Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2022 6 30 /04 /avril /2022 06:44


 

Traduction de Béatrice Gaudy

 


Quand les enfants à naître et les morts
votent plutôt deux fois qu’une
Ou quand le pouvoir en place
fignole une loi
qui interdit à tous les candidats
qui ne pensent pas ainsi que souhaité
de se présenter à de futures élections présidentielles
Les urnes ne chantent pas
elles hurlent la mort de la démocratie

 

    * * * * * * * *


 La Urna

 

Quouro loù efant e loû mort
voten plutot dua ve qu’uno
O quouro lou poudei en plaço
fignolo uno lei
que interdi à toû loû candidat
que ne pensen pas coumo desira
de se presenta à de futura elecci presidenciala
La urna ne chanten pas
la urlen lo mort de lo demoucracio


©Béatrice GAUDY                  
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 mars 2022 4 24 /03 /mars /2022 07:48
L’obéissance jusqu’à la nausée…

 

L’humain
s’il était sage
l’humain
serait rebelle
et dirait aux chefs
qui ne sont tels
que parce qu’il le veut bien
« Allez tout seuls
faire les guerres
qui vous tentent
Avec votre corps
avec votre vie
avec votre mort »
Et il n’y aurait plus de guerre
que tout au plus quelques duels

 

Mais l’humain se soumet
aux chefs qui ne sont tels
que parce qu’il le veut bien
Et depuis des millénaires
la dictature et la guerre
perdurent de par le monde

 


    * * * * * * * *

 


 traductions de Béatrice Gaudy

 

L’uman
se fugues sage
l’uman
sirio recel
e dirait aû capa
que ne soun tau
qui percé o fou vous be
« Ana tou sou
fa la guerra
que vous tenten
Em votre cors
em votro vido
em votro mort »
soulamen quauquei duel

 

Ma l’uman se soumet
aû capa que ne soun tau
que percé o fou fou be
E dempuei dan milenâri
le ditaturo e lo guerre
perduren per lou mounde

 

©Béatrice GAUDY                  
 
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 07:42
Collage et traductions de Béatrice Gaudy

 

Je regarde la Lune
Je regarde des hommes qui marchent sur la Lune
Et je vois à Paris
des personnes couchée sur le trottoir
qui dorment dans le froid hiémal

 

S’il vous plaît
Mesdames et Messieurs les gouvernants
un miracle
un vrai miracle
dont l’Histoire parlera encore
dans des centaines d’années :
Donnez un logement
à tous les sans-abris

 

* * * * * * * * * * * * * *

 

VOT DE L’AN NOU E DE TOUT LOU TÈMES


Io regarde lo Luno
Io regarde dan omei que marchen sur lo Luno
E vese à Paris
de la persouna couijada sur lot trepadou
que duèrmen din fou fre iemau

 

Si au pla
Madama e Moussû loû gouvernant
un miracle
un vrèi miracle
dount l’Istorio parlero denguèro
din de la centena d’annada :
Baia un loujamen
à tou loi sen-abri

 

* * * * * * * * * * * * * *

 

AUGURI DI CAPOANNO E DI TUTTI I GIORNI

 

Guardo la Luna
Guardo degli uomini che camminano sulla Luna
E vedo à Parigi
delle persone coricate sui marciapiedi
che dormono nel freddo iemale

 

Per favore
Signore e Signori governanti
un miracolo
un vero miracolo
di cui la Storia parlerà ancora
fra centinaia di anni :
Date una casa
a tutti i senzatetto

 

©Béatrice GAUDY                      
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 08:31
Photo JDornac©



Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

Les brumes bêlent dans les prés
les nuages moutonnent dans le ciel
C’est la grande transhumance des nuances
en laquelle s’estompe
la séparation de l’éther et de la terre
Tenu encore à distance
par le flamboiement des arbres
inexorablement se rapproche pourtant
le berger au souffle de glace
dont les paroles sont des halos
qui s’élèvent vers les étoiles
comme en un chant d’enfant


    * * * * * * * *


A l’ouraio de nouvèmbre


La bruma belen din l’oû par
loû nuagei moutounen din lou ciau
Qu’ei lo grando transumancio de la nuança
en lo qualo s’estoumpo
lo separaci de l’etèr e de lo terro
Tengu denguèro à distancio
pèr lo flambour daû aubrei
ineisourablamen se raprocho pertant
lou bargie au soufle de glaço
dount la paroula soun daû alo
que s’eileven ver la etiala
coumo en un chant d’efant


    * * * * * * * *


Sull’orlo di novembre


Le foschie belano nei prati
pecore sono le nuvole nel cielo
E la grande transumanza delle sfumature
Bella quale si attenua
la separazione dell’etere e della terra
Tenuto ancora a distanza
dal fiammeggiare degli alberi
inesorabilmente si avvicina tuttavia
il pastore dal fiato di ghiaccio
le oui parole sono degli aloni
che si innalzano verso le stelle
come in un canto di bambino

 

©Béatrice GAUDY                  
 
 
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 07:30
Dessin de Béatrice Gaudy

Les traductions sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 06:49
Dessin de Béatrice Gaudy

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

Entends la lumière te conter
l’histoire du jour
des siècles
Naissances et morts joies et souffrances
toute la diversité des faces de l’existence
presque douloureusement concentrée
dans l’intensité de la lumière
d’un instant

 

    * * * * * * * *

 

Senti la luce raccontarti
la stria del giorno
dei secoli
Nascite e morti gioie e sofferenze
tutta la diversità degli aspetti dell’esistenza
quasi dolorosamente concentrata
nell’intensità della luce
di un istante

 

    * * * * * * * *

 

Enten lo lumiero te counta
l’istorio dau jour
dan sièclei
Neissènça et mort joia e soufrènça
touto lo diversita de la faça de l’esistenço
preque doulourousamen councentrado
din l’intensita de lo lumiero
d’un instant


©Béatrice GAUDY              
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2021 7 05 /09 /septembre /2021 06:30

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy


 
Je suis née de l’été
un jour de neige pourtant
en février
Mais mon souffle vital se puise
dans la lumière incandescente
des torrides étés de chez nous
les orteils dans les rus
et les yeux dans le soleil


    * * * * * * * *

Sai nascudo de l’eitié
un jour de nèvio pertant
en febrie
Ma mon soufle vitau se pouso
din lo lus incandescento
dau tourridei eitié de cha nous
loû artei din loû ri
e loû uei din lou soulei


    * * * * * * * *

Sono nata dall’estate
un giorno di neve pure
in febbraio
Ma il mio soffio vitale si attinge
nella luce incandescente
delle torride estate del nostro paesello
le dita dei piedi nei ruscelli
e gai occhi nul sole


©Béatrice GAUDY          
 
 
 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 06:38


 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

Entends la lumière te conter
l’histoire du jour
des siècles
Naissances et morts joies et souffrances
toute la diversité des faces de l’existence
presque douloureusement concentrée
dans l’intensité de la lumière
    d’un instant

        * * *

Enten lo lumiero te counta
l’istorio dau jour
daû sièclei
Neissènça e mort joia e soufrènça
touto lo diversita de la fàcia de m’esistenço
preque doulourousamen councentrado
din l’intensita de lo lumiero
       d’un istant

        * * *

Senti la luce raccontarti
la stria des giorno
dei secoli
Nascite e morti gioie e sofferenze
tutta la diversità degli aspetti dell’esistenza
quasi dolorosamente concentrata
nell’intensità della luce
         di un istante


©Béatrice GAUDY          

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 06:36
© Philippe Geluck in Cartooning For Peace


 

 

Les races n’existent pas
      dit-on
mais tu es « racisé - e »
ce qui dans ta bouche signifie
que tu es de race non-européenne
Mais vais-je te dire
il arrive bien souvent
que les « non - racisés »
les « aracisés »
ceux qui ne sont pas « de couleur »
qui sont donc incolores
soient surtout harassés
de ces discours qui confondent
    espèce et race
       affirment
sans vergogne ni logique
que la culpabilité est héréditaire
pour inciter les citoyens
à se haïr mutuellement

 

Vivent bien plutôt
la concorde et le respect entre les êtres !

 

©Béatrice GAUDY          

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 06:36
Photo AFP - PHILIPPE LOPEZ

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

Paris du glacial couvre-feu
Dans les rues désertées
entre deux patrouilles de police
des hommes des femmes
et même des enfants
    sans abri
    errent
    mangent
se recroquevillent sous une couverture
regardent changer l’année
mais pas leur vie


        * * * *     

Sant-Silvèstre à Paris

Paris dau glaciau coubro-fio
Fin la charrièra desertada
entre doua patrouilla de pouliço
daû omei de la fenna
e memo daû eifant
    sen abri
    erren
    minjen
se recrouquihen sous ‘no cuberto
regarden chagna l’annado
    ma pa lour vido

 

        * * * *     


San Silvestro a Parigi

Parigi dal glaciale coprifuoco *
Per la strade disertate
tra due pattuglie di polizia
degli uomini delle donne
e perfino dei bambini
    senzatetto
    errano
    mangiano
si rannicchiano soto una coperta
guardano cambiare l’anno
    ma non la loro vita
 

*alle 20

 


©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche