Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2021 7 05 /09 /septembre /2021 06:30

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy


 
Je suis née de l’été
un jour de neige pourtant
en février
Mais mon souffle vital se puise
dans la lumière incandescente
des torrides étés de chez nous
les orteils dans les rus
et les yeux dans le soleil


    * * * * * * * *

Sai nascudo de l’eitié
un jour de nèvio pertant
en febrie
Ma mon soufle vitau se pouso
din lo lus incandescento
dau tourridei eitié de cha nous
loû artei din loû ri
e loû uei din lou soulei


    * * * * * * * *

Sono nata dall’estate
un giorno di neve pure
in febbraio
Ma il mio soffio vitale si attinge
nella luce incandescente
delle torride estate del nostro paesello
le dita dei piedi nei ruscelli
e gai occhi nul sole


©Béatrice GAUDY          
 
 
 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 06:38


 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

 

Entends la lumière te conter
l’histoire du jour
des siècles
Naissances et morts joies et souffrances
toute la diversité des faces de l’existence
presque douloureusement concentrée
dans l’intensité de la lumière
    d’un instant

        * * *

Enten lo lumiero te counta
l’istorio dau jour
daû sièclei
Neissènça e mort joia e soufrènça
touto lo diversita de la fàcia de m’esistenço
preque doulourousamen councentrado
din l’intensita de lo lumiero
       d’un istant

        * * *

Senti la luce raccontarti
la stria des giorno
dei secoli
Nascite e morti gioie e sofferenze
tutta la diversità degli aspetti dell’esistenza
quasi dolorosamente concentrata
nell’intensità della luce
         di un istante


©Béatrice GAUDY          

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 06:36
© Philippe Geluck in Cartooning For Peace


 

 

Les races n’existent pas
      dit-on
mais tu es « racisé - e »
ce qui dans ta bouche signifie
que tu es de race non-européenne
Mais vais-je te dire
il arrive bien souvent
que les « non - racisés »
les « aracisés »
ceux qui ne sont pas « de couleur »
qui sont donc incolores
soient surtout harassés
de ces discours qui confondent
    espèce et race
       affirment
sans vergogne ni logique
que la culpabilité est héréditaire
pour inciter les citoyens
à se haïr mutuellement

 

Vivent bien plutôt
la concorde et le respect entre les êtres !

 

©Béatrice GAUDY          

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 06:36
Photo AFP - PHILIPPE LOPEZ

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy

 

Paris du glacial couvre-feu
Dans les rues désertées
entre deux patrouilles de police
des hommes des femmes
et même des enfants
    sans abri
    errent
    mangent
se recroquevillent sous une couverture
regardent changer l’année
mais pas leur vie


        * * * *     

Sant-Silvèstre à Paris

Paris dau glaciau coubro-fio
Fin la charrièra desertada
entre doua patrouilla de pouliço
daû omei de la fenna
e memo daû eifant
    sen abri
    erren
    minjen
se recrouquihen sous ‘no cuberto
regarden chagna l’annado
    ma pa lour vido

 

        * * * *     


San Silvestro a Parigi

Parigi dal glaciale coprifuoco *
Per la strade disertate
tra due pattuglie di polizia
degli uomini delle donne
e perfino dei bambini
    senzatetto
    errano
    mangiano
si rannicchiano soto una coperta
guardano cambiare l’anno
    ma non la loro vita
 

*alle 20

 


©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 06:31


Traduction en Occitan Limousin par Béatrice Gaudy

 


Respecter la laïcité
est respecter tout à la fois
les Croyants et les Incroyants
que chacun puisse librement exprimer ses convictions
sans qu’au nom d’Icelles
les Croyants coupent
la tête des Incroyants
sans qu’au nom d’Icelles
les Incroyants coupent
la tête des Croyants

 

Respecter la religion
lorsque c’est mot d’ordre politique
est respecter uniquement
les Croyants
Ou plutôt
respecter la religion
est respecter son contenu
même lorsqu’elle prône
la discrimination humaine
ou
le meurtre

 

Je ne respecte pas ce qui appelle au meurtre
ou à la discrimination humaine


©Béatrice GAUDY


 * * *  


Respeta lo laïcita
ei respeta tout à lo fè
loû Cresent e loû Incresent
que chacun pèche libramen espremi sa counvicioun
sen qu’au noum de quela-qui
loû Cresent copan
lo tèto de loû Incresent
sen qu’au noum de quela-qui
loû Incresent copan
lo tèto de loû Cresent

 

Respeta lo religiu
quorum qu’en mot d’ordre poulitie
ei respeta unicamen
loû Cresent
O plutot
respeta lo religiu
ei respeta soun countengut
memo quouro lo prono
lo discrimani umano
o
lou murtre

 

lo ne respete pa co que pelé au murtre
o à lo discriminaci umano


©Béatrice GAUDY

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 07:27

Traduction en Occitan Limousin par Béatrice Gaudy

 


Lorsque le Sage montre la démocratie menacée
le Fou regarde son nombril

Ou est-ce l’inverse :
Lorsque le Fou montre la démocratie menacée
Le Sage regarde son nombril

                            ?

A chaque citoyen de décider
si le nombrilisme est une sagesse
ou si la sagesse est de penser aussi aux autres
aux autres du temps présent
aux autres du temps d’avant
et puis aussi ou surtout
aux autres du temps à venir
à la société dans laquelle ils naîtront
et que nous leur léguerons


* * * * * * * * * * * * *


Quouro fou Sage moutro lo démoucracio menaçado
lu Fòu regardo soun ambouni

O ei-co lou countrari :
Quouro lou Fòu moutro lo democracio menaçado
lou Sage regardo soun ambouni

                            ?

A chaque ciéutadin de decida
se l’ambounisme ei uno sagesso
o se lo sagesso ei de pensa oussi à loû autrei
à loû autrei dau tèms presènt
à loû autrei dau tèms d’avans nou
e puei tambè o subretout
à lou autrei dau tèms à veni
à lo soucieta din lo qualo  naisseran
e que nou lour legarem
 

©Béatrice GAUDY
 

 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 07:24
Dessin de Béatrice Gaudy


Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy. Traduction en portugais de Teresinka Pereira

 

La terre a ses morts
qui écrivent la Liberté
en lettres de Vie
La sève de l’arbre
qui jaillit dans le ciel
éclate en pépiements d’oiseaux
pérennise leur élan
de Liberté


La terra ha i quoi morti
che scrivono la Libertà
in lettere di Vita
La linfa dell’albero
che sgorga nel cielo
scoppia in cinguettii di uccelli
perenna il loro slancio
di Libertà


La tierra sus muertos
que escriben la Libertad
con letras de Vida
La savia del arbol
que mana en el cielo
estella en gorges de pajaros
perpetua de los muertos el arrebato
de Libertad


A terra tem seus mortos
que escrevem a Liberdade
com letras de Vida
A seiva da arvore
que brota no céu
brilha em gorjeios de passaros
perpetuando o arrebato dos mortos
em Liberdade

 

©Béatrice GAUDY
 
 
 


 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 07:27
Photo : LP/Arnaud Journois.


 

Une certaine Marie et son homme, un certain Joseph, il y a 2000 ans furent chassés de partout alors qu’elle attendait son petit… Chance, ils ont trouvé une étable accueillante… En 2000 ans, qu’est-ce qui a changé ?… (Jean Dornac)

 

 

Sur un matelas deux places
sous l’abri de l'arrêt de bus
« République » à Paris
une maman indéfiniment
entre ses jambes berce son bébé
en même temps que son inquiétude de la vie
Blottie contre son flanc
sa petite fille apeurée
regarde passer gens et voitures
comme autant de possibles menaces
L'arrivée de l’aîné
un garçonnet de sept - huit ans
qui d’un pas alerte
apporte un menu sac de course
éclaire les visages
de l'ébauche d'un sourire
Un instant
le monde leur paraît moins adverse
l'enfant n’a pas été tué
par le trafic automobile
il a trouvé
l’aliment ou le médicament
en quête duquel il a été envoyé

 

Sur son matelas deux places
sous l’abri de l'arrêt de bus
« République »  à Paris
une maman indéfiniment
entre ses jambes berce son bébé
en même temps que son inquiétude de la vie
Et devant tant d’inacceptable dénuement
en ce début de 21ème siècle
je cherche la République
         de France

 

( in A VOTÉ!
Recueil inédit )

 

©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 08:00
Dessin pour Samuel Paty par Maëlis, 10 ans
 
Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
À Samuel PATY
 
À l'encre rouge de son sang
le professeur décapité
écrit la Liberté
comme unique chemin de vie désirable
 
Le professeur assassiné
d'avoir célébré la liberté d'expression
devant ses élèves
 
La Liberté
redevient un chemin de sang
trop souvent versé
Mais le sang des morts
n'est jamais mort
Il continue à pulser
dans chaque combat pour la Liberté
 
Sur les chemins de vie des morts
     nous avancerons
 
N.B. Leprofesseur Samuel Paty
a été décapité, en France,
par un terroriste
le 16 octobre 2020
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
LOU COURS DE VIDO
 
À Samuel PATY
 
Em l'encro roujo de soun sang
lou proufessour decapita
eicri Lo Liberta
coumo unic chami de vido
 
Lou proufessour assassina
pèr avei celebra lo liberta d'espressioun
davan sou eleva
 
Lo Liberta
redevèn un chami de sang
Ma lou sang daû mort
n'ei jamai mort
O continuo à batre
din chaque coumbat pèr lo Liberta
 
 
Sur lou chami de vido daû mort
           nous avançarem
 
N.B. Lou proufessor Samuel Paty
o eita assassina pèr un islamisto
lou 16 d'octobre 2020
 
Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
IL CORSO DE VIDA
 
À Samuel PATY
 
Con l'inchiostro rosso del suo sangue
il professore decapitato
scive la Libertà
quale unico cammino di vita desirabile
 
Il professore assassinato
per avere celebrato la libèrta di espressione
davanti ai propri alunni
 
La libertà
ridiventa un cammino di sangue
troppo spesso sparso
Ma il sangue dei morti
non è mai morto
Continua pulsare
in ogni combattimento per la Libertà
 
Sui cammini di vita dei morti
          andremo avanti
 
N.B. Il professore francese Samuel Paty
è stato decapitado da un islamista
il 16 ottobre 2020
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 06:35

 

Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy
 
 
Un jeune homme marcha dans le fleuve
longtemps
longtemps
si longtemps qu’à la fin épuisé
il s’endormit
Lorsqu’il se réveilla
il n’était par un poisson
il était le remords
des mauvais garçons
qui avaient causé sa noyade
 
©Béatrice GAUDY
 
 
             * * *
                *
 
 
Un jóune ome marhè din lou flum
loungtèms
loungtèms
tant lougtèms qu’à lo fi eipuisa
s’endurmi
Quouro se revelhè
o n’erio pa un peissoun
èrio lou remors
daù mauva garçoun
que avian causa so negado
 
 
             * * *
                *
 
 
Un giovanotto camminò nel fium
molto tempo
molto tempo
tanto tempo che alla fine spossato
si addormentò
Quando si svegliò
non era un pesce
era il rimorso
delle cattive persone
che avevano causato il suo annegamento
 
©Béatrice GAUDY
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche