Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 06:25
Cliquer sur l’image pour voir le site où j'ai trouvé l'image

 

 
 
 
Comme un semeur
Offre à la terre
Ses meilleures graines
Gorgées de rêves et d’espérance,
Je t’offre le germe de ce poème,
Prends-le aux creux de tes mains,
Insuffle-lui la vie, nourris-le
Des écumantes passions
Qui nous accouplent,
Ose cette folle envolée,
Ose cette destinée inespérée,
Cueille ce que t’offre mon cœur.
Pour toi je sertis entre mes vers
De nobles lettres d’or
Et des signes de lumière,
Qui draperont nos corps et nos vies
De transcendantes promesses d’alliance.  
 
©Michel Bénard.





 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 06:44
Œuvre de Gérard Beaulieu©
 
 
 
 
 
 
Son regard de douceur
Traverse les étoiles
En prémices d’un rêve surréel.
Elle réinvente le feu,
Recompose la lumière,
Femme source d’énigme
Au seuil de l’inconnu,
Femme aux lignes brisées
Fragile comme le vol éperdu
D’un jeune oiseau bleu.
Elle décrypte sur le sable
Le langage idéogramme,
La féerie des calligrammes,
Images d’une lune
Qui roule sur les palmes.
C’est l’espoir renaissant
D’une terre spoliée,
Que fertilise le voile diaphane
D’une fine bruine.
Femme chamarrée porteuse
De germes et de fruits,
Disparaissant dans les brumes
Irisées de chaleur,
Où son regard de tendresse
Dispense sur nous comme une caresse.  
 
©Michel Bénard.





 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2018 3 05 /09 /septembre /2018 06:51
Jane Graverol

 

   

 

 
 
Par vos lèvres en forme de cœur
Qui témoignent du silence,
Il y a en vous
Cette note d’irréel.
 
Au pays des ombres soudain
Sous les premiers rayons du printemps
Les jeunes frondaisons éclatent
En bleu et or.
Sous nos regards témoins
Les ailes des anges s’embrasent
Au feu du ciel.
Nous nous imaginons découvrir
Un nouvelle Arcadie,
Nous voyageons en vos parfums
Jusqu’au cœur de votre nacre rose.
 
Par vos lèvres en forme de cœur
Qui témoignent du silence,
Il y a en vous
Cette note d’intemporel.
 
©Michel Bénard.





 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 06:48
Illustration de Michel Bénard
 
 
 
 
Cette beauté d’ébène me subjugua,
Son regard d’antilope me transperça,
Lisse de peau comme un pagne de soie,
Seins d’obsidienne d’une jeune gazelle.
C’était le temps des transhumances,
Avec son ciel plombé, tourmenté,
Que déchiraient les branches
De l’arbre roi, le baobab.
Chaleur lourde, pesante, oppressante,
Corps humides en quête d’amour,
Cette beauté d’ébène de grâce furtive
Croisée à l’angle d’une case,
Fondit dans la pénombre du soir
Pour s’effacer à tout jamais.  
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 06:57
Œuvre de Joséphine Wall
 
 
 
 
 
Pour toi, je décrypterai la beauté
En lisière d’un mirage,
Là où l’or laisse perler
Les couleurs sacrées du sang.
Je laisserai couler mes lèvres
Sur la tiédeur salée de ton intimité,
Pour y fixer les nuances d’un rêve,
Jusqu’à ce que la lumière d’extase
Caresse ton visage empourpré.
Pour toi j’enluminerai les mots
De notre odyssée flamboyante.  
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 06:44

 

 

 
 
 
A l’aune de la passion des mots
Nos corps s’effleurent d’amour,
Je vous ressens comme un embrasement,
Je m’imagine investi entièrement
Des feux et des braises
Semblables à deux flammes jumelles,
Soumises aux jeux des vents
Nos âmes en harmonie se mêlent,
S’enlacent d’un élan d’extase,
S’habillent d’intimes nuances
Où l’instant se veut résurrection.
Votre amour tout de transparence
Nous érige l’intemporel espace
Que tout de délicatesse je pénètre,
Au cœur rose de votre perle nacrée.
A l’aune de la passion des mots
Votre sourire m’est tout de douceur,
Telle une malicieuse caresse
De plume d’ange.
Par magie vous êtes devenue
Le poème secret que j’aime.  
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 06:50

 

 
 
 
 
Nous nous inventons des offrandes
Sur le seuil de nos rêves,
Dans ces lueurs crépusculaires
Saupoudrant de cendre nos chemins
Laissant perler en larmes nos émois.
Pétris d’étranges incertitudes
Nous traversons les galaxies
Comme des semeurs d’étoiles,
Des arpenteurs d’utopies.
Sans nulle autre question,
Enlumineurs éblouis, nous voulions
Simplement marcher
Sur le fil de lumière,
Où celui imaginaire de la ligne
Du partage des eaux,
Qui ravivent l’or
De l’écume du temps
Qu’un vieil alchimiste transmute.
Nous nous composons des symphonies
Sur le labyrinthe fragile de nos vies.
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 06:33

 

 

 

 

Envouté par vos fines
Et soyeuses dentelles,
Je calligraphie votre corps
De la pointe du calame,
Aux couleurs de l’enlumineur.
Je laisse flotter mes rêves
Dans vos enivrants
Et délicats parfums.
Par cette union en transparence
Nos lèvres en forme de cœur,
Caressent nos silences
En éveillant nos sens.
Humble et candide jardinier,
Me voici soudain
Eternel semeur d’amour,
Dans les profonds sillons
De notre fertile jardin.
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 07:05

 

 

 

 

 

C’est le souffle qui passe,
Une délicieuse caresse,
Un silence doux et profond
Au cœur d’une étrange embellie.
C’est un glissement de soie bleue,
Le frissonnement d’une perle nacrée
Sertie de roses nuances argentées.
C’est la sève qui s’éveille,
C’est le frémissement des rives
Au cœur de l’intime delta.
 
©Michel Bénard.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 06:48
Felix Trutat : Femme nue sur une peau de panthère
 
 
 
 
Me voici tremblant,
Comme un homme fasciné,
Troublé, enfiévré, envouté,
Par la liberté que me révèle
L’intégrale beauté de votre corps,
Avide et fébrile ma main se tend
Vers ce trésor dénudé,
Corps purifié,
Corps divinisé,
Corps marmoréen
Aux reflets de satin,
Corps écartelé, altier et nu,
Drapé d’un halo
De lumière nacrée,
Corps en gloire, ébloui,
Comme un lys mystique,
Face au phallus tendu
Vers l’inconnu,
Vers l’absolu,
Offert au souffle du monde
Dans l’ultime et l’intime
D’une transcendante jouissance.
 
©Michel Bénard.
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche