Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 07:24
Dessin de Béatrice Gaudy


Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy. Traduction en portugais de Teresinka Pereira

 

La terre a ses morts
qui écrivent la Liberté
en lettres de Vie
La sève de l’arbre
qui jaillit dans le ciel
éclate en pépiements d’oiseaux
pérennise leur élan
de Liberté


La terra ha i quoi morti
che scrivono la Libertà
in lettere di Vita
La linfa dell’albero
che sgorga nel cielo
scoppia in cinguettii di uccelli
perenna il loro slancio
di Libertà


La tierra sus muertos
que escriben la Libertad
con letras de Vida
La savia del arbol
que mana en el cielo
estella en gorges de pajaros
perpetua de los muertos el arrebato
de Libertad


A terra tem seus mortos
que escrevem a Liberdade
com letras de Vida
A seiva da arvore
que brota no céu
brilha em gorjeios de passaros
perpetuando o arrebato dos mortos
em Liberdade

 

©Béatrice GAUDY
 
 
 


 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 07:27
Photo : LP/Arnaud Journois.


 

Une certaine Marie et son homme, un certain Joseph, il y a 2000 ans furent chassés de partout alors qu’elle attendait son petit… Chance, ils ont trouvé une étable accueillante… En 2000 ans, qu’est-ce qui a changé ?… (Jean Dornac)

 

 

Sur un matelas deux places
sous l’abri de l'arrêt de bus
« République » à Paris
une maman indéfiniment
entre ses jambes berce son bébé
en même temps que son inquiétude de la vie
Blottie contre son flanc
sa petite fille apeurée
regarde passer gens et voitures
comme autant de possibles menaces
L'arrivée de l’aîné
un garçonnet de sept - huit ans
qui d’un pas alerte
apporte un menu sac de course
éclaire les visages
de l'ébauche d'un sourire
Un instant
le monde leur paraît moins adverse
l'enfant n’a pas été tué
par le trafic automobile
il a trouvé
l’aliment ou le médicament
en quête duquel il a été envoyé

 

Sur son matelas deux places
sous l’abri de l'arrêt de bus
« République »  à Paris
une maman indéfiniment
entre ses jambes berce son bébé
en même temps que son inquiétude de la vie
Et devant tant d’inacceptable dénuement
en ce début de 21ème siècle
je cherche la République
         de France

 

( in A VOTÉ!
Recueil inédit )

 

©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 08:00
Dessin pour Samuel Paty par Maëlis, 10 ans
 
Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
À Samuel PATY
 
À l'encre rouge de son sang
le professeur décapité
écrit la Liberté
comme unique chemin de vie désirable
 
Le professeur assassiné
d'avoir célébré la liberté d'expression
devant ses élèves
 
La Liberté
redevient un chemin de sang
trop souvent versé
Mais le sang des morts
n'est jamais mort
Il continue à pulser
dans chaque combat pour la Liberté
 
Sur les chemins de vie des morts
     nous avancerons
 
N.B. Leprofesseur Samuel Paty
a été décapité, en France,
par un terroriste
le 16 octobre 2020
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
LOU COURS DE VIDO
 
À Samuel PATY
 
Em l'encro roujo de soun sang
lou proufessour decapita
eicri Lo Liberta
coumo unic chami de vido
 
Lou proufessour assassina
pèr avei celebra lo liberta d'espressioun
davan sou eleva
 
Lo Liberta
redevèn un chami de sang
Ma lou sang daû mort
n'ei jamai mort
O continuo à batre
din chaque coumbat pèr lo Liberta
 
 
Sur lou chami de vido daû mort
           nous avançarem
 
N.B. Lou proufessor Samuel Paty
o eita assassina pèr un islamisto
lou 16 d'octobre 2020
 
Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
IL CORSO DE VIDA
 
À Samuel PATY
 
Con l'inchiostro rosso del suo sangue
il professore decapitato
scive la Libertà
quale unico cammino di vita desirabile
 
Il professore assassinato
per avere celebrato la libèrta di espressione
davanti ai propri alunni
 
La libertà
ridiventa un cammino di sangue
troppo spesso sparso
Ma il sangue dei morti
non è mai morto
Continua pulsare
in ogni combattimento per la Libertà
 
Sui cammini di vita dei morti
          andremo avanti
 
N.B. Il professore francese Samuel Paty
è stato decapitado da un islamista
il 16 ottobre 2020
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 06:35

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
 
Un jeune homme marcha dans le fleuve
longtemps
longtemps
si longtemps qu’à la fin épuisé
il s’endormit
Lorsqu’il se réveilla
il n’était par un poisson
il était le remords
des mauvais garçons
qui avaient causé sa noyade
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
Un jóune ome marhè din lou flum
loungtèms
loungtèms
tant lougtèms qu’à lo fi eipuisa
s’endurmi
Quouro se revelhè
o n’erio pa un peissoun
èrio lou remors
daù mauva garçoun
que avian causa so negado
 
 
             * * *
                *
 
 
Un giovanotto camminò nel fium
molto tempo
molto tempo
tanto tempo che alla fine spossato
si addormentò
Quando si svegliò
non era un pesce
era il rimorso
delle cattive persone
che avevano causato il suo annegamento
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 06:30
Peinture de Béatrice Gaudy
 
Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
 
 
 
 
Les gazouillis des oiseaux au jardin
Au plaisir que tu prends à les ouïr
tu ressens combien dérisoire et futile
est le plus souvent l’apport
des nouvelles technologies
Tellement plus essentiels
ces gazouillis
qui ont des millénaires
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
Loù bresihadis daû ausèu au jardi
Au plasei que tu prenei à loû auvi
tu ressentei quant derisòri e futile
ei lou plus souvènt l’aport
de la nouvella tecnologia
Talamen plus essenciau
qui bresihadis
que an daû milenàri
 
 
             * * *
                *
 
 
I cinguettii degli uccelli nel giardino
Dal piacere che prendi ad udirli
provi quanto irrisorio e futile
è il più delle volte l’apporto
delle nuovo tecnologie
Tanto più essenziali
questi cinguettii
che hanno dei millenni
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 06:28
Photo de sortiraparis.com

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

Je t’écris de l’autre monde

d’un monde coupé du monde

Quand la présente t’arrivera

le monde aura changé

et mon monde et ton monde

ne seront plus séparés

par les invisibles parois du confinement

Les citoyens seront de nouveau autorisés

à sortir de chez eux

et à respirer à pleins poumons

         la pollution

 

 

et aussi le profond parfum

des violettes du temps

 

©Béatrice GAUDY

 

 

             * * *

                *

 

 

 

Ti scrivo – Béatrice Gaudy

 

 

Ti scrivo dall’altro mondo

da un mondo tagliato fuori dal mondo

Quando la presente ti guingerà

il mondo sarà cambiato

e il moi mondo e il tuo mondo

non saranno più separati

dalle invisibili pareti del confinamento

I cittadini saranno di nuovo autorizzati

ad uscire di casa

ed a respirare a pieni polmoni

             l’inquinamento

 

 

ed anche il profondo profumo

delle violette del tempo

 

©Béatrice GAUDY

 

 

                * * *

                   *

 

 

Io t’eicrive – Béatrice Gaudy

 

 

Io t’eicrive de l’autre mounde

d’un mounde coupa dau mounde

Quauro lo presènto te riberò

lou mounde aurò chanja

e moun mounde e toun mounde

ne siran plu separa

per la invesibla pareit dau counfinament

Loû cieutadin tournaran ètre autourisa

à surti de cha se

e  respira à plen poumoun

     lo pouluci

 

 

e oussi lou proufond perfum

de la viouleta dau tèms

 

©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 06:32

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

 

Assis sur ses affaires

il regarde

ne plus passer personne

Plus de voitures sur la chaussée

plus de piétons sur les trottoirs

en pleine journée il est tout seul

sous le regard indifférent

de la caméra de surveillance

Les autres citadins sont confinés chez eux

lui comme toujours

est confiné dans la rue

à tous les vents mortels de virus

 

©Béatrice GAUDY

 

* * *

 

 

Lou sen – abri

 

 

 

Cheita sur soû afairei

o regardo

ne plu passa degu

Plu de veitura sur lo chaussado

plu de pietoun sur loû trepadou

en pleno journado o ei tout sou

sous lou regard endiferènt

de lo camero de suvihanço

Loû autrei cieutadin soun counfina cha i

se coumo toujour

ei counfina din lo charrièro

à tou loù vent mourtau de virus

 

 ©Béatrice GAUDY

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 06:19

 

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

 

Les enfants comme les abeilles

adorent suçoter

le suc sucré

des fleurs de trèfles

Les enfants abeilles

de l’avenir

 

* * *

 

Loû eifant coumo la belha

adorou suçounia

lou suc sucra

de la flour de treife

Loû eifant belha

De l’aveni

 

* * *

 

Ai bambini come alle api

piace moltissimo succhiare a poco a poco

il succo zuccheroto

dei fiori dei trifogli

I bambini api

dell’avvenire

 

©Béatrice GAUDY

 

Nota bene : Le poème n’avais pas de titre, je me suis permis d’en créer un.  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 06:24
ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

 

 

 

 

 

 

Au long des rues

le silence est un repos

mais ce repos est froid

comme le vent

qui souffle en cette fin de mois

et profond

comme la mort

Marcher courir

pour la distancer !

 

 

* * *

 

 

PARIS COUNFINA

 

 

 

Au loung de la charrièra

lou silence ei un repaus

ma queu repaus ei frei

coumo lou vènt

que bufo en quelo fi de mei

e proufound

coumo lo mort

Marcha coure

per lo distancia !

 

 

* * *

 

 

PARIGI CONFINATA

 

 

Per le strade

il silenzio è un riposo

ma questo riposo è freddo

como il vento

che soffia  in questa fine di mese

e profondo

quale la morte

Camminare correre

per distanziarla !

 

©Béatrice GAUDY

 

Les traductions sont l’œuvre de Béatrice Gaudy  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 06:26
Photo de Béatrice Gaudy – Arbuste du Champ de Mars

 

 

 

 

La mort est dans la rue

le printemps aux fenêtres

Pendant que la maladie court les villes

des arbres fleurissent

Lorsque les fleurs seront devenues pommes

                  le temps joyeux

      des réunions de famille et d’amis

                   sera de retour

 

      * * *

 

Lo mort ei din lo charrièro

lou printèmes à la fenèitra

Pendènt que lo malàudio cour la vila

daû aubrei flurissen

Quouro la flour siran devenguda pouma

                  lou tèms jouious

         de la reünioun de famiho e d’ami

                       siro tourna

 

      * * *

 

La morte è per strada

la primavera alle finestre

Mentre la mallattia gira le città

degli alberi fioriscono

Quando i fiori saranno diventati mele

                  il tempo gioioso

         delle riunioni di famiglia e di amici

                      sarà tornato

 

©Béatrice GAUDY

 

Les traductions sont l’œuvre de Béatrice Gaudy  

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche