Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2021 2 19 /10 /octobre /2021 06:41
Le Grec - Sculpture d’Etienne Fatras©


 

 

Est-ce la courte vie d'autrefois,
Une vie rude, vite fauchée
Par la maladie, par la violence...
Est-ce la mort dans la souffrance...
Comment ne pas se sentir apaisé,
Par l'autre vie, promise par la foi.

 

Quand personne ne maîtrise les éléments,
Quand chacun peut disparaître à tout moment
Victime de la fantaisie du destin
Qui frappe puissant et misérable
Les innocents comme les coupables,
Alors on s'en remet au divin.

 

Une éternité heureuse,
Voilà la recette miraculeuse
Pour apaiser tous les tourments
Pour faire peur aux méchants,
Car seule une vie exemplaire
Permet d'éviter l'enfer.

 

Cette vie post-mortem est de toutes les religions,
On y retrouve les morts d'avant,
On y attend les morts d'après.
Par la réincarnation ou la résurrection
Nous retournerons vers les vivants.
C'est un aller-retour, partez en paix.

 

L’amour ou le hasard nous a tiré du néant,
Personne n'en a de mauvais souvenirs.
Pourquoi alors une éternité hypothétique....
Ne serait-il pas plus simple et plus logique
D’accepter sans peur d'y revenir,
Comme tous les êtres du monde vivant...

 

 ©Etienne Fatras    

Sculpture et poésie          
 
 
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 06:46
Sculpture d’Etienne Fatras©


 

 

Le salut d’Arlequin
Certes c’est peu de chose
Un geste de la main
Un mouvement de la tête
Et même si j’ose
Une question indiscrète
Qui derrière ce masque
Cache ses frasques ?

 

Je sens son regard perçant
L’ironie de son sourire
Mais je ne saurais dire
S’il est bienveillant.
Lui-même existe-t-il vraiment,
Sur ces jambes bien plantées,
Son buste cambré
S’évide subtilement
Et même, est-ce un mirage,
Je ne vois plus son visage.

 

Rassurez-vous, ce n’est rien,
Vous, vous allez bien
Arlequin n’est que la mise en scène
De la fantaisie d’Etienne

 

©Etienne Fatras    
Sculpture et poésie      
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 06:44
Ma belle inconnue - Sculpture d’Etienne Fatras©


 


Ma belle inconnue
J’ai su que c’était toi
La première fois que je t’ai vu
Mon cœur était tout en émoi.

 

J’avais pris un peu de terre,
J’ai modelé des jambes de rêve,
En aveugle, j’ai travaillé sans trêve,
Inconscient de ce que j’allais faire.

 

Je voulais pour toi, une belle robe,
Soulevée par le vent, suggérant ta silhouette,
Découvrant un joli sourire fessier.
Voilà que peu à peu ton corps se dérobe,
Que s’est-il donc passé dans ma tête,
Pour que tu perdes la tienne, j’en suis stupéfié.

 

Ton écharpe a couvert ton visage,
De toi, je n’en saurais pas davantage.
Curieuse pulsion que la création,
Qui nous révèle notre subconscient.
Aller au-delà de nous-même, pure invention
Et pourtant tu es la a présent
Et quand je ne serais plus
Tu témoigneras de ce que je fus.

 

©Etienne Fatras    

Sculpture et poésie    
 
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 06:56
Sculpture d’Etienne Fatras©



 

 

Et si la création était à l'esprit
Ce que son parfum est à la rose,
Une sublimation, une quintessence ?

 

Et si psychisme et physiologie
Étaient un continuum de la même essence,
Une chaîne unique, sans aucune pause ?

 

Et si l'intuition grecque de l'atome
Issu de l'espace infini, ce même atome
Se combinant indéfiniment, improbablement,
Du minéral au vivant,
Indifférent à la notion du temps
Avait fini par notre entendement,
A prendre conscience
De sa propre existence ?

 

Que l'homme soit l'aboutissement du créateur,
Ou, ait ressenti le besoin de cette présence,
Qu'importe des deux qui est l'auteur,
Seul compte, la quiétude de notre existence.

 

Alors la boucle est bouclée,
Notre éternité est assurée,
Rien ne se perd, rien ne se crée.
Nous reviendrons avec la rosée
Exhaler par osmose,
Le parfum des roses.


©Etienne Fatras  
 
 
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 06:31
Dominique - Oeuvre d'Etienne Fatras



 

 

Dis-moi, tes cheveux noirs
Sont-ils niellés d’argent….
Ta peau blanc ivoire,
A-t-elle nargué le temps….
Tes joues sont-elles toujours fraîches…
Tes yeux d’un bleu violacé,
Enchâssés au-dessus de pommettes pêches,
Ont-ils gardé leur intensité….
Je me souviens de tes lèvres ourlées,
D’un beau rouge vermillon,
Pourquoi n’y ai-je jamais goûté,
Il était bien timide ce garçon…
Adolescent réservé et acnéen,
Tu me semblais trop fière et trop sérieuse,
Pour remarquer un médiocre lycéen,
Encore moins en tomber amoureuse.
N’as-tu jamais ressenti mon attente,
On dit les filles douées d’un sixième sens,
Celui par lequel elle pressente,
Celle à qui un garçon pense….
Pourtant tu es venu à la maison
M’apporter une jolie petite chatte blanche,
Entre elle et moi cela a été la passion,
Maman l’a chassée, ce n’est pas toujours dimanche….
Mais je n’ai pas su dévoiler mes sentiments,
Sauvegardant au fond de mon être romantique,
Un trésor préservé des injures du temps,
Un premier amour, un amour authentique.
Quarante après,
Qu’es-tu devenu Dominique…
Comment il se fait,
Que vive encore, cet amour platonique…

©Etienne Fatras     

 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 06:29
Ma colombe - Oeuvre d'Etienne Fatras

 

 

 

Cadeau de ce premier avril
Un bel après-midi chaud et ensoleillé.
Alors j’ai tout abandonné,
Plus tard de mes activités, je reprendrais le fil.
Dans mon sac j’ai mis un livre,
Mon carnet et un crayon.
J’ai laissé le confort douillet de la maison,
Au jardin, enfin, je me sens revivre.

Allez savoir pourquoi mes poésies
Eclosent avec les fleurs
Est-ce leurs couleurs
Qui m’ouvrent l’esprit,
Est-ce le chant des oiseaux
Qui me dicte les mots ?
Prodige de l’écriture
Mieux que la photo
Pour immortaliser un instantané,
Pour fixer cette pensée fugace…
Un enfant dans quelques années
En fera la lecture
Et ces quelques mots
Enjamberons le temps qui passe.

Nous ne sommes que les feuilles
De l’arbre de la vie
Qui renaissent à chaque printemps.
Inutile de porter le deuil,
Ces mots sont la trace de mon esprit
Qui s’est inscrit dans le temps…


©Etienne Fatras  
 Jardin d’horticulture Reims le 1er avril 2021

 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 07:54
Sculpture d'Etienne Fatras
 
 
Nous n’étions pas encore avant d’être
Que les empreintes combinées
De ceux qui nous ont fait naître
Nous donnaient déjà un passé.
 
Ayant reçu cet hard originel
Programmation unique et originale
Nous avons bénéficié du soft familial
Additionné d’un package de connaissances usuelles.
 
Dès lors avec cet héritage
Complété de ce formatage
On pourrait croire que tout est écrit,
Inéluctable programme de la vie.
 
Serions-nous comme une graine
Tombée dans la rivière
Est-ce que le destin qui nous mène,
Nous conduit tout droit à la mer.
 
Si nos traits de caractère nous sont donnés
L’audace, le courage la volonté,
Si les vertus nous sont enseignées,
L’obéissance, la prudence, l’altérité,
 
Ne sommes-nous de notre propre vie
Que des spectateurs….
Est-ce que les scénarii,
Laisse libre l’acteur….
 
La statue était déjà dans la pierre,
Par les mains du sculpteur libérée,
L’artiste a pétrifié son génie éphémère,
Et accompli son devoir d’éternité.
 
Le génie c’est un peu de dons,
Beaucoup de connaissances,
Une vie de travail intense,
Et l’audace de rompre les conventions.
 
Quelque soit nos rapports avec l’éternité,
Pour apaiser l’inéluctable angoisse de la finitude,
Seul le sentiment d’avoir accompli notre destiné,
Apporte à notre conscience la quiétude.
 
Notre personnalité et nos connaissances,
Sont nos outils,
Le sujet est libre et c’est notre conscience,
Qui trace l’épure de notre vie.
 
 
 
Les jardins de la patte d’oie, le 13 août 2000.

 
©Etienne Fatras  
 
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 07:28
Myriam - sculpture d’Etienne Fatras©


 

 

Il y a très longtemps
Dans un moyen orient lointain
Une fleur encore en bouton
S'épanouissait confiante.

 

Rayonnante avant d'éclore
Elle assurait la descendance de sa race
De génération en génération,
Cette éternité-là, est humaine.

 

Regardez-la, comme elle vous regarde,
L’éclat de lumière de ses yeux
Vous perce le cœur.

 

Si les yeux dans les yeux
Vous n'avez jamais été foudroyé,
Alors, vous n'avez jamais été amoureux.


 
©Etienne Fatras  

 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 07:33
Melle de Douai - sculpture d’Etienne Fatras ©


 


Demoiselle en dentelles

Dentelles de demoiselle
Vous demeurez cette inconnue
Mais votre élégance
Ne vous laisse aucune chance
De passer inaperçue.

 

Cette tenue d'un autre âge
Cette fierté hautaine
Cette silhouette sans visage
C'est peut-être la tienne.
J'ai capté ton image dans ma tête
Un jour ou là-haut c'était la tempête
Je l'ai imprimée dans la terre
Pour te tenir prisonnière.

 

Cette fois ma muse tu es à moi
Je peux te donner le visage que je veux
Tu vois je fais un vœu
Cette femme qui regarde, c'est toi.

 

©Etienne Fatras
 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 07:32
Beauté africaine, superbe sculpture d’Etienne Fatras ©

 

 

 

 

 
Jeune Afrique
Lointaine descendante
De cette ancêtre unique
Toujours renaissante.
 
Jeune beauté d'argile
Pétrie sans modèle, sans outils
De mains libres et agiles
Jusqu'aux formes accomplies.
 
Vous la croyez fragile,
Vous vous trompez,
Ce corps frêle et gracile
Est le berceau de l'humanité.
 
Le créateur l'a faite à son image,
Tel qu'il existe,
Ou hypothèse moins sage,
Dieu est un artiste.
 
©Etienne Fatras
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche