Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 07:37
Au chalet bleu de là-bas au bord du fleuve – Photo Ode

 

 

 

                                                   Regards à l'intérieur du Grand Fleuve

 

 

 

 

 

 

 

L’absence vide

Attendre sans plus rien attendre

Regarder le jour qui passe

Le temps qui fuit

 

Hier, j’étais petite

Je savourais la vie

La savoure plus encore

 

~*~

 

Présence

Elle porte ton nom

 

Le soleil joue à cache-cache

avec les nuages silencieux

qui se fondent avec l’oiseau

 

Des canards se font entendre au loin

 

Tout est vert, jaune et bleu

Autour de moi

Tout est lumière

 

~*~

 

Solitude nue

 

Indécente

Presque

 

Je viens briser le silence

j’en ai le désir

très fort

 

M’entendre écrire

M’écouter penser

M’écouter me taire

 

~*~

 

Aucun regret

Si ce n’est

Toi

et

L’absence

de tes lèvres

d’où ne viendra

plus

un mot tendre

 

Toi l’oiseau blessé

Que naîtra de toi

Si ce ne sont

Tes mots

Ceux que tu nous a laissés

 

~*~

 

Et tu es là

Absence

Tu te souviens

De l’île

 

Comme je me souviens

De tes sables

Où tu es enfoui

à jamais

 

~*~

 

Je prends soin de ma maison de mots

et leurs sens

Je les aime

comme tu les aimais

avec passion

 

~*~

 

Il faut qu’à la pierre luisante

de la marée basse

On se souvienne

Que l’on écoute chanter les mots

qui s’alignent

comme les vagues

qui remontent

remonteront

jusqu’à

marée haute

engloutiront la pierre

cracheront les mots sur la berge

pour que tu les lises

et

que tu te souviennes

d’où tu viens

où tu es

et

où tu vas

 

~*~

 

Écoute le vol de l’oiseau

il te guidera

le long du Fleuve

jusqu’à l’Atlantique

Tu y ramasseras les galets

pour en faire des statues

Tu les nommeras

de tes noms originels

tu t’y retrouveras

te reconnaîtras

 

~*~

 

Bien au delà du rêve

Tu verras la rose s’épanouir

Tu flotteras au-dessus des plaines

et des battures

En cherchant à atteindre l’horizon

que jamais tu n’atteindras

Mais tu atteindras la rive

Et la sente qui te conduira

En tes lieux

 

Nous tournons en rond

Autour de la terre

Depuis la nuit des temps

C’est la quête

 

Et les Gardiennes du Temple

T’ouvriront enfin leurs bras

 

~*~

 

Ode©

11 juillet 2008

 

 

sources : http://zodode.5.50megs.com/Mots_Bleus/regards_interieur_fleuve.htm

 

 

« Archéologie Imaginaire » Le site des œuvres d'art de Ode  

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche