Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2021 7 08 /08 /août /2021 06:32


 

Poèmes Lauréats Concours Jeunesse SPF 2021
 


 Papa maman je ne vais pas crier,
 Je ne vais pas pleurer,
 Je vais oublier.

 

Oublier ces années d’été où nous partagions nos goûters
Oublier ces années où les princesses tourbillonnaient sur les tourniquets
Oublier ces années où tous les héros s’amusaient à pédaler.

 

Papa maman je ne vais pas crier,
Je ne vais pas pleurer,
Je vais oublier.

 

Oublier l’odeur de la craie sur le sol de la cour de récré,
Oublier les cartes cachées dans le fond de nos poches déchirées,
Oublier ces rires qui envahissaient mes journées.

 

Papa maman je ne vais pas crier,
Je ne vais pas pleurer,
Je vais oublier.

 

Je vais oublier le printemps,
Celui qui m’a fait bondir dans le temps
Le temps des boutons de fleurs qui naissaient sur ma peau rosée.

 

Papa maman je ne vais pas crier,
Je ne vais pas pleurer,
Je vais oublier.  

 

Oublier les insultes des belles princesses sur la toile
Oublier les gestes bestiaux des héros qui ont tatoué ma peau
Oublier les amitiés subitement devenues des lames aiguisées

 

Oublier d’être trop bête, trop intelligent
Oublier d’être moche,
Oublier d’être gros, mince, petit et grand
Oublier d’être mal habillé
Oublier de ne pas être liké

 

Papa maman ne criez pas
Ne me pleurez pas
Je m’en vais.

 

©Mathieu MARINI

BTS – 1er PRIX TERMINALES-ETUDIANTS - NON SCOLAIRES 2020-2021
   
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche