Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2021 2 02 /11 /novembre /2021 07:55
Louis Janmot - Poème de l'âme 16 - Le Vol de l’âme


 

 


Un peintre au poète dit un jour :
"Ami, comme moi,
habille le monde, tente la lumière"
Et le poète de répondre :
"J'habite la langue, avec ses ombres
avec ses masques, avec son sacrifice"
Puis le poète, tout en regardant l'horizon
et sur ses lèvres rien encore que des mots, dit :
"Mais la langue est-elle le monde ?"
Et puis il se tait,
sachant qu'il lui faut lier son destin au silence
et lier son destin à celui du peintre
pour que peut-être du geste
et de la langue
puisse naître la lumière (...)"

 

©MILOUD KEDDAR  

Extrait de ''Chemins de soi'' Ed. Flammes vives
       
 
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 06:40


 

 

" Elle nous est possible
La parole, comme un figuier
Quand le printemps arrive.
Dire : Nue au début et qui
S'habille, fleurs et fruits
À l'unisson des autres
Quand la saison s'installe."


©MILOUD KEDDAR  
Extrait de ''Chemins de soi''
Ed. Flammes vives

       
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 août 2021 2 24 /08 /août /2021 07:25


 

 

"Qu'attendre, le temps travaille pour nous, ma chère ! Sur notre chemin, avec nos mains tendues, une mésange, une tourterelle, une lune ; elles disent la durée inconsidérée de notre union, parfois du froid mais toujours des retours à nos corps défendant et à l'amour revenant, le partage du printemps, de ce qui sauve mais de quoi ?  Avec la lune pleine qui éclaire nos corps enlacés, et la mésange et la tourterelle qui prédisent le temps à partager ; Amour à tenir sauvegardé, Amour du peu de nous deux, de tout le trop de nous deux… le nôtre nous-mêmes ?"


©MILOUD KEDDAR  

Extrait de "Ma compagne"
Ed.Paroles et Poésie
Collection de l’Eglantier


 
 
 
 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 06:16
Photo : Isabelle GUEGAN

 

 
 
"Je rêve d'une clarté,
À même hiver à même été.
Je rêve d'heures claires
Sous les fracas, ou dans la joie,
Je rêve d'une parole où s'unissent
la parole de l'un et la parole de l'autre."
 
©MILOUD KEDDAR  
Extrait(s) de CHEMINS DE SOI de MILOUD KEDDAR aux Éditions « Flammes Vives »
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 06:23
Photo Jean Dornac©

 

Extrait(s) de CHEMINS DE SOI de MILOUD KEDDAR aux Éditions « Flammes Vives »
 


 
Chapitre : PREMIERES MESURES                  
        X

À regarder un fleuve caresser
Fiévreusement la joue de la terre,
Sa joue ridée belle
( Même de boue
Qui est la vie et de sens),
On se prend à croire en l'amour,
Un dieu qui ne prend, et nu
Habite le monde, ce monde.

Un pas nous reste à faire :
Croire au rêve

©MILOUD KEDDAR  

 

 

 

 


 Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 06:42


 

Chapitre : PREMIERES MESURES

                         IX

L'homme condamné au rocher
S'éloignera de la montagne
Porté par d'autres prières.
Il s'impliquera dans des rêves
Inconnus de ses anciennes angoisses.

Il fermera le cours des larmes,
La barque avance ! Il n'y a de deuil
Que celui que nous ferons
De notre futur vu de l'hier de nos yeux !

 

©MILOUD KEDDAR  

Extrait(s) de CHEMINS DE SOI de MILOUD KEDDAR aux Éditions « Flammes Vives »
 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 06:26

 

Extrait(s) de CHEMINS DE SOI
de MILOUD KEDDAR
aux Éditions « Flammes Vives »

 

 

Chapitre : PREMIERES MESURES                  

IV

 

Le danseur maintenant exige une pause,
Il s'immobilise sur le socle de la terre
Pour monter la garde devant les portes du sens.

 

Il cueillera, te dis-je, les fruits de l'écume,
Il oubliera tout le poids des tourbillons
Et dans le lien du oui et du non

 

Le sable ne sera plus le mirage et le froid
Et nous répèterons encore nos gestes, mais
Avec une autre musique, et sans crainte alors !

 

©MILOUD KEDDAR  


 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 08:03

 

 
 
 
Mes racines 
Se sont éparpillées sur
Plusieurs terres, dans
L'amitié du souffle
Et du soufre, dans
L'argile qui se veut
Et la mer et l'air,
 
Mes racines,
Un pourquoi aujourd'hui
Quand le désordre règne ?
Un poète habite-t-il la terre,
Habite-t-il la langue
Dont il creuse les vers,
Un poète habite-t-il ses racines
Et le partage, et la confiance qui sont
L'enfance et l'amitié
Quand elles sont l'ordre rêvé
Qui donne l'espoir,
Un poète, s'il peut,
Enlace le verbe
Et les autres
( L'enfance
et l'amitié que
j'ai dit !)
Quand il en fait
Ses racines et l'air et le soufre !
 
Mes racines 
Sont éparpillées
Sur plusieurs terres
Et l'argile
Que Tu touches
Toi mon ami parmi
Les autres et toute
L'Enfance de notre monde !"
 
©MILOUD KEDDAR
 

 

 

 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 07:28


 


Chapitre : PREMIERES MESURES

 

                  II


Il te fallait déployer tes ailes
Dans le froid de la nuit,
Va maintenant,
Va vers l'autre
Puisqu'il se débat comme toi,
Va vers l'autre, vers lui,
Vers l'aurore de vous deux,
Va comme l'oiseau va, sillon,
Sillon dans la lumière, il suffit...

©MILOUD KEDDAR
 
Extrait(s) de CHEMINS DE SOI de MILOUD KEDDAR
aux Éditions « Flammes Vives »

 
 

 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 07:43
Photo : pixnio.com


 

 

Viendras-tu le matin
Quand le matin viendra ?
Le ciel est ocre à l'horizon,
Qui a peint ce dieu terne ?
Elle, la voleuse du matin,
Ou le matin qui ne se décide
Pour une lumière d'un Orient heureux ?
De la femme ou du matin ocre
Qui décide de l'horizon couleur ocre
Du ciel, l'une et l'autre
Nous couvrant d'habits brumeux ?
Une femme sans désir, un matin qui ne veut ?
Bois l'eau ocre ciel sans merci,
Bois l'eau ocre dieu qui oublie le lumineux
Qui ne se donne et la femme qu'on oublie !
Qui, dites-moi, qui nous afflige
En ce début d'Octobre, le dieu ténébreux,
La femme qui nous refuse
Ou le matin qui ne veut plus de lumière
Heureuse bienfaisante, dites-moi, dites-le moi !

©MILOUD KEDDAR
 
Extrait de « Ma compagne »
Ed. Parole & Poésie
Collection de l'Églantier

 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche