéra de ses entrailles
Pour que je puisse graver pour toujours
Sa vérité sur les murs de l’immortalité.
 
©Issad Kacem




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 06:38
Gérer mes souffrances – Kacem Issad
 
 
 
Je tutoie mon créateur,
Je lui raconte mes peines.
Ces prières qui jaillissent de ma gorge,
Arrosent un cœur épuisé.
L’espoir de voir mon concepteur
Éclairer d’une bougie
Mes chemins assombris,
Me redonne une once de vigueur
Pour poursuivre ma marche
Dans ces voies sans voix.
 
©Kacem Issad



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:00
Si je pars, c’est sans regret – Kacem Issad
 
 
 
 
J’achète la mort
À qui la vend
Pour laisser ce monde
Sans peine ni remords
J’envie les morts
Là, sous terre
Fuyant la barbarie des bêtes humaines
Quand le diable s’en lave les mains
Des horreurs des vivants
Je cours me libérer de ce monde
Sans tristesse ni regrets
Pour une terre insolite
Où je suis sûr
Que je ne serai pas lésé
Dans l’univers
Où règne le clément.
 
©Kacem Issad




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 06:41
La liberté de penser – Kacem Issad
 
 
 

Sur une chaise cassée
J’essaye de garder l’équilibre
Dans ce monde où je ne me sens plus libre
D’écrire, de lire ou de penser
Sur une chaise cassée
Je tire ma dernière cigarette
En brûlant l’espoir pour cette planète
Où toute autre pensée est accusée d’insensée
Sur une chaise cassée
Je contemple ce plafond qui frémit
De ce monde qui bouillit
Par tant de haine et de nausée pour toute libre pensée
Sur une chaise cassée
Où je cherche un sens
À cette intolérance
Je tente de libérer mes pensées.
Sur cette chaise alors cassée
Où la liberté est touchée par le mauvais sort
Où elle attend inlassablement la mort
Je me laisse partir là où je panserai enfin toutes mes pensées.
 
©Kacem Issad



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 06:41
L’éclat du mensonge – Kacem Issad
 
 
 
Ô belle colombe
Présage de liberté
Pleure ma solitude
Pleure ma captivité
Je tente de m’élever jusqu’à toi
Mais des mains me retiennent
Elles me refusent la lumière,
Celle de la délivrance.
Je ne peux me détacher
Je ne peux les abandonner
Ces mains sont celles de mon sang
D’un sang aveuglé par l’éclat du mensonge.
 
©Kacem Issad



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 06:46
Je la veux, je la désire – Kacem Issad
 
 
 
 
Je tourne sur moi-même,
Je me frotte à elle
Je cherche à me parfumer de son odeur
Comme ce chat désirant une once de tendresse.
Oui, sur les ailes d’un ange
Je l’observe de là-haut
De loin, de très loin
Et médite sur sa respiration
Comme ce disciple avide de sagesse.
Je la veux ?
Oui, je sais que je la désire 
Comme le désir de cet aveugle
D’apercevoir la lumière
La lumière de sa vie.
 
©Kacem Issad



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 07:01
Elle n’a pas de nom – Kacem Issad
 
 
 
 
 
Sous un ciel tailladé par le tonnerre
Je flagelle mon dos
Sous les coups d’une averse
Juste pour ouïr le chant de tes talons.
Mes yeux, ces choses créées pour voir le monde
Ne perçoivent que toi
Et au contact de ton arôme
Leurs couleurs se dulcifient.
Mes mains !
Oui, ces mains
Qui t’ont jadis caressé, grelottent
Pas de froid, mais de désir inachevé.
Et ces genoux, qui ont supporté le poids
De ces années passées près de toi,
Titubent comme cet intempérant à la vue d’une Bordelaise
La maîtresse de son destin.
 
©Kacem Issad
 




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 06:49
L’amour du matin – Kacem Issad
 
 
Sur mon lit cousu de vers
Cherchant le verre de son visage
Pour saouler mon âme
Avec les fleurs du mal
Ou les épines du bien
En commençant par ses yeux de félin
Qui nourrissent en moi les désirs du matin.
 
©Kacem Issad  


 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Repost 0
Published by jdor - dans Kacem Issad
commenter cet article

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche