Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2022 6 02 /07 /juillet /2022 06:20
Illustration : Véronica Pérez-Tejeda, La Presse


 


On sait que l’on vieillit
le jour où s’éteignent nos lumières
ces êtres proches ou emblématiques
qui peuplaient notre paysage

Inexorablement, il vient ce moment
où l’on se sent orphelin au milieu d’une monde nouveau,
celui que construit toute nouvelle jeunesse
Pourtant il y fleurit toujours
des sourires et des mots,
des rires et des larmes

Alors, il faut reprendre le chemin,
tendre la main, soulever son chapeau
et profiter du jour qui se lève,
la nuit et le profond sommeil
viendront bien assez tôt

 

©Kathleen HYDEN-DAVID  
Extrait de « Les mots du regard » Éditions Paroles & poésie – Collection de l’Eglantier            
 
 
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
19 avril 2022 2 19 /04 /avril /2022 06:42
Bruno Perramant - La couverture rouge (Léviathan), 2011


 


La retraite certes mais pas la défaite
Même si à force de passer,
le temps a quelque peu usé notre corps,
même si les mots parfois nous échappent
et vont se cacher sournoisement
dans les coins les plus sombres de notre mémoire,
nous n’avons pas encore oublié
ce qui donne du relief à la vie,
cette délicieuse insolence,
soi-disant apanage de la jeunesse
et que l’on croyait depuis longtemps perdue.
Mise simplement de côté, juste par obligation,
elle nous est soudainement rendue,
ajoutant les plaisirs de l’esprit
à cette liberté si vaillamment acquise,
celle d’user du temps à notre guise.


©Kathleen HYDEN-DAVID  

Extrait de « Les mots du regard » Éditions Paroles & poésie – Collection de l’Eglantier            

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 mars 2022 5 11 /03 /mars /2022 07:47

En raison de l'infâme guerre menée par Poutine contre l'Ukraine ses civils, femmes, enfants, vieillards, tous sans défense, je bouleverse l'ordre habituel des publications d'auteurs. Priorité aux textes qui parlent et/ou condamnent l'agression et l'agresseur ! (Jean Dornac)

www.bienpublic.com


 

 

Passé et souvenirs des Trente Glorieuses,
pour beaucoup d’enfants de ce temps-là,
ce ne fut que découvertes et passions,
promesses d’un nouveau confort de vie.
De quoi se souviendront demain
les enfants ukrainiens d’aujourd’hui ?
Du bruit effrayant des bombes,
des maisons et des rues éventrées,
des jours et nuits au fond des abris,
de la fuite sur les routes sans fin,
des larmes aux yeux de leurs mères,
des visages assombris de leurs pères
qui s’éloignent et disparaissent,
ignorant quand ils les reverront.
Qui eut cru que l’Histoire se répéterait
en Europe devenue cette grande famille.
Mais tapie dans l’ombre diplomatique,
une bête sauvage attendait son heure.
Difficile de protéger l’un des nôtres
sans risquer de déclencher l’Apocalypse ?
Et si la bête prise à son propre piège,
devait finalement mourir de sa folie.
Alors à nouveau, pourraient jouer
les enfants de l’Ukraine libérée.
Mais leur mémoire gardera à jamais,
les sombres souvenirs de l’an 2022.

 

                   Écrit le 4 mars 2022

 

©Kathleen HYDEN-DAVID  
     
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
3 mars 2022 4 03 /03 /mars /2022 07:40


 


Nul n’est besoin d’être
« veille, le soir à la chandelle »
Pour revivre à l’envie
ses amours les plus belles.
Quand je pense à nous,
à nos instants volés,
Peu importe que le temps ait passé
Puisqu’il ne fut jamais amer.
Ce qui nous a si ardemment unis hier
Remplit aujourd’hui nos coeurs
D’une délicieuse et subtile douceur.
Pouvoir dire en imitant Ronsard,
Il m’aimait au temps de nos désirs,
Me fait toujours autant
frissonner de plaisir.


 
©Kathleen HYDEN-DAVID  

Extrait de « A cœur ouvert » Éditions France Libris 2019        
 
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 07:38


 

 

L’amour
ce n’est pas toujours
une robe blanche qui ondule,
des anneaux échangés,
un bouquet envolé,
deux vies qui s’enlacent
dans un quotidien lumineux.
Tu as beau le savoir,
quand tu te surprends
à aimer en pays d’adultère,
il est déjà trop tard
tu es devenue Femme bis,
condamnée au secret,
à l’amour masqué
qui ne connaît que l’ombre.
Toi, la Femme bis
tu entretiens ton foyer de silences
avec les soins d’une épouse.
Mais à l’abri
de cette sage apparence,
la passion consume ton existence.
L’amour
ce n’est pas toujours
une robe blanche…


©Kathleen HYDEN-DAVID  
Extrait de « A cœur ouvert » Éditions France Libris 2019    
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2021 6 18 /12 /décembre /2021 07:31

 


Voler vraiment de ses propres ailes
Pas seulement en un rêve éblouissant
Embrasser l’univers d’un seul regard
Posséder le don divin d’ubiquité
Franchir les frontières du corps
Flotter en apesanteur autour de la terre
S’ébattre en un paradis de plafond d’église
Sans le cortège des saints et des chérubins
Aux seuls ronronnements des jets et des satellites
Ne plus être le lilliputien mais le géant
Autant dire Dieu tel que l’homme le conçoit
Rien qu’une fois juste une fois pour voir
Pour voir au-delà de notre horizon de fourmi
S’unir la beauté et la laideur du monde
Un rêve bien sûr, rien qu’un rêve, et pourtant…
 

©Kathleen HYDEN-DAVID  
Extrait de « Les mots du regard » Éditions Paroles & poésie – Collection de l’Eglantier
 
 
 
 
 
 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 07:32


 

 


Je sens que je vais trop t’aimer
De tout mon corps de tout mon coeur
Je sens que je vais trop t’aimer
Alors vois-tu ça me fait peur

 

Avant que se croisent nos regards
Me voici prise à ton sourire
Aussitôt je songe au départ
Tant je crains que tout chavire
Maintenant tu me regardes
Moi la guerrière désarmée
Je n’étais plus sur mes gardes
Pas de doute je suis en danger !

 

Sans même hésiter tu t’avances
Comme si tu étais sûr de moi
On pense déjà que j’ai ma chance
En fait je me méfie de toi
Bel animal aux dents pointues
Qui sait si bien  montrer patte blanche
Pourtant je dois être mordue
Pour onduler ainsi des hanches !

 

Il est trop tard pour m’échapper
Ma main vient d’effleurer ta peau
Et tes lèvres se sont mises à remuer
Entre nous s’installent des mots
Qui semblent faits juste pour nous
Zut ! Ma vie vient de basculer !

 

Soudain l’air me paraît plus doux
C’est le printemps en plein hiver
Te revoilà donc amour fou !
Que viens-tu faire en mon désert ?
Comme un papillon affolé
Qui se serait brûlé les ailes,
Tu voudrais pouvoir t’envoler
Avant que je ne sois cruelle

 

Tu sens que je vais trop t’aimer
De tout mon corps de tout mon coeur
Tu sens que je vais trop t’aimer
Alors bien sûr ça te fait peur


 
©Kathleen HYDEN-DAVID  

Extrait de « A cœur ouvert » Éditions France Libris 2019
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 06:34
Photo de Kathleen Hyden-David©


 


Deuxième poème extrait du très beau recueil de Kathleen, tant pour ses poèmes que pour ses photos ! Je vous conseille vivement de vous le procurer, vous ne serez pas déçus (J.Dornac)

 

 

Seins
modelés
sur un buste
en devenir

 

Picasso
émerge
de l’argile

 

Capture
du geste créateur

 

Réalité
végétale
aux limites
de l’abstraction

 

©Kathleen HYDEN-DAVID  

Extrait du recueil « Ecorce » aux éditions France Libris          
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 06:31
Photo de Kathleen Hyden-David©


 


Poème extrait du très beau nouveau recueil de Kathleen, tant pour ses poèmes que pour ses photos ! (J.Dornac)

 


Plis d’écorce
pour la fée
amoureuse
d’un chasseur
de papillons

 

lèvres offertes
au plus tendre
des baisers

 

Un filet
la belle
aux ailes
déjà prisonnières

 

La fée quittera-t-elle
l’arbre protecteur
pour ces rets amoureux
au bout du chemin ?

 

©Kathleen HYDEN-DAVID  
Extrait du recueil « Ecorce » aux éditions France Libris
 
 
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2021 7 25 /07 /juillet /2021 06:32
Photo © Sofie Delauw / Cultura Creative

 

 
 
Amis poètes,
la guerre des mots est déclarée
Ça tire déjà de tous côtés
Les idées soufflent en rafales
sur la plage de nos certitudes
La vague internet se déchaîne
submergeant tous les continents de la pensée
La raison et le savoir
ne sont plus que des îlots
menacés par les flots de l’information sauvage
Il n’est déjà plus temps de maîtriser, de vérifier,
juste de se protéger
Amis poètes,
ne vous laissez pas priver de la parole
Le territoire du verbe
est à reconquérir
Les mots sont à vous
Imprimez-les sur les pages du temps
à l’encre de la passion
pour que jamais
on ne cesse de les lire
 
©Kathleen HYDEN-DAVID  
Extrait de « Les mots du regard » Éditions Paroles & poésie – Collection de l’Eglantier
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche