Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 08:32

 

cinquieme.jpg

http://www.mchampetier.com/Gravure-Jean-Michel-Folon-15487.html



O Solitude immense et incommensurable,
Plus vaste que la mer au quadruple horizon
Et, sous la conscience enclose en sa prison,
Plus riche en inconnu qu’aucun lieu comparable !

O pays sans accès, eden inespérable
Qui nous laisse interdits au seuil de la maison
Et plus déconcertés que fous en déraison,
Eperdus de désir devant l’inconnaissable !

Comment atteindre un jour ce fief inabordé.
Gardé par la falaise où l’homme est encordé ?
Ne peut-on lâcher prise, apesanteur sublime,

Du zénith au nadir, bas et haut renversés ?
Habiter tout l’espace exempt de son abîme
Et se fondre au creuset des sens bouleversés ?

© Luce Péclard
11.4.2006


La quatrième dimension est
« le temps, dans la théorie de la relativité ».

Extrait de « La Sentinelle dit », sonnets
Ed. du Madrier, Déc. 2006



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 09:24

 

evasion.jpg

© Paul Delvaux



Suffit-il d’annoncer : « Je veux »,
Comme Jésus dit au lépreux,
Pour transformer en guérison
Les appels au secours d’autrui ?

Quelquefois l’Autre, c’est soi-même,
Notre moi séparé de nous !
Ce moi flottant erre en roue libre.
Enivré par sa dissidence.

Il devient pièce détachée
Et forme une entité distincte.
Il n’a peut-être plus envie
De retourner dans son bercail !

© Luce Péclard
17.2.2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 09:29

 

murs.jpg

http://www.jym-constructions.be/



Comment parler des mots,
Nous les maçons-poètes
Qui les empilons brique à brique,
Cimentés de nos vérités ?

En faisons-nous les murs
De notre tour d’ivoire,
Ou des ponts dirigés
Vers l’incertain autrui ?

Une fois qu’ils nous quittent,
Ces mots ambassadeurs,
Pour suivre leur destin
En terres étrangères,
Nous sentons-nous vacants
Comme un ciel printanier,
Libres de toute entrave,
Ou bien dépossédés
De nos meilleures idées,
Prêts à recommencer
Pour nous sentir revivre ?

© Luce Péclard
12.7.09



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 09:26

 

Il.jpg

http://www.energies-eoliennes.eu/fr/eolien/



Il souffle une forte bise.
C’est tout juste
Si les rameaux du saule,
Cessant ainsi de pleurer,
Ne s’envolent vers Lausanne,
Puis au large d’Evian,
Ayant largué leurs amarres.

Il souffle une bise sans pitié.

Il ... Qui, Il ?

Pourquoi nous assène-t-Il
Son souffle de démiurge ?
Sommes-nous des pions dans son jeu ?
Il jette ses dés, s’amuse bien !
Il nous oppose les uns aux autres.

© Luce Péclard
16.6.2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:23

 

naissance.jpg



Relier au lieu de disjoindre.
Penser du bien de l’Autre
Pour inverser la spirale,
L’enchaînement d’actions faussées
Qui se déroulaient à l’envers.

Le monde alors se reconstruit.

Une nouvelle réalité
Emerge du chaos.
Le bien suscite d’autres biens
Sur son élan exponentiel.

C’est une naissance à l’endroit,
Une renaissance collective,
Une reconnaissance générale
Et, au final glorifié,
Une co - naissance planétaire.

© Luce Péclard
2.7.09



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 08:46

 

adeline.jpg

© Auguste Renoir



Quelquefois, le temps d’un éclair,
Un visage redevient jeune,
Et le terme rejoint le germe.
Une vie entière entre deux,
Rassemblée en un seul regard.
Il faut capter cet instant rare
D’avant le passage des ans.
C’est l’image à prendre avec soi,
Intouchée et intemporelle,
Comme une amande en sa promesse.

Telle fut un jour Adeline,
Une centenaire à l’asile,
Echouée devant son assiette.
Manger ne l’intéressait plus.
Mais elle vit passer un chat
Qui se frotta contre ses jambes !
Et son regard émerveillé,
D’un bleu contenant tout le ciel,
Ressuscita sur son visage
Le petite fille éternelle.

© Luce Péclard
10.6.2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 08:28

 

Sans-titre-copie-11.jpg

© Rafal Olbinski



Toi qui entres dans cet espace,
Ici le sol est sans mémoire,

Sinon le souvenir
Du futur à venir.

C’est comme un monde renversé
Qui te propose un nouveau socle
Ancré dans le plafond du ciel.

Tu marches tête en bas,
Nul ne s’en aperçoit.

Car chacun remet à l’endroit
Dans son vieux cerveau, à mesure,
Les images qui le dérangent.

© Luce Péclard
27 novembre 2009



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 07:25

 

Sans-titre-copie-5.jpg

© Sisyphe, par Franz von Stuck



Parvenus au pouvoir,
Les rois et présidents
Célèbres pour leurs crimes
Seront-ils condamnés à perpétuité
A rouler sur la pente
D’une montagne des Enfers
Le rocher qui toujours retombe
Juste avant le sommet ?

Question posée pour l’éternité.

L’application de la peine
Etant sans contrôle possible,
L’on s’est contenté
De transférer le mythe
A l’ensemble des hommes,
Comme symbole accepté
De la condition humaine !

© Luce Péclard
20.10.08



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 07:24

 

Sans-titre-copie-10.jpg

© http://terresacree.org/huiledepalme.html



Alors que coulent des milliards
Au fond d’abîmes colossaux,
Que les banquiers comblent leurs dettes
En forant dans les biens des peuples,
Sans cesser de battre monnaie,
Je m’évertue à coups de dons
Dans le puits de l’humanitaire.
Mon bon argent sonne et trébuche,
Aspiré par le trou béant.

Aujourd’hui, j’ai donc décidé
D’œuvrer pour la forêt pluviale
En Malaisie, au Sarawak,
Contre un déboisement sans frein
Et les plantations de psalmistes.
Peut-être ainsi vais-je sauver
Quelques Penans dépossédés,
Le calao rhinocéros,
La civette et l’orang-outan ?

Mais le journal Bornéo-Post
Se fait déjà l’écho servile
Du gouvernement opposé
A l’action du dernier secours,
Et le vaste Parc pour la Paix
Réservé en Papouasie
Est déclaré zone illégale !

© Luce Péclard
2.6.2010


« Au pays de Papouasie,
j‘ai caressé la Pouasie.
La grâce que je vous souhaite,
C’est de n’être pas Papouète ! »
(Paul Fort)



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 07:10

 

atlas_farnese.jpg

Atlas



Depuis des siècles, l’homme
A eu trop à porter.
Jusqu’à son ciel s’effrite
En débris de rayons.

Et même le vers du poète
Qui s’appuyait sur douze pieds
Devient bancal et boiteux…

Comme la chaise géante,
Antipersonnelle et vide
Sur la Place des Nations,
Où nul pays ne peut s’asseoir
Sans s’effondrer de l’intérieur.

© Luce Péclard
13.4.2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche