Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 06:27
oeuvre de Gustave Klimt

         
 

 

Une image s’est posée au bas de ma fenêtre.
Les yeux énamourés, je ne l’ai pas vue naître.

 


Une image osée, tellement dérisoire.
Le regard amusé, je l’ai vue s’avancer
Au clair de mon histoire.

 

Une image s’est posée au bord de mon histoire.
Échouée au talus du chemin des déboires
Solitaire, tranquille, étrange :
Je l’ai cueillie.

 

Une image s’est gravée au cœur de ma mémoire.
Elle a en un instant retourné les tiroirs
Saccagé mon passé
Soufflé mon devenir.

 

Cette image irréelle, brièvement perçue
S’est gravée à jamais au pays de mes rêves.
Mirage surnaturel, aussitôt disparue
Elle hante mes pensées sans relâche, sans trêve.
Fugace, elle étincelle aux regards que je croise
En railleries sournoises
En doutes qui m’assaillent
Frissons qui me cisaillent
Sommeil champ de bataille.

 

Croix du Sud aux confins de ma déserte histoire
Étoile du matin au détour incertain d’un chemin de mémoire
Cet instant d’un instant
À l’image du monde
Est une fille ronde
Pleine de mon enfant.


 
©Serge Lascar
 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 06:33
Photo Jdornac©


 


Une dernière rose,
rose à peine éclose,
essaie de s’ouvrir,
essaie de sourire.
Une rose dernière,
si frère, si solitaire
dans le vent de l’hiver
qui balaie la terre.
Elle s’efforce pourtant
de se moquer du temps.
Elle veut braver la brume,
le froid et l’amertume.
Elle se dresse, obstinée,
contre la destinée
qui doit la défleurir,
la ternir, l’anéantir.
Elle ouvre son coeur nacré
face à l’adversité.

 

Ainsi, telle cette rose,
cette rose qui ose,
fragile et si forte,
fermons vite la porte
aux funestes écumes
de nos mauvaises lunes
pour embrasser l’espoir
jusqu’à tard dans le soir.

 

©Ellen Fernex        
 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
27 mars 2021 6 27 /03 /mars /2021 07:30


 

 


La vie est une longue route
Sur laquelle chemine l’Homme...

        L’Homme intégral,
        Fait de chair et d’âme.

        Une chair passagère.
        Une âme immortelle.

                    Loin des différences
                    de peuples,
                    de races,
                    de couleurs.

                    Loin des conflits et des attentats.
                    Loin des armes et des bombes.
                    Loin des prétextes fallacieux    
                        et des dieux de pacotille…

        Proche
            de la Vérité première
                de la création…

                    Sur les genoux de la Sagesse.
                    Dans les bras du Respect absolu.


Pour que vivent la Beauté et l’Amour.
Eternellement.

© Véronique Flabat-Piot

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 07:28
Peinture de Paskale MET

 

 
 

J'attends une reine en robe de bure
Une reine un peu souillon, un peu honteuse
Une reine qui s'ignore, se croit gueuse
Mais une reine tout de même et lui dire
Laisse choir cette robe rouge et triste !

 

À présent ta robe s'effondre
Cercle de sang sur tes pieds frêles
Ton regard se cache, ton menton plonge
Vers ta poitrine houleuse et belle
Ma main relève ta figure
Et mon cœur pense
Vois les soies, le diadème, les hermines
Les reconnais-tu ?

 

Tu hoches la tête timidement
Puis si fièrement......
Te souviens-tu vraiment
Ou fais-tu semblant,
Ces vêtements de reine, comme ils te vont
Comme tu les as faits tiens
Pendant que tu m'ôtais les miens.

 

Me voilà nu en ton sein, et de tes lèvres
Coulent des mots doux et vénéneux
Mon corps rapetisse et son soleil s'éteint
Et dans le noir tu l'attires vers là d'où il vient...

 

© Leafar Izen
 (...Extrait de ''SOUVENIRS DU NEANT'' Contes et Poèmes)
Recueil illustré par des œuvres ( encre et acrylique sur toiles)
de Paskale MET

 


 
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 07:37
Oeuvre de Roland Souchon©

 

 

Indiscutable matrice des démocraties modernes, la Grèce nous a légué des chefs-d’œuvre, notamment l’architecture avec Phidias, la sculpture avec Praxitèle, la poésie avec Sapho.
Mère de notre civilisation, la Grèce a placé l’homme, et non plus les dieux et les rois, au centre de notre univers.
 
Echos du monde, arrivèrent les poèmes homériques ; ainsi s’alluma le foyer le plus rayonnant de l’histoire.
 
Voguons sur cette terre où le buisson roussit sans jamais chasser l’azur.
 
Cette terre où, nous dit le poète Yannis Routsos, « souffle ce vent aux veines de résine et aux poumons de sauge ».
                                                      
Cliquez ici pour lire la nouvelle : Ode à Sapho

©Roland Souchon

www.rolandsouchon.com  

   
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 07:35
Photo Jdornac©

 

 

 
 
Un hameau sans nom, isolé
disparu de tout projet
un chemin qui se perd dans la forêt...
On hésite...
On écarte les lobélies et les genêts
on marche sur les fougères,
les pervenches de l'ombre, les orties
Avant d'atteindre la première porte
qui ouvre sur le vide
puisque tout l'intérieur est au sol
avec le toit écroulé sur la tête
On contourne le tas de pierrailles
plus rien...
Derrière un abreuvoir de pierre
qui coule et semble pleurer
son trop plein de solitude
on croise quelques tombes
basculées dans l'oubli
couvertes d'herbes et de mousses
où les morts sont tellement morts
qu'aucun nom n'a survécu
Seul un insecte, un capricorne
immobile et léger
s'interromp, surpris...
Il bouge lentement ses antennes alentour
comme pour pêcher des informations
tâte la pierre avec précaution
et semble s'interroger
sur le ''de profundis''
encore lisible 
et sur ma présence :
Est-ce l'irréversible qui revient ?
 
© Jeanne CHAMPEL GRENIER      
 
 
 
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 07:12
Photo Denis Portay©

 

 

Menthe, amande ou chartreuse,
Infiniment verts
Les pigments de la colline
Allument de paillettes ambrées
Ma chape de brume,
Je recueille au creux de mes mains
Cette énergie de ma mante essentielle.
Avec les baies de genièvre indigo
Je m’incline devant l’augure
D’une aurore généreuse,
Un ballet précoce en robe noire et or
Éveille les ocelles myosotis
Du romarin au pied de la borie.
Enivrée par les effluves charnels de la terre,
Lierre embrassant le bois rémanent,
Je me fonds dans les jeux de lumière   
Affleurant la nef de pierre
Née du labeur de l’esprit humain.

 

©Nicole Portay
 
 

 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 07:27


 

 

Ironie
Plus je regarde moins je vois
Plus je comprends moins je crois
Plus j'écoute moins j'entends
Et plus je cherche...
Il serait beau que je puisse les ouvrir mes yeux
Et que je regarde en affichant un beau sourire
J'aimerais y croire mais
Plus je regarde et moins je vois
Plus je comprends et moins je crois
Et plus j'écoute et moins j'entends
Il serait bien que j'ouvre mon esprit
Que je croque a pleines dents dans ce fruit interdit
Ce fruit qu'on connait bien mais qu'on ne cueille pas
Ce fruit dont le goût est familier mais dans le quel on ne mord pas
Je pourrais écouter le chant de cet oiseau qui ose y goûter
Mais je ne peux écouter car
Plus j'écoute et moins j'entends
Et ce fruit je ne peux l'approcher car
Plus je le cherche et...
Plus j'attends !

 

©Djida Cherfi

 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 07:41

 

De nature fidèle,
Depuis longtemps, l’un à l’autre,
Très attachés, nous étions.
Certes, destin commun,
Houleux parfois,
Des hauts et des bas,
Voire même
Quelques éloignements
Avons connus.
Fort heureusement,
J’en avais d’autres.
Aujourd’hui, je suis triste.
Après longue vie commune
Pleine de fantaisies
Elle est partie.
Définitivement…
Ma dernière dent.

 

©Gérard GAUTIER 

Saint-Brieuc 7 février 2021

 

 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 07:54
Sculpture d'Etienne Fatras
 
 
Nous n’étions pas encore avant d’être
Que les empreintes combinées
De ceux qui nous ont fait naître
Nous donnaient déjà un passé.
 
Ayant reçu cet hard originel
Programmation unique et originale
Nous avons bénéficié du soft familial
Additionné d’un package de connaissances usuelles.
 
Dès lors avec cet héritage
Complété de ce formatage
On pourrait croire que tout est écrit,
Inéluctable programme de la vie.
 
Serions-nous comme une graine
Tombée dans la rivière
Est-ce que le destin qui nous mène,
Nous conduit tout droit à la mer.
 
Si nos traits de caractère nous sont donnés
L’audace, le courage la volonté,
Si les vertus nous sont enseignées,
L’obéissance, la prudence, l’altérité,
 
Ne sommes-nous de notre propre vie
Que des spectateurs….
Est-ce que les scénarii,
Laisse libre l’acteur….
 
La statue était déjà dans la pierre,
Par les mains du sculpteur libérée,
L’artiste a pétrifié son génie éphémère,
Et accompli son devoir d’éternité.
 
Le génie c’est un peu de dons,
Beaucoup de connaissances,
Une vie de travail intense,
Et l’audace de rompre les conventions.
 
Quelque soit nos rapports avec l’éternité,
Pour apaiser l’inéluctable angoisse de la finitude,
Seul le sentiment d’avoir accompli notre destiné,
Apporte à notre conscience la quiétude.
 
Notre personnalité et nos connaissances,
Sont nos outils,
Le sujet est libre et c’est notre conscience,
Qui trace l’épure de notre vie.
 
 
 
Les jardins de la patte d’oie, le 13 août 2000.

 
©Etienne Fatras  
 
 
 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche