Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 07:47
 
 
 
 
Du haut des murs, de tous les murs de la pensée en fleur
le ciel verse tous ses bleus, sa douceur, ses oiseaux blancs
et le soleil dore sur pied les blés dansants...
Il sent si bon le pain doré des lendemains
Pourtant, une fumée s'élève place de grève des cœurs
 
Je conjure la pluie, la pluie des larmes, des mots sans armes
et des circuits rouillés des anciens charmes, des alarmes
d'éteindre le feu qui monte et brûle la crinière des rêves
Oh ! Ces bêtes sauvages harnachées de hargne
qui reviennent à la charge, hurlant, ferraillant
piétinant l’ancolie fleurie au saut du lit
Hallali de l'arme blanche qui blesse le ciel
et sa douceur de miel qui penche...
 
S'effritent le temps présent et les printemps
Rampent sournoisement les hivers de l'âme, aveugles dévastateurs
d'un bout à l'autre de la terre ouverte, front bandé, en sueur
à l'heure glauque et sourde où mutent les virus dans les étangs
 
Les bras nous en tombent, les mots nous font défaut !
Allons-nous avorter ''les Droits de l'Homme'' qui nous incombent
à peine ensemencés, portés haut, en flambeau
à la boutonnière des cœurs ennoblis jusque dans la tombe ?
 
Rêves fraternels, relevez-vous, irradiez de Vérité et d'Espérance
Frappez fort sur toutes ces terreurs violentes qui pourrissent les cerveaux
Frappez fort aux paupières des esprits claquemurés de l'Ignorance
Frappez fort à coup de bleuets, colombes et coquelicots
N'ajoutez pas de sang à la démence !
 
© Jeanne CHAMPEL GRENIER      
 
 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 07:48


 

 

 

C’est un noir de nuit sans lune,
Voici les voix de la colère
Voix en tourment
D’un peuple d’hommes
Dans le tunnel de la réclusion.
Liberté trahie
Vérité travestie,
Le peuplier expirant étire sa ramée sacrée
En quête d’un signe d’éclaircie
Mais le ciel a tendu son voile gris
Sur les mots tus des tissus apeurés,
Haine ou soumission grimées.     
Comment déférer au mandement
De l’enfermement ?
S’inquiéter et œuvrer,
Ne jamais transiger avec sa singularité
Son droit absolu de penser,
Ne jamais baisser les yeux,
Clarifier.
Se souvenir que la poésie,
Et toute création, c’est agir !
Mots, notes, couleurs, terre, verre     
Racines, pierre, glaise ou braise
Choisir sa matière.
Écrire, peindre, pétrir, jouer, chanter, dessiner
Témoigner.
Le dire et le redire,
Le chuchoter, le déclamer, le crier
À tire-d’ailes :
Viennent les voix éprises d’utopie
Rappelant la réalité de l’humain,
Les voix dignes, celles de l’Amour.
La paix se modèle,
Que demain soit joie !

©Nicole Portay

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 07:47
Gravure - Eliane Hurtado


 

 


L’homme n’a pas peur,
Il en a vu d’autre !
On lui a dit que ce n’était rien
Seulement une simple grippe,
Que le masque ne servait pas
D’ailleurs, ils avaient déjà jeté la réserve.
Alors, l’homme n’a pas peur !

 

Les chiffres officiels apparurent
brusquement tout changea,
Tout fut suspendu, il ne fallait plus sortir
Le masque devint obligatoire
Mais il n’y en avait plus...
L’homme n’a pas peur,
Il en a vu d’autre

 


La simple grippe
est devenue un monstre insaisissable
on ne le connait pas
il semble invincible et peut perdurer longtemps
la quarantaine imposée va s’éterniser .

 

l’homme n’a pas peur, il en a vu d’autre !

 

©Eliane Hurtado          

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 07:44

 

 

A l'intérieur,

Mon coeur se tord de douleur,
S'envole mon esprit dans le vide du mépris.
Mes pensées philosophes observent la catastrophe,
S'échappent les principes plantés dans mes tripes.
L'intelligence émotionnelle remplacée par le rationnel,
Boude ce moi profond appelé subconscient.
La sensibilité se déguise en subtilité,
Ainsi les émotions se fâchent avec les sentiments...

 

©Djida Cherfi
01/11/2020

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 07:32
Beauté africaine, superbe sculpture d’Etienne Fatras ©

 

 

 

 

 
Jeune Afrique
Lointaine descendante
De cette ancêtre unique
Toujours renaissante.
 
Jeune beauté d'argile
Pétrie sans modèle, sans outils
De mains libres et agiles
Jusqu'aux formes accomplies.
 
Vous la croyez fragile,
Vous vous trompez,
Ce corps frêle et gracile
Est le berceau de l'humanité.
 
Le créateur l'a faite à son image,
Tel qu'il existe,
Ou hypothèse moins sage,
Dieu est un artiste.
 
©Etienne Fatras
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 07:38
Photo du site : effervesciences.info
 
 
 
Pour vous résumer la situation,
c’est parti comme un coup de feu
jusqu’à me transpercer le tympan.
J’avoue n’avoir rien vu venir,
ni perçu précédemment aucun sous-entendu.
J’avais l’impression d’être encore dans la lune
et d’allumer les fusées éclairantes
d’un ultime appel de détresse,
embarqué malgré moi
dans une aventure aux péripéties
plus que rocambolesques,
à bord d’un engin affrontant
le souffle enragé d’un monde imaginaire.
Après quoi, tiré d’affaire et libre d’élire,
parmi l’une ou l’autre idée a priori déjà bien avancée,
la plus apte à produire en vous
un tas d’effets secondaires,
il m’a suffi d’être moi-même
et de prouver par écrit
que l’arrivée d’un premier jet
a toujours lieu par surprise.
 
©Michel Duprez
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 07:25

 

La vie comme un fil
La Parque qui la coupe

L’ami déjà mort
Si vivant la veille

Vie cruelle
Vie belle

Fil de soie
Robe ouverte

Ce qui vit
Meurt

Ce qui vit
Désire

Fil de vie
Fil de soie

Robe ouverte
Fleur de soie

Où plonge
Mon désir

En souvenir
De l’ami mort

Encore vivant
En moi.

©Pascal Hérault




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
 
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 07:37
Photo JDornac©


 

 
étrange journée
lorsqu’un fourbe masque
te sépare du souffle de la mer,
 
de la brise, de l’air, du vent,
de l’odeur de pierre
contre laquelle s’appuie le rêve,
 
du bleu ondulé
jusqu’à l’horizon,
telle une montagne,
 
étrange figuration
de l’interdiction de respirer
avec la mer, le vent,
 
pétrifié en silence
sur la muraille ébréchée,
tel un malade,
 
seul,
face à face
avec la crainte et le vol,
 
avec le goéland,
le ciel
et la mer.

©Sonia Elvireanu
5.09.2020
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2020 6 28 /11 /novembre /2020 07:16


 

Il avait l'allure nonchalante, dégingandée et longiligne. En vérité, il semblait sorti d'un roman de Dickens. Mais il s'en moquait, il se souciait peu du regard des autres. Il voulait vivre à sa façon, sans se presser, la vitesse n'était pas son truc, ni le bruit. Un silence accueillant lui servait de refuge : là, il inventait une réalité différente et la substituait à une situation trop difficile à supporter. En somme, il échafaudait une stratégie de survie.

Dure dure est la vie, mais heureusement, elle a aussi des douceurs de mangue.

Alors en route, les bruyères sont en fleurs.

©Michèle Freud
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 07:33
Marie Claude Bantigny

 

 
 
Au seuil du portique initiatique
D’ombre et de lumière
Embrasant le vitrail solaire,
C’est un instant ineffable
Lorsque la délicatesse
De votre main effleure
La crosse du violoncelle,
Sur votre corps glissent
Les soies de l’imaginaire
Habillant votre âme
Du rêve merveilleux de l’amour.
C’est le frémissement délicieux
D’un songe de brume diaphane,
C’est l’envolée de lanternes votives
En papier de soie rouge
Vers l’inconnu du firmament,
Jusque-là...
Au seuil du portique initiatique
D’ombre et de lumière.  
 
©Michel Bénard.
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche