Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 06:39
L’achèvement du monde – Victor Varjac
 
 
 
 
L’achèvement du monde
commence par la mort
car le temps s’est juché
sur ses épaules blanches
comme un peuple qui marche
dans l’ombre inconnaissable
des images de sang…
 
Le ciel est une chute
où se joignent les mains
pour endormir l’angoisse
enfouie dans le désordre
mais l’anneau de la chair
au métal effrayant
allume la blessure
au cœur même du corps…
 
Pour accomplir l’espace
la matière s’empare
de l’invisible force
qui mêle chaque signe
aux royaumes vivants…
… mais la splendeur se cache
dans le jour laborieux
et dans l’inexprimable !

©Victor Varjac
Antibes, décembre 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 07:26
Pauvre petit poème – Victor Varjac
 
 
 
 
Pauvre petit poème
au regard étonné
surpris tel un crabe minuscule
à marée basse du rêve
sous une feuille grise…
 
Déjà la croissance du temps
pénètre la chair tendre
de tes mots échappés
d’une bouteille d’encre…
 
L’espérance est une grande fièvre
une voix étincelante
capable de reprendre
à l’espace même
sa première pensée !
… mais au delà
de cette illusion
où le mensonge s’accouple
aux douces lâchetés
demeure le grand fouillis
des sortilèges et des symboles…
 
Alors que peux-tu balbutier
toi l’humble page noircie
qui n’a pas encore entendu
battre le cœur d’un homme ?
 
« Poème de ce monde
j’accomplis tes désirs
et tes souhaits les plus fous
car je suis l’âme et le sang
de ta métamorphose ! »

©Victor Varjac
Antibes, décembre 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 06:21
Dans son manteau – Victor Varjac
 
 
 
 
Dans son manteau
de laine grise et blanche
Décembre veille
sur la flamme des lampes
dont le visage clair
embrase les fenêtres…
 
La neige invente
un paysage nouveau
où le rêve des flocons
métamorphose le regard…
 
Les bruits n’osent plus grandir
et le soleil renonce
à fendre les bûches d’ombre…
 
Les hommes attachés
au harnais du jour
traînent péniblement
la fatigue des heures…
 
Les vitres des maisons
gardent la lumière
et dirigent les pas
du sommeil qui rentre…
 
Le silence à perdu
la silhouette cristalline
des voix qui se cherchent…

©Victor Varjac
Antibes, décembre 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 07:23
Je suis un lieu magique – Victor Varjac
 
 
 
A Jean Marais
 
Je suis un lieu magique
où poussent les merveilles
ce rêve inaccessible
qui s’enroule et murmure
aux plis de chaque feuille
du grand Livre des Saints…
 
Jour après jour
j'ai livré à l’espoir
la flamme de ma vie
mais le masque du monde
repoussait mon visage…
 
Geôlier de ma propre existence
j'incarnais à la fois
la chute et la chose qui tombe
et le temps ravinait
la force de mon être…
 
Au seuil maintenant
de la porte interdite
à l’heure où l’abandon
rejoint le silence et l’oubli
je découvre enfin
sous la poussière grise
de l’ignorance humaine
que le ciel est mon sang
et mon cœur le Paradis !

©Victor Varjac
Antibes, décembre 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 07:39
Chevauchées par l’automne – Victor Varjac
Vincent Van Gogh
 
 
 
Chevauchées par l’automne
les tombes suivent le pas
des promeneurs distraits
sous le regard austère
des grands arbres sans voix… 
 
Une à une les feuilles
ont drapé de couleurs
les pierres alignées
comme une caravane
prête pour le voyage…
 
Le chant de l’existence
enfourche la lumière
l’espace d’un instant
puis se fond dans la nuit
sans la moindre parole…
 
La dernière demeure
ne porte plus la trace
des secrets de la chair
la mémoire du sang
n’habite plus le cœur…
 
L’étoile de la joie
anime l’espérance
mais nous marchons sans but
au milieu de ce temps
qui reflète l’oubli
sur le front des tombeaux…

©Victor Varjac
Arles, décembre 1998 (Visite aux Alyscamps)

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 08:07
Lorsque le soir rassemble – Victor Varjac
 
 
 
 
Lorsque le soir rassemble
le grand troupeau de l’ombre
le feu se métamorphose
en une pluie de lumière
qui s’accroupit
dans la demeure des hommes…
 
C’est l’heure trouble
où chaque chose renonce
à son individualité…
 
Alors jaillit du mensonge
l’anonymat qui submerge
toutes les formes du monde
tandis que le miroir s’évanouit
dans les bras du silence…
 
Le jour vaincu va se pendre
à la muraille sombre
et le pinceau nocturne
redessine les âmes…

©Victor Varjac
Antibes, décembre 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 07:58
La nuit brille – Victor Varjac
©Rafal Olbinski
 
 
 
La nuit brille
comme une étoile morte
et l’on entend le jour
qui marche sur nos têtes…
l’inaccessible enfin
a repoussé l’espace…
il n’existe plus de lieux
que l’on ne franchit pas…
 
Les souvenirs se serrent
dans l’ombre qui s’affaisse
comme une ancienne blessure
devenue cicatrice…
 
Le chemin que l’on suit
s’enroule sur lui-même
et la dernière marche
achève le cercle
qui se fond
en son commencement…

©Victor Varjac
Antibes, 1998

Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 08:08
Pourquoi – Victor Varjac
Pierre Puvis de Chavanne, Le rêve
 
 
 
Pourquoi avons-nous la nostalgie
de notre ombre
sur le chemin des rêves
où nos empreintes
encore fraîches
esquissent une ligne pure
comme l’œuvre d’un songe
obéissant à des lois
invisibles et secrètes ?

© Victor Varjac
Antibes, 1996


Extrait de « LE CHEMIN DES RÊVES » aux éditions Chemins de Plume




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 08:04
L’aube ne trouve pas... – Victor Varjac
 
 
 
L’aube ne trouve pas
la fenêtre du ciel
les nuages retiennent
dans leurs coquilles noires
les premières lueurs
à peine éveillées…
Le paysage est si faible
face aux paupières
de la nuit qui s’attarde…
Pourtant l’ombre matinale
devient transparente
comme un souffle
effaçant les étoiles…
Les images trop frêles
sont encore enfermées
dans la chrysalide
où dorment les couleurs…
… Qui osera
en cet espace figé
qui osera
mettre au monde
le Jour Nouveau ?...  
 
©Victor Varjac
Antibes, 14 janvier 2013


Extrait du recueil de Victor Varjac « Les Fiançailles de l’Aube » aux Editions Chemins de Plume

 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 07:36
Un chant s’empare de moi – Victor Varjac
 
 
 
Un chant s’empare de moi
un chant que je ne connais pas
on dirait un murmure
une berceuse obscure
qui monte et redescend
le fleuve de mon sang…
Ô nuit étrange et douce
vers quel rivage me pousse
ce long frémissement
que chantent les amants ?...  
 
©Victor Varjac
Antibes, dans la nuit du 4 au 5 janvier 2013


Extrait du recueil de Victor Varjac « Les Fiançailles de l’Aube » aux Editions Chemins de Plume

 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche