Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 06:30
Peinture de Béatrice Gaudy
 
Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
 
 
 
 
Les gazouillis des oiseaux au jardin
Au plaisir que tu prends à les ouïr
tu ressens combien dérisoire et futile
est le plus souvent l’apport
des nouvelles technologies
Tellement plus essentiels
ces gazouillis
qui ont des millénaires
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
Loù bresihadis daû ausèu au jardi
Au plasei que tu prenei à loû auvi
tu ressentei quant derisòri e futile
ei lou plus souvènt l’aport
de la nouvella tecnologia
Talamen plus essenciau
qui bresihadis
que an daû milenàri
 
 
             * * *
                *
 
 
I cinguettii degli uccelli nel giardino
Dal piacere che prendi ad udirli
provi quanto irrisorio e futile
è il più delle volte l’apporto
delle nuovo tecnologie
Tanto più essenziali
questi cinguettii
che hanno dei millenni
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 06:28
Photo de sortiraparis.com

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

Je t’écris de l’autre monde

d’un monde coupé du monde

Quand la présente t’arrivera

le monde aura changé

et mon monde et ton monde

ne seront plus séparés

par les invisibles parois du confinement

Les citoyens seront de nouveau autorisés

à sortir de chez eux

et à respirer à pleins poumons

         la pollution

 

 

et aussi le profond parfum

des violettes du temps

 

©Béatrice GAUDY

 

 

             * * *

                *

 

 

 

Ti scrivo – Béatrice Gaudy

 

 

Ti scrivo dall’altro mondo

da un mondo tagliato fuori dal mondo

Quando la presente ti guingerà

il mondo sarà cambiato

e il moi mondo e il tuo mondo

non saranno più separati

dalle invisibili pareti del confinamento

I cittadini saranno di nuovo autorizzati

ad uscire di casa

ed a respirare a pieni polmoni

             l’inquinamento

 

 

ed anche il profondo profumo

delle violette del tempo

 

©Béatrice GAUDY

 

 

                * * *

                   *

 

 

Io t’eicrive – Béatrice Gaudy

 

 

Io t’eicrive de l’autre mounde

d’un mounde coupa dau mounde

Quauro lo presènto te riberò

lou mounde aurò chanja

e moun mounde e toun mounde

ne siran plu separa

per la invesibla pareit dau counfinament

Loû cieutadin tournaran ètre autourisa

à surti de cha se

e  respira à plen poumoun

     lo pouluci

 

 

e oussi lou proufond perfum

de la viouleta dau tèms

 

©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 06:32

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

 

Assis sur ses affaires

il regarde

ne plus passer personne

Plus de voitures sur la chaussée

plus de piétons sur les trottoirs

en pleine journée il est tout seul

sous le regard indifférent

de la caméra de surveillance

Les autres citadins sont confinés chez eux

lui comme toujours

est confiné dans la rue

à tous les vents mortels de virus

 

©Béatrice GAUDY

 

* * *

 

 

Lou sen – abri

 

 

 

Cheita sur soû afairei

o regardo

ne plu passa degu

Plu de veitura sur lo chaussado

plu de pietoun sur loû trepadou

en pleno journado o ei tout sou

sous lou regard endiferènt

de lo camero de suvihanço

Loû autrei cieutadin soun counfina cha i

se coumo toujour

ei counfina din lo charrièro

à tou loù vent mourtau de virus

 

 ©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 06:19

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

Les enfants comme les abeilles

adorent suçoter

le suc sucré

des fleurs de trèfles

Les enfants abeilles

de l’avenir

 

* * *

 

Loû eifant coumo la belha

adorou suçounia

lou suc sucra

de la flour de treife

Loû eifant belha

De l’aveni

 

* * *

 

Ai bambini come alle api

piace moltissimo succhiare a poco a poco

il succo zuccheroto

dei fiori dei trifogli

I bambini api

dell’avvenire

 

©Béatrice GAUDY

 

Nota bene : Le poème n’avais pas de titre, je me suis permis d’en créer un.  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 06:24
ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

 

 

 

 

 

 

Au long des rues

le silence est un repos

mais ce repos est froid

comme le vent

qui souffle en cette fin de mois

et profond

comme la mort

Marcher courir

pour la distancer !

 

 

* * *

 

 

PARIS COUNFINA

 

 

 

Au loung de la charrièra

lou silence ei un repaus

ma queu repaus ei frei

coumo lou vènt

que bufo en quelo fi de mei

e proufound

coumo lo mort

Marcha coure

per lo distancia !

 

 

* * *

 

 

PARIGI CONFINATA

 

 

Per le strade

il silenzio è un riposo

ma questo riposo è freddo

como il vento

che soffia  in questa fine di mese

e profondo

quale la morte

Camminare correre

per distanziarla !

 

©Béatrice GAUDY

 

Les traductions sont l’œuvre de Béatrice Gaudy  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 06:26
Photo de Béatrice Gaudy – Arbuste du Champ de Mars

 

 

 

 

La mort est dans la rue

le printemps aux fenêtres

Pendant que la maladie court les villes

des arbres fleurissent

Lorsque les fleurs seront devenues pommes

                  le temps joyeux

      des réunions de famille et d’amis

                   sera de retour

 

      * * *

 

Lo mort ei din lo charrièro

lou printèmes à la fenèitra

Pendènt que lo malàudio cour la vila

daû aubrei flurissen

Quouro la flour siran devenguda pouma

                  lou tèms jouious

         de la reünioun de famiho e d’ami

                       siro tourna

 

      * * *

 

La morte è per strada

la primavera alle finestre

Mentre la mallattia gira le città

degli alberi fioriscono

Quando i fiori saranno diventati mele

                  il tempo gioioso

         delle riunioni di famiglia e di amici

                      sarà tornato

 

©Béatrice GAUDY

 

Les traductions sont l’œuvre de Béatrice Gaudy  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 06:23
Soignants en grève et en souffrance, les urgentistes (ici à l’hôpital Necker) sont à bout. LP/Louise Méresse – Ah si on les avait écoutées !!!

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

Ils reprennent le travail

battus

mais pas vaincus

Une boule de feu dans leur ventre

est leur colère

prête à exploser

Ils reprennent le travail

plus de sous pour faire grève

et le gouvernement

indifférent

à la volonté populaire

Ils étaient en colère contre une loi

ils sont à présent aussi en colère

contre un mésusage du pouvoir

Demain leur colère explosera

pas à coups de grèves

pas à coups de poings

A coups de votes !

 

* * *

 

Grevista

 

I reprennen lou trabail

batu

ma pa vencu

Uno boulo de fio din lour ventre

è lour couleiro

prèito à esplousa

I reprennen lou trabail

plus de sou pèr fa grèvo

e lou gouvernamen

endiferent

à lo voulounta poupulàrio

Erian en couleiro countre uno lei

soun ouro tambè en couleiro

countre un mau usage dau poudei

Demo lour couleiro esplousaro

pa à cop de greva

pa à cop de pounh

A cop de votei !

 

* * *

 

Scioperanti

 

Tornano al lavoro

battuti

ma non vinti

Una palla di fuoco nel loro ventre

è la loro ira

pronta ad esplodere

Tornano al lavoro

non più quattrini per scioperare

e il governo

inifferente

alla volontà popolare

Erano irati contro una legge

sono ora anche irati

contro un cattivo uso del potere

Domani la loro ira esploderà

non a colpi di scioperi

non a colpi di pugni

A colpi di voti !

 

©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 08:00
Venise – Le Grand Canal – Contemplé par Béatrice Gaudy

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

Une ville d’eau et de pierre

une ville miroir de ciel

chemin de liberté

Venise

 

 

* * *

 

 

A lo coursado daû moundei

 

 

Uno vilo d’aigo e de pèiro

uno vilo mirai de ciau

chami de liberta

Veniso

 

 

* * *

 

 

All’incrocio dei mondi

 

 

Una città di acqua e di pietra

una città specchio di cielo

cammino di lebertà

Venezia 

 

©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
22 février 2020 6 22 /02 /février /2020 07:19
www.pinterest.fr

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

Ils ont arraché arraché

         Des arbres

Un bombardement

n’eut fait plus de mal

Et le cœur de Rambouillet

         pleure

Ils ont mutilé le parc

nos décennies

parfois toute une existence

de souvenirs heureux

Ils ont saccagé notre vie 

 

©Béatrice GAUDY

N.B. D’après les journaux locaux, plus de 600 arbres ont été coupés à la fin de l’automne 2019 dans le parc de Rambouillet, ville de la région parisienne

 

 

 

* * *

 

 

LOÛ DEVASTAIREI

 

 

An ‘ranca ‘ranca ‘ranca  

         daû aubrei

Un boumbardamen

n’aguè pa fa mai de mau

E lou cuer de Rambouillet

         pluro

An mutila lou parc

notra decennia

pèr fe touto ‘no existenço

de souvenir urous

An saqueja notro vido

 

©Béatrice GAUDY

N.B. Segound loû journau loucau, mai de 600 aubrei soun eita ‘ranca a lo fin de l’autouno 2019 din lou parc Rambouillet, vilo de lo regioun parisenco.

 

 

 

* * *

 

 

I DEVASTATORI

 

 

Hanno sradicato sradicato sradicato

         Degli alberi

Un bombardamento

non avrebbe devastato di più

E il cuore di Rambouillet

         piange

Hanno mutilato il parco

i nostri decenni

talvota un’intera esistenza

di ricordi felici

Hanno danneggiato la nostra vita

 

©Béatrice GAUDY

N.B. Secondo i giornali locali, oltre 600 alberi sono stati sradicati alla fine dell’autunno del 2019 nel parco di Rambouillet, città della regione parigina.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 07:25
www.notretemps.com - Le 19 janvier 2020 à 16h30 par AFP

 

 

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

 

S’indigner que des policiers

gardent à vue

mutilent

tuent

sans justification

n’est pas être de gauche

n’est pas être de droite

n’est pas être du centre

ni de la Lune

S’indigner que des policiers

abusent de leur force

et n’en soient pas sévèrement punis

est juste

DEFENDRE LA DEMOCRATIE

 

©Béatrice GAUDY

 

 

* * *

 

 

S’indigna que daû pouliciè

gardan a visto

mutilan

tuian

sen justicacioun

n’ei pa eitre de gaucho

n’ei pa eitre de drecho

n’ei pa eitre dau centre

ni de lo Luno

S’endigna que daû pouliciè

abusan de lour forço

e n’en sian pas severamen puni

ei just

DEFENDRE LO DEMOUCRACIO

 

©Béatrice GAUDY

 

* * *

 

Indignarsi che dei poliziotti

guardino a vista

mutilino

uccidano

senza giustificazione

non è essere di sinistra

non è essere di destra

non è essere di centro

né della Luna

Indignarsi che dei poliziotti

abusino della loro forza

è solo

DIFENDERE LA DEMOCARZIA

 

©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche