Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 07:00
Surréelles – Yves Romel Toussaint
 
 
 
Mes nuits se sont évadées
Avec la lune sous les bras
Et mon corps provisoire
Démantèle une nuée d’étoiles
Voilà ce qui me reste de mes amours bavardes
Quand j’ai longtemps
Embrassé des femmes
Qui n’ont pas de bouches
 
© Yves Romel Toussaint          



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 06:53
Alphabet Ultramarin – Yves Romel Toussaint
© Photo J. Dornac
 
 
En caressant tes mains
Les portes ont pleuré d’envie
Je lirai ton cœur dans un pétale de rose
Et j’entrerai dans ton espace réinventé
Pour prendre ma course
En haute mer.
 
Je dis le naufrage de mon corps
En m’ex’îlant
Je paraphraserai sur ta bouche
Des codes non écrits
Presque sauvages
Ma blessure parasismique
Jusqu’à la marge de mes éboulements
 
Quelquefois j’aboie des verbes
Qui sonnent la rentrée
De la ronde enfantine
Sans écriture
Ni lecture
Alors, je te livre
Mon livre.
 
© Yves Romel Toussaint         



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 07:18
Mots vertige – Yves Romel Toussaint
 
 
 
 
La faim nous réveille
Par décret des lois
Sur les enfants
Et la tribulation de l’autre
M’étonne à fondre le vertige.
 
J’ai mangé du sable
Et j’ai bu l’aurore
Dans une vieille assiette cassée,
Quand les livres sont restés debout
Pour copier nos doutes.
 
Nos mots handicapés
Par le vide et sans caleçons
Sont sans issues.
 
Mots plaintifs aux douleurs de la nuit
Mots zombis sous les décombres
Mots mal nés
Mots lakou *
Mots paysans pour la fête du monde en dehors
Mots makoutes *
Mots lavalas sur des cailloux de sang *
Mots vlinvendeng *
Mots qui roulent entre moi
 
Et mon malaise
Mots entre les battants de la vie
Et les débris de l’oubli,
Mots invisibles dans la bouche du président
Mots hospitalisés sur un brancard
Mots coincés entre le sous-développement
Et le développement
Mots malades à douleur de femmes
Mots révoltés
Mots assoiffés sur un pays agonisant.

© Yves Romel Toussaint
Poète - Hinche HaitiPoème

 
*lakou : lieux de pèlerinage dans le vaudou.
*makoutes : membres de la milice du régime Duvalier.
*lavalas : averse-avalanche, nom du parti politique du président Jean-Bertrand Aristide.
*vilinvendeng : diaboliques.
 

Poème extrait du recueil « Tremblements de cœur » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Éditeur : Le Vert-Galant. Ce recueil est né à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:08
Abîme Nocturne – Yves Romel Toussaint
 
 
 
Je t’ai vu rectiligne
Maladroite à ma pensée
Ma tête hystérique
Prise aux tempêtes folles.
Je ne suis pas de ceux qui pensent
Que la terre a besoin d’être ronde
Mais de ceux qui croient que les femmes
Respirent dans l’eau de mes poèmes
 
La nuit répète inlassablement
Mes syllabes bossues
Quand je chevauche des rêves épuisés
Sourds et violents
Et là… je mâche rapidement des mots
Entre les dents
Comme pour signifier un cauchemar
De haute magnitude qui déracine mon lit
 
Je porte le malheur de Dieu
Dans la main gauche
Il récite par cœur
Le péché des hommes
nos rêves intimes
aux nombreuses tentacules
quelques choses d’inavouable
 
© Yves Romel Toussaint
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 07:36
Des amours qui traînent – Yves Romel Toussaint
 
 
 
Dans le couloir de mon cœur
Il y a des amours qui traînent.
 
Sur les murs de ma chambre
Qui a assassiné mes visions
Quand j’ai longtemps regardé
À travers une toile brodée
Au large d’un sourire
Épinglé de rêves
Et d’arrogances nocturnes
Il y a des amours qui traînent.
 
Plus je cherche ton visage,
Plus mes songes d’antan
M’appellent à te suivre
Là où tu es dans la paix.
 
Quand dans mon être il a plu
Aux cérémonies des yeux ivres
Et… au cœur de mes désirs insensés
Il y a des amours qui traînent.

© Yves Romel Toussaint


Extrait du recueil « La face double du rêve » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Aux éditions Le Vert-Galant.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 07:32
Doctrine – Yves Romel Toussaint
 
 
 
Le vent galope des chemises
Aux aboiements du vide
L’amour tisse des baisers
Au ciel bleu de l’illusion,
Le cœur vomit ses déchets
Au seuil des rêves désuets
La nuit passe par la fenêtre
Du crépuscule agonisant
Ou des amours sont tuées
Traquées, embarquées, jetées,
A la falaise de la jalousie
Et du mensonge.
 
Mais quand vient la nuit
On rêve de femmes mortes
De désirs infantiles
On lèche l’envie à l’oreille
De l’égocentrisme,
La danse de la flatterie
Aux brasiers de l’envie
 
Je te cherche, toi
Je t’ai trouvée
Je survivrai.

© Yves Romel Toussaint


Extrait du recueil « La face double du rêve » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Aux éditions Le Vert-Galant.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 08:19
Écritoire – Yves Romel Toussaint
Écritoire – Yves Romel Toussaint
© René Magritte
 
 
 
Je suis poète
et je mange les mots.
Je n’exige aucun prix
À mon dérangement
Qu’un bégaiement d’ombre.
 
Je respire à chaque
Rebondissement d’étoiles
 
Et j’écris un territoire d’eau
Quand tu pleures
Et bouquet de larmes
 
Je suis poète
Je bois les mots
À la santé du monde.

© Yves Romel Toussaint


Extrait du recueil « La face double du rêve » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Aux éditions Le Vert-Galant.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 08:11

 

36863805.jpg

http://triptojapan.canalblog.com/archives/2009/03/10/12902426.html



Miroir blessé
Derrière la tête
Le soleil a froid entre les jambes
Comme un chien délabré
Insolent de rage

Combien de temps nous reste-t-il
Pour que des rumeurs
Prennent la forme des manifestants ?

L’odeur des troubles
Contre le vide des nuées
La douleur de la mer
Assassine le littoral
Ses côtes flottantes
Sur le rivage

Un matin bleu
Nos mains s’échangent
Carnet de voyage
Dis-moi ta route
Ton rêve profond
Sans retour

Je suis fanatique de tes lèvres
Au bruit des camionnettes
Rapportant la musique douce
De nos étreintes

© Yves Romel Toussaint



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 09:14

 

douce-caresse.jpg

© Ray Veri http://www.fotocommunity.fr/pc/pc/display/21943868



Je sais quand il faut plier l’invisible
et l’empocher
avant d’embrasser une femme.
Un vide doux me délivre
avec l’âme d’une caresse
qui me rappelle encore
cette envie d’hier
qui n’en finit pas.
Je suis naissant à chaque regard
et je me cogne la tête
pour savoir si le sourire du président
vient avec la peur de l’autre,
ou s’il ne s’était pas lavé
avec cette eau nue.

Mon pays respire à l’ombre d’une falaise
et j’ai la chance d’être vierge,
qu’une femme le soit,
d’une nuit d’amour endiablée.

Mais moi j’ai l’envie folle
d’une femme
qui meurt d’un poète soif.

© Yves Romel Toussaint


Extrait du recueil « La face double du rêve » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Aux éditions Le Vert-Galant.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 08:59

 

projet_photo52_2012_51_froid.jpg

http://blog.sue-chi.fr/2012/12



Il y a une fille qui pleure dehors : la pluie !
à la dimension zombificatrice
le soleil et la pluie se rejoignent
et se donnent la main
les larmes aux yeux.

Soudain la terre commence
à être chaudement grave,
elle a de la fièvre
avec la réalité d’une mer hideuse
et pour mes mains
qui ont caressé le soleil
qui se love au creux d’une tombe,
le ciel devient bleu, l’amour
est beau à enfanter des étoiles.

Soudain ! ! !
la terre trébuche sur ses pieds
et m’écrit la mort en lettres rouges
de sangs
et de poussières.

© Yves Romel Toussaint
Poète - Hinche HaitiPoème


Poème extrait du recueil « Tremblements de cœur » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Éditeur : Le Vert-Galant. Ce recueil est né à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche