Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 08:39
La vie pour rien – Denise Bernhardt
 
 
 
 
À quoi bon s’éveiller chaque jour
Quand on ne sait pourquoi
Le jour vous est donné.
Déjà la lumière blesse les yeux
Et les rumeurs de la ville font tressaillir.
Ils sont des millions à filer les heures
Sur les quenouilles du malheur.
Partout ils entendent la même litanie :
Trop jeunes, trop vieux
Trop savants, pas assez
Pour travailler, quand le travail disparaît.
 
L’intelligentsia a jugé bon
De bourrer jusqu’à la gueule
Les machines qui n’en peuvent
Pour produire des biens
Que personne ne peut plus s’offrir.
 
Mais faiblit le courant
Tandis que festoient les ouragans
La terre fait table ouverte
Pour que s’engouffrent les vents,
La terre arasée, inondée, consumée,
Qui reprend à l’homme inexorablement
Tout ce dont, sans vergogne
Elle fut peu à peu spoliée.
 
© Denise Bernhardt
 
Extrait du recueil « L’amour du monde » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Duccha. Editeur : Le Vert-Galant



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 07:04
L’Etreinte – Denise Bernhardt
© Auguste Rodin – Musée des Beaux-Arts de Lyon - © Photo J. Dornac
 
 
 
 
Ma tête ploie sur ton épaule,
Comme une fleur enivrée de soleil.
Mon corps contre toi se sublime,
Je ne suis plus qu’une âme
Qui se mêle à ton âme,
Tandis que le temps nous fige
Dans une promesse d’éternité.  
 
© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 07:02
Le bateleur – Denise Bernhardt
© Jérôme Bosch
 
 
 
Je te laisse amoureux
Des courbes planes des rivières.
Passeur de rêves
Et semeur d’illusions.
Bateleur qui amuse les foules,
Ou petit homme triste
Crucifié au centre de sa toile,
Et tu t’éloignes enfin
De mon âme dolente
Portant en ton cœur le néant,
Des chemins de hasard.  
 
© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 10:19
La petite mort dans l’âme – Denise Bernhardt
 
 
 
Mon Dieu ce soir là
La douceur de ta voix
Quand tu disais son nom.
Marie ma secrète,
Marie mon amoureuse,
Ma silencieuse au regard d’ombre,
Ma promesse venue
Des limbes de la  nuit.                                                                                   
Et son nom qui toujours revenait
Avait un goût d’aurore
Et de futures plénitudes,
Avait le goût d’une rencontre
Tissant déjà son histoire.
Mon Dieu ce couteau dans le cœur
Quand tu disais son nom,
Et depuis dans mon âme,
Cette petite mort… 
 
© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 06:54
Le temps blesse – Denise Bernhardt
 
 
 
 
Ta voix m’est revenue
D’un lointain paysage
Où renaît sans fin la vague
De son berceau d’écume…
Ta voix d’ambre
Qui m’emplit de ta présence
Quant tu déroules
Les angoisses lovées
Au secret de ton cœur,
Et que les reflets d’une attente
Tremblent au creux des mots.
La vaine solitude
Avec son goût de sable
T’a ramenée vers moi,
Car le temps oublieux
N’a pu détruire
Ce lien insaisissable
Qui gémit et soupire,
Et cherche encore son nom.  
 
© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 07:11
Initiation – Denise Bernhardt
Photos J.Dornac©
 
 
 
Retrouver l’instant miraculeux
Où vous êtes entré
Dans une église bleue,
Dont les vitraux
Tamisaient la lumière
En poussière d’azur.
Tandis que les voûtes romanes
Baignaient dans la clarté diaphane
D’un lac cristallin.
Revivre avec vous ce moment
Où les colonnes et les fresques,
Le marbre des autels
Les lys aux baisers d’or,
Tout bruissait
D’une unique note bleue…
Et votre visage même revêtait
La couleur de vos yeux.
 
© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:01
L’enfance perdue – Denise Bernhardt
Georges de La Tour
 
 
J’oublierai ce fantasme d’amour
Ne te laissant pour mémoire
Que des fragments d’étoiles.
Je te restituerai le souffle
Confondu un instant
A celui de mon âme,
Et les lignes de mes mains
Détourneront leur cours,
Du cours de ton destin.
Tes aubes incertaines
S’écarteront de mes aurores,
Et ton regard se perdra
Au sein d’autres abîmes…
Ainsi de ma vie effleurée,
Nulle onde
Ne viendra plus ternir
L’espace de tes jours,
T’épargnant aussi, mon cœur,
La peine d’un poème
A moi seule, destiné.      

© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 07:24
T’embrasser comme j’aime – Denise Bernhardt
 
 
 
C’est peut-être
Une brise fine sur ta joue
Effaçant doucement tes paupières,
Et les attentes bleues de ton regard.
C’est nos bouches qui se gouttent
Et puis s’épousent
Pour que palpitent sans cesse
Deux petites feuilles devinées.
 
« T’embrasser comme j’aime… »
C’est ma langue étoilant
De flammeroles sucrées,
Les battements rapides de ton cœur,
L’instant où mes doigts déroulent
Les soieries chatoyantes du plaisir,
Quand à l’aube retrouvée
Où s’épanouissent les caresses,
Je viens m’enivrer
A l’Orchidée suave de la Vie.      

© Denise Bernhardt

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.


 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:13
Ma vie – Denise Bernhardt
 
 
 
Pour effacer ma peine
Il faudrait seulement
Que tu me prennes dans tes bras
Comme les femmes que tu aimes.
Et je sentirai,
Le frôlement de tes lèvres
Sur mes cils,
Les frissons d’eau
De tes doigts dans mon cou.
Mais je verserai tant de larmes,
Que tes baisers mon amour
Ne sauront les tarir.
Pour effacer ma peine
Il faudra me donner
La caresse lente
De la vague apaisante
Dans l’écume du soir.
Et je m’endormirai
Serrée contre ton cœur.      

© Denise Bernhardt


Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:40
Regain – Denise Bernhardt
Fragonard
 
 
 
Toi, mon ami retrouvé
Mon cœur connaît déjà
Ce que tu n’as pu dire,
De ta peine, de tes blessures
De ta vie même,
Tremblante d’incertitudes.
Mais ne crains pas,
L’azur demeure sur la ville
Dans l’embrasement du soir,
Quand s’étire le fleuve
Comme un serpent d’étoiles.
Sans impatience,
J’attendrai que ton âme
Se déverse en mon âme
Telle une résurgence
Pour recueillir tes larmes
Dans le silence d’un regard,
Et glisser sur ta joue,
Le tendre frisson d’un baiser.

© Denise Bernhardt


Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche