Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 08:12

 

oeuvres-contemporaines-0030.jpg

© Isabella Poulenard



L’aube du regard
ressemble à une voix
où les feuilles de lumière
tissent l’arbre du jour…
Le ciel semble si loin
qu'il arrache nos ailes…
Jamais nous n’atteindrons
l’ange de notre âme…
Avant de rencontrer
le secret de la mort
j’épuiserai mes mains
et le sang de mon corps
à chercher sous la cendre
les heures qui dispersent
l’espérance dérisoire
d’un amour bien plus grand
que l’humaine douleur…
A la lisère de la vie
où l’ombre fornique
avec nos chimères
j’attendrai de te voir
surgir du sable et du vent
comme une image irréelle
que j’ai toujours connue
pour croire en un destin
qui commence vraiment
lorsque le cœur d’argile
a perdu ses paupières !...

© Victor Varjac
Antibes, le 10 septembre 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 09:19

 

Charmoye1.jpg

http://paulcompostelle.over-blog.com/15-categorie-11852238.html



Quand le paysage se couche
dans la brume légère
de l’heure qui se fane
l’avenir apparaît
au dessus d’un portail
et la route s’effondre
au seuil du voyage…
L’enfance accroupie
se masse la cheville
son pas s’est brisé
sur le chemin de pierres
abandonnant le rêve
dans la constellation
des premières images !...

© Victor Varjac
Antibes, le 24 août 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 09:13

 

matin-e-munch.jpg

© Matin – Edvard Munch



L’aube agenouillée
doucement se redresse…
Une blonde lueur
les ailes ouvertes
affleure le duvet
de son corps de nymphe…
La berceuse du jour
sur les lèvres de la brise
entre dans ma chair
telle une étrange mélodie
que le chœur des arbres
mêle au silence
qui peu à peu…
se retire…
La mémoire de l’ombre
redoute les javelots
de Phoebus qui chasse
dans la plaine du ciel…
Elle se réfugie
dans le creux des racines
que le soleil néglige…
… et silencieusement
tisse l’autre visage
du monde qui s’avance !...

© Victor Varjac
Antibes, le 24 juillet 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 07:51

 

vie-et-mort-Klimt.jpg

© Gustav Klimt : La Vie et la Mort



Appartenir
les yeux ouverts
à ce corps
insaisissable et mortel
qui chaque jour
nous quitte un peu plus
et prépare notre cœur
au sacrifice étrange
de l’ultime Passage…
N’est-ce pas accepter
un pacte misérable
où notre pauvre vie
ne sert que de proie
à la mort triomphante
et toujours affamée ?...

© Victor Varjac
Antibes, le 18 juillet 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 08:03

 

G-Beaulieu--.jpg

© Gérard Beaulieu



Tu es l’éperon sauvage
qui pousse ma plume
sur la neige du papier…
Je sens ton regard
fixer l’incendie
dans le creux de mes reins…
Ton souffle saisit mon corps
qui se cabre dans l’ombre
tandis que tes mains
comme des oiseaux
sèment la braise du désir
sur les cris de ma chair…
Ah ! n’être qu’une torche
dans les bras de la nuit !...
Le destin sans comprendre
accroche le silence
à notre course folle
et pousse les volets
de l’heure importune…
Puis-je refuser la lumière
lorsqu’elle s’offre à genoux
à mon âme éperdue ?...
Qu’importe l’éraflure
et son gémissement
la passion dévaste
le chagrin de l’hiver…
Même touché à mort
je traverserai sans faiblesse
les jardins éternels
où ta candeur d’enfant
telle une source pure
tresse déjà mon cœur
en un serment d’amour…

© Victor Varjac
Antibes, le 17 juillet 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 07:22

 

mains_rodin.jpg

© Les mains - Rodin



Il suffit d’une main
qui marche dans le noir
une main à peine ébauchée
tel un rêve perdu
qui s’effiloche
et passe devant nos yeux
comme un espoir
qui se referme…
Une main tissée
par un visage distrait
tel un frémissement
à la recherche
d’un sourire insaisissable…
Il suffit d’une main
qui se lève
comme la première étoile
et qui porte la trace
de toutes nos tempêtes…
Une main envoûtée
par la lumière sulfureuse
d’un péril ancestral…
Une main
invisible et hautaine
qui provoque l’adieu
sur le seuil du passé…
Une main tendue
tel un échange
ou un signe ébauché
qu’un glaive d’ombre efface…
Il suffit d’une main
pour franchir
le Grand Passage
où disparaissent
toutes les créatures
à la faiblesse des heures…
Il suffit d’une main
une main innocente
à la chair de lune
désignant l’orgueil
de notre ridicule chemin
pour jeter notre existence
dans la gueule ouverte
de la chute éternelle !...

© Victor Varjac
Antibes, le 6 juillet 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 08:12

 

les-mots.jpg




L’existence est une étreinte
une oeuvre de faussaire
une illusion qui sans relâche
dévore l’apprentissage de nos pas
et prépare notre chute…
Intraduisible passage…
…. machiavélique tragédie…
… mais les mots… les mots
portent notre mémoire
au dessus de ce cadran
incontournable et fou…
Mots de notre aventure
compagnons de voyages
boussoles inutiles
de l’impénétrable secret
je rêve de vous écrire
plus grands que le jour
plus forts que la souffrance…
Mots admirables
devant lesquels
la Vieille Edentée
à la Faux menaçante
s’agenouille en silence
posant ses mains poreuses
sur l’abîme de ses yeux…

Je rêve de mots
aux ailes de prière
à la voix d’espérance
car les mots
apaisent mes blessures
s’infiltrent dans ma chair
creusent en moi
le hasard et l’éphémère
roulent sur mes livres
jaillissent de ma plume
et métamorphosent
ces traces dérisoires
en appels sublimes
lorsque l’encrier
verse dans le soir
l’arc en ciel de mon sang…

© Victor Varjac
Antibes, le 2 juin 2001

Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 08:27

 

2028290779_2.jpg

http://lantisociale.skyrock.com



Je glisse… Je glisse
tel un murmure de sève…
Je glisse en silence
et jamais le présent
ne se pose sur la pierre…
Tous les cris
à peine éveillés
retournent dans la mer…
L’ombre aspire
nos voix trop frêles
qui s’éloignent
de nos gorges perdues…
Je glisse… je glisse
sans fermer les paupières…
Le regard ne suffit pas
à retenir le paysage…
Comment jaillir
plus loin que notre marche
quand notre course aveugle
appartient à l’autre rive…
Ah ! si seulement
j’avais appris l’éternité
je ne glisserai plus
comme une larme
sur le visage anonyme
d’un univers imperturbable…

De quelle triste lumière
suis-je donc habité
pour n’être même pas
une chose qui passe
et s’offre indifférente
à l’ultime plénitude
de l’espace absolu ?...
Je glisse… je glisse
et ne vaut même pas
une simple prière
ni même le feu
d’une étoile infinie
qui tourne… tourne…
sa gloire d’étincelles
dans les bras de l’oubli…
Je glisse… je glisse
et ne sens même plus
la main ferme des jours
dans la forge du cœur !...

© Victor Varjac
Antibes, le 6 juin 2001

Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 08:04

 

2001-a.jpg

http://noprincipioeraoovo.blogspot.com/2011_06_01_archive.html



Au premier souffle
de ma vie
l’âme de ton image
était en moi…
Dans l’ombre de mon corps
tu pressentais déjà
la splendeur des jours
qui marchait vers nos cœurs
ivres d’un commencement…
Sous le regard du sablier
ta patience liait
les fibres de lumière
tandis que je glissais
orgueilleux de ma course
sur la peau de ce monde…
J’apprenais l’ignorance
et fier de mon savoir
je découvrais la chute
car l’abîme jalouse
d’une étreinte mirage
efface l’altitude…
Mais toi tu tressaillais
dans l’arbre de mes veines
et préparais le feu
qui ronge mes entrailles…
Lorsque l’existence
éventra tous mes rêves
je sentis l’arbre
de ma vie
doucement se craqueler…
J’avais perdu le jour
qui ne m’appartient pas
et dus affronter
le dragon de poussière
pour ensevelir la ténèbre
et le cri de malchance…

© Victor Varjac
Antibes, le 27 mai 2001


Extrait du recueil « Le Dragon de Poussière » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 08:20

 

1617067311.jpg

© Thomas Banks



                                          A mon frère Michel


Sous l’averse du silence
j’écoute simplement
le murmure de la vie…

Aux quatre coins de l’espace
elle rassemble et mêle
les ruisseaux du destin
et comme les doigts
qui courent
à la recherche d’un visage
elle m’offre le bonheur
qui frôle mon corps
et s’empare des mots
que mon cœur
ne saurait prononcer…

Ô tenir un instant
à peine une seconde
la main d’une fleur
aux lèvres qui tremblent
et voir la fuite inconnue
de ce temps pitoyable
qui pousse les grands arbres
dans les bras meurtriers
des tempêtes obscures…
Ô batailles qui recouvrent
les allées de nos parcs
d’une mélancolie
où s’éteignent les couleurs
je devine la métamorphose
des règnes incarnés
qui subissent l’épreuve
mélancolique des heures…

Plus qu’un mal anonyme
je porte la vieillesse
de ces jours uniques
qui enferme le quotidien
dans les tiroirs de l’oubli…
… et même la lampe
toute neuve
de l’étoile polaire
se perdra dans le noir
comme un ange vaincu…

© Victor Varjac
Antibes, 9 avril 2001


Extrait du recueil « L’Homme Imaginaire » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche