Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 07:34


 

Quand je ferme les yeux, je n’ai plus aucun pouvoir. Ce n’est pas mon esprit qui le veut ni ce que mon cœur s’efforce à croire. Je vois des choses qui me font savoir, sans pour autant m’apercevoir que…
Je fais un rêve prémonitoire !
Je n’anticipe pas toujours ces folles images qui apparaissent dans ce désert aux mirages,
Ce monde, cette autre dimension ou je n’existe que partiellement.
De fausses matérialités, parfois prêtes à se concrétiser,
S’imposent dans mon esprit et dans mon sommeil pour que j’y pense maladivement à mon réveil.
Elles s’imposent toutes les nuits pour me rappeler ou me faire oublier qui je suis.
Mais ça ne change absolument rien, ni au quotidien ni au  destin.

 

…Ce qui doit arriver arrivera,

 

Que je m’y attende ou que je ne m’y attende pas !
J’essaye de ne pas en parler dans l’espoir de les empêcher de prendre part à la  réalité. Mais je ne peux que constater, que malgré mes efforts, je vis tout ce que j’ai anxieusement appréhendé.
A quoi bon savoir par avance, s’il n’y a aucune chance pour que je puisse changer les choses ?
Je ne suis pas une visionnaire mais, je suis une rêveuse.
Je ressens et je pressens sans que dans ma tête ça soit bien clair.
Je ne suis pas une voyante;
Les bonnes aventures… je n’en suis pas la diseuse,
Je sais que personne ne peut y croire mais,

 

Je fais des rêves prémonitoires…

 

Ça me colle à la peau, ça fait de moi un tout.
Ça me colle à la peau, comme tous les marabouts.

 

©Djida Cherfi  

05/12/15
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits...

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 06:51

 

 

 

Viens vivre avec moi
Je t'apprendrai le bonheur
Viens n'hésite pas
Oublie toutes tes frayeurs

 

Mets toi à l'aise installe toi bien
Laisse-moi tracer notre chemin
Tu n'auras rien à faire
Tu n'auras qu'à me suivre
Ne t'encombre pas de trop d'affaires
Tu ne manqueras de rien pour survivre

 

Viens vivre avec moi
Je fais de toi ma chose
Ne résiste pas
Tu ne souffriras qu'a petites doses
Installe-toi comme si tu étais chez toi
Mais n'oublie pas ceci est ton unique toit

 

Vivons ensemble mais séparés
Ne pense surtout pas à t'en aller
Souvent je te ferai souffrir
Mais tu garderas le sourire

 

Je n'ai aucune limite
J'en rajouterai toujours un peu plus
Malgré les doutes qui s'incrustent
Je trouverai les meilleures ruses

 

Si tu prends de la force
Je changerai la donne
Je ferai en sorte qu'on s'enfonce
Que tu penses que tu m'abandonnes

 

Viens installons nous
J'ai un marteau et des clous
Rien ne nous séparera
 Même pas ton cœur qui se noie  

 

©Djida Cherfi
 31/07/2020.
 
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits...

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 06:41

 

 

Recroquevillée comme une feuille elle essaye d'éteindre ce feu brûlant,
Comme un enfant malade elle serre les poings elle serre les dents,
Elle s'isole dans un univers étroit,
Pour étouffer l' incendie qui s'accroît,
Elle se bat a sa manière en s'éloignant de la lumière,
Ainsi elle se dit que cela brûlerait moins et puis elle ne ressentirait plus rien,
Recroquevillée sur elle même,
Elle veille à étouffer jusqu'à la dernière flamme,
Dans l'ombre d’elle-même elle essaye de faire le vide,
Dans l'ombre d’elle-même elle finit par attirer le vide,
Et...
Recroquevillée sur elle même elle gèle,
Les dents et les poings serrés il ne reste plus rien d'elle,
Vidée recroquevillée,
C'est ainsi qu'on l'aurait retrouvée.
Elle a étreint ce feu brûlant,
A sa manière en serrant les dents…


source : https://www.facebook.com/groups/203265127465383/posts/535933300865229

©Djida Cherfi
  08/04/2021.


 

 


 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 août 2021 3 11 /08 /août /2021 06:10
FEMME TRISTE

 

 

Je dédie ce poème a ma chère prof Mme Bahia Azrar. Car elle a vu dans mes yeux et  m'a inspirée.... Merci.
 
 
 
 
Dans mon regard,
Il n'y a pas de hasard,
Il n'y a pas de tristesse,
Pas de désespoir,
Mais vous y voyez bien clair,
Oui, vous y voyez vrai.
Dans mon regard,
Il n'y a pas de mélancolie,
Pas de désenchantement,
Pas de mépris.
Dans mes yeux,
Sans prétention,
Un feu sans grande considération,
Se cache là où coulent à torrent,
Mes plus profondes ambitions.
Dans mon regard,
Pas de regrets...  mais
Quelques traces du passé,
Il n'y a pas de drame,
Le malheur n'expose que son charme !
Dans mon regard j'offre mon âme,
Sans cérémonie sans vacarme.
Et dans mes yeux,
Mon cœur...
Vous emplit de joie,
Alors qu’il se trouve en sueur !
 
©Djida Cherfi
06/07/2021.
 
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 06:45


 

 

J'ai demandé aux étoiles pourquoi elles m'avaient faite
Elles m’ont dit de me taire et de rester discrète
J'ai demandé à la lune pourquoi elle ne dormait pas
Elle m'a dit que le jour révèlerait mon cœur en émoi
J'ai demandé au soleil pourquoi il ne m'aimait pas
Il a dit qu'il aveuglait mes yeux mais ne les éblouissait pas
J'ai alors appelé les nuages pour qu'ils viennent à mon secours
Ils m'ont dit que l'orage les suivrait a son tour !


©Djida Cherfi  
12/06/2020
 
 

 

 

 


  Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 06:47


 

 


Mon bébé
Va de l'avant ne te retourne pas,
Tu sais que je serai toujours là,
Surtout ne t'en fais pas pour moi,
Occupe toi de suivre tes propres choix,
Moi je continue a veiller mais de loin,
Et quoi qu'il arrive tu auras mon soutien,
Et quand tu en ressentiras le besoin,
A ce moment là viens,
Tu pourras toujours reprendre le chemin vers chez toi,
Pour mieux repartir et je serai toujours derrière toi,
Sans t'étouffer sans t'influencer,
Tu feras ta vie en sachant sur qui tu pourras compter.


©Djida Cherfi  

30/04/21
 
 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 06:39


 

 


Si je devais mourir et puis renaitre je serais amérindienne,
Je laisserais mon esprit planer dans le ciel,
Je serais l'aigle qui survole les plaines.
Si je devais mourir et puis renaitre je serais une flûte de pan,
Je ferais répondre ma voix au multiples nuances dans le vent,
Si je devais être a nouveau j'éclorais dans un tipi,
Près d'un feu qui unit les grands esprits,
Si je devais mourir et puis renaitre, je fleurirai aux côtés d'un grand chef,
Un sage qui m'apprendrait la vie et tous ses reliefs,
Si je devais mourir je mourrai sur-le-champ,
Le corp allongé sur la terre fertile d'un champ,
Si je devais renaître je prendrais mon temps,
Je laisserai les germes de blé caresser mon visage en se balançant,
Je serais amérindienne,
Le corps aussi léger que l'esprit qui l’entraîne...

 


©Djida Cherfi
 17/04/2021.
 

 

 

 


  Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 07:27


 

 

Ironie
Plus je regarde moins je vois
Plus je comprends moins je crois
Plus j'écoute moins j'entends
Et plus je cherche...
Il serait beau que je puisse les ouvrir mes yeux
Et que je regarde en affichant un beau sourire
J'aimerais y croire mais
Plus je regarde et moins je vois
Plus je comprends et moins je crois
Et plus j'écoute et moins j'entends
Il serait bien que j'ouvre mon esprit
Que je croque a pleines dents dans ce fruit interdit
Ce fruit qu'on connait bien mais qu'on ne cueille pas
Ce fruit dont le goût est familier mais dans le quel on ne mord pas
Je pourrais écouter le chant de cet oiseau qui ose y goûter
Mais je ne peux écouter car
Plus j'écoute et moins j'entends
Et ce fruit je ne peux l'approcher car
Plus je le cherche et...
Plus j'attends !

 

©Djida Cherfi

 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 07:36
Femme au cerceau, Anne Bachelier


 

 


Tout en métamorphose
La tête qui explose
La souffrance à petite dose
Et le choix qui s'impose
À trop vouloir satisfaire
Le cœur de lucifer
C'est son monde qui se perd
La fin de son univers

 

Flamboyante enveloppe
Tout en métamorphose
Elle prend le dessus la rêveuse
La fébrile nauséeuse
L'estomac noué
La gorge enrouée
La captive du monde stérile
Renonce et se met en péril

 

Elle avance d'un seul pas
Elle ne reculera pas
La patience paiera
La rivière de larme s'assèchera
Elle sera à son apogée
Et la fleur qui a fané
Prendra la lumière qui lui a manquée

 

©Djida Cherfi
 07/12/2020
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 07:46

 

 
 
Je t'ai vu en rêve cette nuit,
M'as-tu vue toi aussi ?
Nous étions assis sur un banc,
A regarder passer le temps.
On se demandait certainement,
Ce qui viendrait comme événements...
Tu étais dans mon rêve cette nuit,
Dis-moi si tu l'as senti !
Nous étions tous les deux assis
Sous le mystère d'un ciel gris.
Il n'y avait pas de mélancolie,
Mais j'ai senti beaucoup de nostalgie !
T'arrive-t-il de penser a moi ?
T'arrive-t-il de maudire la nature et ses lois ?
Je te vois dans mes rêves
Je te revois a chaque instant.
Et le temps qui s'achève,
Me fait oublier le présent…

©Djida Cherfi 
 07/12/2020
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche