Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 07:49


 


poème proposé par Jeannine Dion-Guérin

Jean-Marie Sourgens est journaliste, écrivain et poète


Il suffit

Qu’un visage inconnu s’entrouvre dans la rue
qu’un regard inconnu se jette dans mes yeux
qu’une bouche inconnue s’aiguise d’un sourire
qu’une voix inconnue se vête d’amitié
qu’une main inconnue serre ma main très fort
qu’un soleil inconnu darde sur moi ses dents
qu’une vague inconnue se risque sur mes plages
qu’une chair inconnue se prenne dans mes rêts
        j’oublie ma solitude et ses portes murées
        j’oublie que mon destin n’a pas d’identité
Je ne suis qu’un bourgeon sous la langue des sèves
gonflé d’azur et futur de sa fleur
qu’un cocon déchiré par un battement d’ailes.

        Les cloisons de mon corps abattent en chantant
        mon coeur fait le plongeon de la mort à la vie.

                

Jean-Marie Sourgens
(in revue « Europe » )

Poème extrait de la belle anthologie de Pierre Seghers : « Le livre d’or de la poésie française contemporaine de H à Z (2e tome)
                                             
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche