Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 06:35


Poème de Barnabé Laye et la sculpture est de Franceleine Debellefontaine.


Gravées sur la peau du temps nos lignes de vie nos errances
Et l’obscur destin qui nous pousse en avant.
Nous ne savons rien de ces alphabets impénétrables
Saignés dans le granit au bord du chemin.
Nous marchons dans le brouillard des vaines espérances
Et des horizons de muraille.

 

©Barnabé Laye
             
 

 

 


 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 06:53
Aurore - bronze 2021


Poème de Barnabé Laye et la sculpture est de Franceleine Debellefontaine.
 


Chimères ou offrandes
Nous n’avons que nos rêves
       Comme héritage
Et l’aube est promesse
Pour un nouveau soleil
Et l’aube est promesse
Pour une soif rebelle


©Barnabé Laye

(Poèmes à l’Absente)
       
 
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

 

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 08:17
Déesse-mère ©Sculpture bronze de Francelaine DebelleFontaine


 


Je voudrais habiter

Ton chant

Comme une parole éclose

Sur un rivage de varech et d’écumes

Femme

Je voudrais habiter

Ta joie

Comme beauté d’un nouveau départ

Quand tu portes en toi la vie


©Barnabé Laye
Poèmes à l’Absent

 

site internet : www.franceleine.com

       
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 08:10
©Sculpture bronze de Francelaine DebelleFontaine


 

 

 

Hommes et femmes de toute sorte
Enfants multitude de la Grande Utopie
Nous embrassons des millions d’étoile
Et nos mains longues les jettent à la mer
Pour les voir fleuris en pétales de lumière
Hommes et femmes de toute sorte
Enfants multitude de la Grande Utopie
Nous ne sommes ni anges ni démons
Mais les prophètes des chants inédits
Nous sommes les messagers de la parole perdue
Toujours des marcheurs sur les sentiers du rêve
Notre horizon est de l’autre côté de l’horizon
Enfants multitude de la Grande Utopie.
 
©Barnabé Laye   
(Le crépuscule des métamorphoses)
     
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2021 7 05 /12 /décembre /2021 07:34


Omi ©Sculpture bronze de Francelaine DebelleFontaine, sculpteur et épouse de Barnabé Laye.

 


Eaux primordiales

Eaux d’avant toute chose

Etes-vous eaux du commencement

Eaux mères de toute vie ?

Eaux mouvantes

Eaux malléables

Eaux sensibles

Eaux sensuelles

Parlez-nous de l’Atlantide oubliée

 
©Barnabé Laye
(Le crépuscule des métamorphoses)

       
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 06:29
Déesse-mère ©Sculpture bronze de Francelaine DebelleFontaine, sculpteur et épouse de Barnabé Laye.


 

 


Les mères donnent aux frêles nourrissons

Comme on offre un sein fervent

La coupe d’argent pleine de l’eau nouvelle

Eau de vie purifiant le cœur et l’âme enfantine

Eau féconde irradiant les sentiers du corps

Eau du Nil

En cette saison de fleuve haut

Belle eau

 

©Barnabé Laye  (Par temps de doute et d’immobile silence)

 
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 06:31

Compassion : ©Sculpture de Francelaine DebelleFontaine, sculpteur et épouse de Barnabé Laye.

 

 

J’ai le bonheur, grâce à Michel Bénard, d’accueillir dans les pages de Couleurs Poésies, après Jeannine Dion-Guérin, un couple d’artiste, lui, Barnabé Laye grand poète, et elle, Francelaine DebelleFontaine grand sculpteur ! Ces arrivées sont un profond bonheur pour moi… Bienvenue à tous ! Jean D

 

 

Le visage des larmes change au gré des saisons
En habit couleur chagrin ou en souffrance passion
Larmes de colère ou larme de dépit dans l’attente
D’un geste ou d’un mot délivrant du ressentiment
Les larmes sont des paysages bleus des poèmes
Des silences cachés au creux des mains enlacées
Des merveilles fugitives sur les sentiers du cœur
Filles des extases soudaines et des émerveillements
Le visage des larmes change au gré des saisons
Le revers de la main s’approche et s’abstient


©Barnabé Laye  

(Barnabé LAYE / Fragment d’errance / Prix A Césaire 2016)

 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche