Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 06:47


 

 


Attendre un signe, un rayon de soleil
Qui vient doucement frôler l'âme
Que le beau jour vienne et émerveille
Que le fleuve caresse le corps d'une lame
Attendre au crépuscule un coucher de lune
Le corps chaud allongé dans le sable
Dans l'immense silence de fortune
Paix ouatée au bord de la fable
Attendre le soir d'été qui vient rafraîchir
Ces magiques instants où le temps n'est plus le temps
Où les fleurs embaument l'air d'un respir
Où il n'y a plus rien ni personne que l'on attend

Ode©
 

Sources : https://www.facebook.com/ode.beaudry    
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
12 mars 2022 6 12 /03 /mars /2022 07:32
Source : Facebook

Lien sur la page d'origine : - https://www.facebook.com/photo/?fbid=1598494163563898&set=a.546828048730520

Partager cet article
Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 07:40


 

 

Il y a de cela des millénaires
Je suis née de l'union
d'une Étoile
tombée dans le Grand Fleuve
À marée haute
je fus déposée sur la rive
C'est ainsi que le Fleuve
donna naissance
aux Enfants des Étoiles
Je suis le Sang premier
le Sang sacré
Mère de toutes les mères
fille de la Mère première
Je suis mon Enfant
et l'Enfant de mes Filles
de toutes les filles
depuis les Origines
En ma mémoire
vivent et revivent
les souvenirs ancestraux
Je suis la Gardienne
des souvenances
de l'immémorial Temps
comme la Pierre de Lune
Perle blanche
préserve le fossile

Ode©


 Sources : https://www.facebook.com/ode.beaudry
 
         
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2021 1 27 /12 /décembre /2021 07:32


 

 

                                                   À l’Ami

 

Ces retrouvailles prévues
Depuis l’aurore des Temps
Cette rencontre de nous deux
Dans la brume des jours
À la Source même
Où nous nous sommes abreuvés
Jusqu’au cœur de l’âme…

 

Cette joie, ce bonheur de se re-connaître
Âmes sœurs à la face même de l’Univers
Enfants des Étoiles
Dans la flamboyance des Lunes
Et des Soleils
Incendie d’émerveille à la frontière de l’aube

 

Cet étonnement à la re-découverte
Signe que nous ne sommes plus seuls
À être, penser, agir, créer
Émergence hors de la solitude intime
Pour se retrouver, ensemble
Aux puits de la création

 

L’Arbre millénaire est enraciné à la peau de l’âme
Et la Poésie de l’Oiseau
Est comme la voix de l’Enfance
Comme le bleu de l’Azur
Clairière vive sur les Fleurs d’éternité
Mémoire des Temps millénaires

 

C’est le ballet des Étoiles sur le lit de la mer
C’est la danse planétaire
Où les gestes trouvent dans le silence
Les lignes archaïques des Signes
Symbolique hermétique
Dont nous cherchons la clef

 

Et se mirent les quatre saisons de l’âme
Dans la divine Géométrie de l’Art
Là où se cachent le Secret, le Mystère, la Magie
Ainsi la Rose des Vents
Où la Pierre antique naît à la Parole
Comme le Prunier initiateur s'offre en fleurs…

 

Ode©

 

sources : https://www.facebook.com/

 


       
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2021 2 23 /11 /novembre /2021 08:11

 

 


Peindre les mots n'est pas un jeu car aux couleurs des jours
Mon âme s'y couche mais ne s'y endort jamais
Se dévoile ainsi le mystère au souffle secret de l'offrande
À la source sacrée de l'inaltérable soif
Obéissant ainsi à la règle d'or de la durée

 

Écrire c’est transformer le monde, langage des émotions
C'est porter un regard archétypal à la mesure du temps
Apporter au regard de qui sait voir et s'y reconnaître
Les bleus et les ocres de son sang, de sa vie, de son être
Sous le filet d'ors qui les recouvre comme fenêtre

 

Ode©  
sources : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=284437860158429&id=100057766522247

 
 
 
 
 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 06:43


 
 

 

Qu'un rêve
Vous n'étiez qu'un rêve
Secret, que je portais, enfoui en moi
Je l'effleurais, à peine, du bout de l'âme
Le touchais, délicatement, de la pointe du cœur
Mais jamais n'osais le regarder


Et pourtant, il a bien fallu qu'un jour
Vous apparaissiez dans la Lumière
De mes Temps Sombres
Vous avez suivi le Chemin
Tracé par le Grand Topographe
Décodé les Signes, les Symboles
Et êtes arrivé jusqu'à moi, guidé par Éole


Mon Prince des Ombres et Lumières
Vous m'apportez sur ce Plateau d'Or
Les rites secrets des Amours Anciennes
Vous offrez sur cet Autel Sacré
Vos joyaux les plus fins
Votre âme, votre corps
Vos yeux d'émeraude dans leur velours-écrin


Vous m'apportez la Beauté
Aussi les mots des Poètes
Ceux qui se sont tus
Qui ont emporté les Secrets les plus sombres
Les cris des âmes blessées
Les sanglots des délaissés
Les Écritures retrouvées
Vous n'étiez qu'un rêve


Vous voilà réalité
Mon Prince des Ombres et Lumières
Don de l'Univers
Je vous ai rêvé
Je vous ai créé


Vous n'étiez qu'un rêve...

Ode©  

       
Poème extrait de mon recueil primé en France à la Société des Poètes Français : «Le Fleuve donne Naissance aux Enfants des Étoiles »

ISBN : 2-84529-118-8

 

Source : https://www.facebook.com/ode.beaudry/posts/609685122718628
 
 

 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 06:36
Québec, côte Nord

 

 

Dans son ciel tout bleu
Un Nuage flotte
Tout ouaté
Il passe
Lentement
Au-dessus du fleuve
Il fait beau en cette matinée

 

Le soleil est au rendez-vous
Aucun orage annoncé

 

Et le Nuage passe
Lentement

 

Soudain, il se sent poussé
Sort de sa léthargie
Lentement
Poussé, poussé de plus en plus
Il change même de forme
S’étire, s’allonge
Et maugrée

 

« Qui donc ose me déranger
En cette si belle journée ?
Je flottais, je glissais, je dormais
Qui ose donc ainsi me perturber ?»

 

Silence
Qu’un doux sifflement
Le Vent

 

« Je te taquine mon ami
La journée sera belle
Je ne suis pas annoncé
Je m’invite donc
J’aime être avec toi
À tes côtés
Et de la belle journée
profiter.»

 

Étonné, le Nuage reprend sa forme
Se redresse, ramasse ses ouates éparpillées

 

« Alors tant pis pour toi
Le Vent !
J’ai un vœu et de le réaliser
Sera ton tourment…»

 

Le Vent interloqué
S’approche doucement du Nuage
Pour ne pas le heurter

 

« De quel tourment parles-tu ?
Ce vœu est-il si terrible
Que je doive en payer le tribut
Cela pour m’être près de toi invité
À profiter de cette belle journée ? »

 

Le Nuage faisant le fier
Avec autorité
Nargue le Vent
Et lui dit :

« Tu n’es qu’un tout petit Vent
Et mon vœu est immense
Tu ne pourras le réaliser. »

 

Le Vent s’approche
Du Nuage
Sur la pointe des pieds

 

« Demande, demande et je t’accorderai
tout ce que tu souhaites
Ton vœu j’exaucerai. »

 

« Je veux que tu me fasses voyager
Loin, loin dans de lointaines contrées
Mais sans pour autant
Me bistourner
Je veux voir d’autres cieux
Je veux voir ces pays d’émerveilles
Et revenir à mon fleuve
Où je flotte
Depuis tant d’années. »

 

Le Vent se demandait comment il pourrait
Réaliser ce vœu et respecter les conditions
du Nuage
Soudain il lui vint une idée :

 

« Je vais souffler sous toi
te supporterai
Nous irons visiter
des lieux à ce jour inexplorés. »

 

Et le Vent soutenant le Nuage
Partirent explorer de lointaines contrées.
Le Nuage ébahi, médusé, enchanté
En pleura de joie
Tellement
Qu’il en disparut


Le Vent, bouleversé
Devint violente
Tempête
et
Se perdit dans les profondeurs océanes…

 

~~~~~~~~~~~
Il ne faut jamais limiter ses rêves,
l’important étant de connaître ses limites.
~~~~~~~~~~~~

 

Ode©  
       
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
4 août 2021 3 04 /08 /août /2021 06:26
98080248/likoper - stock.adobe.com


 

 


Un premier regard
Celui de tes yeux
D'eaux d'été
De larmes de mers
De désirs des attentes
Des promesses
De ciels bleus
Je suis femme bleue
Noyée
Dans un océan de voiliers
Submergée
De rêves
De fantasmes avoués
Que me réservent les dieux ?

 

Toi, doux-rêveur
Mon absence lunaire
Toi qui funambule sur les rêvasseries
Poète du geste et des mots
Sculpteur d'amour
Dès que ta main touche
La matière et mon rêve...
Qui es-tu ?

 

C'était le lieu, c'était la rencontre
Au bord du long Fleuve
Les grands voiliers faisaient la course
Tels des papillons aux ailes collées
Majesté des ondes
Vision en trompe-l'œil
Ou bien chimère ?
Vers moi tu es venu
Est-ce toi
Que j'attends depuis si longtemps
À mon appel as-tu répondu
Toi le poète sans âge
Le visage que tu as pris
Est-il celui de mon aimé ?

 

Je te vis depuis si longtemps
Je t'ai abandonné et puis repris
Au fil des attentes trop longues
Des espoirs évanouis
Et de l'illusoire espérance revenue
Et tu es là
Enfin !

Ode©  

Source : Publié par Ode sur Facebook
 https://www.facebook.com/ode.beaudry
 


 
   

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 06:38

 

 

Source : Publié par Ode sur Facebook

 

Ode©  
 

 


 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
21 mai 2021 5 21 /05 /mai /2021 06:33
Waldmar Lorentzon, Astral Attraktion 1934 (cubisme-surréalisme) - Photo Viveca Bosson


 

 

Ce ne sont pas ses mots
ce sont les miens
ces mots qui reviennent

 

Depuis les temps immémoriaux

 

Malgré cette trop longue absence
ils me caressent encore
ils m'enveloppent comme jadis
de cette tendresse, de cette chaleur

 

elle n'a plus la même enveloppe
mais elle est encore mienne
l'extérieur n'est qu'illusion
ce n'est que le paysage de la vie
le cœur lui, est le même
le fil conducteur de ses incarnations

 

ces mots que je connais
car ils sont les nôtres
ils sont l'eau, l'air et le feu
Relire ses mots c'est revenir aux sources
C'est le lien avec l'Univers
Ses mots initiatiques sont l'essence de la vie

 

Ode©  


«Le temps est sans importance Madame…»
« C'est nous qui l'avons inventé, Monsieur »

 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche