Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2024 5 21 /06 /juin /2024 06:44

 

 
                                                         
Libre comme l’air.
Celui que l’on a eu le bonheur de respirer
durant toutes ces décennies où nos yeux
percevaient le chant des mots à travers ces
lignes harmonieuses, souvent découvertes par
hasard et qu’en tant que passants étonnés face à
autant de mystères, nous n’avons jamais pu
nous empêcher de retranscrire.

 
Libre comme
l’air. L’air pur, 
celui que l’on
respire
et qui prend plaisir à résonner en
nous quand on reste à l’écoute au
moindre battement de cœur
qu’un séduisant souvenir fait renaître.

 ©Michel Duprez                                                    
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
8 mai 2024 3 08 /05 /mai /2024 06:46


                        
                                                                                  à Jean DORNAC

 

Et si ce qu’on appelle « La vieillesse »
n’annonçait pas un quelconque déclin,
mais plutôt l’arrivée
d’une éternelle jeunesse ?
 
L’enfant n’a-t-il pas toujours personnifié
l’élève le plus naturel qui soit
pour aborder en toute simplicité
cette poésie au départ si ludique et divertissante
qui, au fil des années ainsi que des siècles,
n’a jamais cessé de se renouveler ?
 
Aussi vrai qu’un rêve à réaction
laisse des traces sur son passage,
à nous de transformer tous ces jets d’encre
en fontaines de jouvence.
 

©Michel Duprez                                                    
 
 
 
 

 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 mars 2024 7 17 /03 /mars /2024 07:38

 

 


J'aurais tant aimé pouvoir décrire
ce qu'un autre à ma place
se serait demandé
face à l'incroyable aventure
au cours de laquelle un élément s'échappe
avant que l'on se décide à conclure
juste après l'extinction des feux.
J'aurais tant aimé me reconnaitre
à travers cette nuit opaque
où l'histoire éventuelle
d'une personne qui m'est parfaitement inconnue
disposait du temps nécessaire
en vue de se concrétiser.
J'aurais tant aimé pouvoir participer
à ce que ma vie,
même si elle n'a pas toujours été cousue de fil blanc,
m'a répété avoir voulu m'épargner :
la douleur, l'échec, la peur, le doute, ou que sais-je ?
Mais le fait d'être soi-même et de l'admettre
oblige un être, aussi méritant soit-il,
à se contenter de ce qu'il reçoit.
Des lors, je dois bien l'avouer,
je n'ai jamais eu de regrets
ni connu le moindre remords
de n'avoir, à aucun moment, été choisi
pour ce genre d expérience

 

©Michel Duprez                                                    

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2024 1 29 /01 /janvier /2024 07:28

Par Lucas Cranach l’Ancien 


Fontaine, on a soif de tes mots,
on voudrait tant se saouler
de ces milliers de feuilles éparses
mûries sous ton ciel ombrageux
où il arrive parfois qu'un oiseau légendaire
vienne façonner son nid.
Fontaine où la mémoire coule de source
tandis que tout semblait jusqu'alors
n'avoir jamais été prononcé que du bout des lèvres,
voila qu'un de tes bourgeons se livre corps et âme
au désir d'un premier regard complice.
Fontaine où les rêves sont eaux de vie,
lettres d'amour aussitôt adressées
à celle ou celui qui se reconnaitra
on a soif de tes mots,
besoin de voir écrits en majuscules
tes sensations les plus infimes,
envie d'entendre respirer ton âme,
nos racines si longtemps privées d’air.


(*) Poème extrait du recueil « Nom de plume : Oiseau », écrit en hommage aux Journées du Patrimoine organisées en 2011 au Château Bivort, a Fontaine-l’évêque
(Belgique).

©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2023 4 30 /11 /novembre /2023 07:47

 

Quand on a recours à l’autodérision,
nul besoin d’un permis pour bonne conduite.
On va droit vers la cible,
c’est-à-dire soi-même,
et les éclats de rire
pulvérisent la peur
jusqu’à ce que la mort,
craignant d’être impliquée dans un scandale,
s’enfuie avec précipitation.
 
Quand à la cerise sur le gâteau, la voici :
Mourir de rire,
à gorge déployée,
avec de nombreuses larmes
venues en renfort
pour faciliter l’envol du dernier cri,
c’est le meilleur que l’on puisse espérer du pire.
il devrait constamment la réinventer.
 

©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2023 3 11 /10 /octobre /2023 06:44

 
Si j’ai l’air de deux airs ?
Au fond, pourquoi pas. Tout est possible
et, d’ailleurs, quand on réfléchit bien,
il y a celui que l’on respire.
Un peu d’oxygène heureux de revitaliser
les moindres recoins de nos poumons
pour que le monde entier bénéficie
de la fraîcheur répondant à tous ses désirs.

Il y a aussi celui de la musique,
même s’il ne fait pas toujours la chanson.

Celui qui règle la cadence et l’harmonie
de chaque son émis autour de nous.

Toutefois, je suis désolé de vous contredire

et devoir m’excuser pour mon attitude

attestant par sa seule existence
que jamais deux sans trois
n’est pas seulement qu’un proverbe
et encore moins le fruit de notre imagination.

Alors, selon vous,
après cette mise au point devenue nécessaire,

de quoi j’ai l’air à présent ?
De quelqu’un qui a la tête en l’air ?
 

©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
28 août 2023 1 28 /08 /août /2023 07:13


 

 

Enfant, j’étais persuadé qu’elle était mon garde du corps.
Depuis ma naissance, en effet,
à chacun de mes déplacements,
elle me suit à la trace.
Je m’arrête un instant, elle aussi.
Je reprends la route, elle aussi.
Elle s’allonge et se déforme à volonté.
Les rayons des projecteurs
balayant les murs de la vie que je longe à pas de loup
dans le but de lui fausser compagnie
la font danser dans tous les sens.
Son petit jeu remonte à la nuit des temps.
Intouchable et de plus en plus dérangeante,
elle ne m’accorde absolument aucun répit,
excepté quand le ciel recommence à sombrer
dans un avenir où son regard s’assombrit.
Mais c’est mon ombre,
à ne surtout pas confondre avec celle
que l’on étale sur les paupières.
Hélas, oui, c’est mon ombre
et je suis malheureusement dans l’obligation
d’assumer tous ses caprices.
 
©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2023 1 17 /07 /juillet /2023 06:41

 


Cultivé ?
À l’évidence, oui, bien entendu.
Mais pas trop.
Juste assez pour tâter le terrain
en faisant preuve d’un discernement sortant
des sentiers battus,
si possible en évitant de se planter
et devenir en quelque sorte
la version sous-titrée
de l’arroseur arrosé.
Bref, pas question de végéter.
La mission est simple et consiste
à labourer les champs dont l’esprit créatif
nous a fourni la clef.
Bien entendu, celui de notre vision
devra récolter au préalable assez d’images
qui, une fois fructifiées,
en général finissent souvent par mûrir.
Quoi qu’il en soit,
suivez mes conseils à la lettre
et on vous entendra bientôt clamer haut et fort
« Le tour est joué ! ».
 
©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
6 juin 2023 2 06 /06 /juin /2023 06:34


 

 

Soyez tranquille et surtout continuez
à lui prêter une oreille attentive.
Il n’a aucun problème d’articulation,
pour lui, tout semble marcher à merveille.
Depuis toujours, il n’est jamais resté sans voix.
S’il vous donne parfois l’impression de l’avoir perdue,
une autre au timbre légèrement différent
reprend presque aussitôt son souffle
là où l’avait laissé la précédente
jusqu’à ce qu’une autre encore
accepte d’assurer la relève.
Aurait-il pour autant hérité d’une chorale intérieure ?
A vrai dire, il n’en sait rien,
mais ce dont il a acquis la certitude,
c’est que, si celle-ci existait vraiment,
il devrait constamment la réinventer.

 
©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
25 avril 2023 2 25 /04 /avril /2023 06:39


 

 


Quand je songe à ces rêves
demeurés sans consistance,
ces apparences trompeuses
qui avaient gagné ma confiance,
il me suffit de tirer un trait
pour en finir avec ce chapitre
et tout réinventer
au petit bonheur la chance,
allant de poème en poème
ajouter de plus en plus d'amour
dans le cœur de ce futur
souvent qualifié d'incertain,
libéré de tout mensonge
et qui vous fait rêver,
telle une voix venue d'ailleurs
ou. mieux encore,
de l'intérieur de vous-mème,
apprendre au monde entier
que l'espoir et la volonté
animant chacun d'entre nous
jusqu'à la fin des temps,
garderont l'usage de la parole
 

©Michel Duprez                                    
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche