Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 07:14

 

plume.jpg

 

Dans mon jardin secret
Je t'ai vu mille fois
À la peine des jours
Ton front penché, soucieux
Je n'ai pu voir tes yeux
J'ai vu aussi le chrysanthème
Au chagrin du vent qui court
Aux nostalgiques champs des regrets

Je t'ai vu aussi tenant ton calame
Parlant des saisons qui s'entassent
Inventant de fluides présences
Et des promesses qui ne seront jamais tenues
Je t'ai vu assis sur le mont du Fleuve
Géant et seul
Sur les rives de l'Euphrate
Le silence s'est mis à te parler

Tes yeux, amour
Sont-ils des diamants ?
Et ton regard, amour
Est-il l'étoile qui attend la nuit ?
Ton sourire met-il de la lumière
Sur tes lèvres asséchées ?
De ton jardin secret
Entends-tu ma déchirure crier ton nom ?

© Ode

Extrait du recueil « Le Fleuve donne naissance aux Enfants des Etoiles » aux éditions Les Poètes Français – Paris

Prix Alain Lefeuvre 2010

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 07:04

 

hiroshima.jpeg

Hiroshima - http://www.moscowtopnews.com/?area=postView&id=1401



Une année se meurt, ce soir
Comme le lion, elle rugit encore
Une autre est prête à prendre le pouvoir
Et s’imposer sans vergogne
Bonne ou mauvaise
La décision ne lui appartient pas

Quelle trace laissera la moribonde ?
Quelles brûlures nous réserve la suivante ?
Tant que les hommes délireront
Et, d’égo, se massacreront
Les années peuvent mourir
Rien n’est à retenir

Ni les fanfaronnades des dirigeants
Ni la gloriole des puissants
Ni les illusions ténébreuses
De la force et de la violence
Ni les dieux que nous invoquons

Rien n’est semblable à une année brutale
Qu’une nouvelle année dédiée à Mars
Toujours rien qu’un filet de bonheur
Vite englouti dans les coulées de larmes
Au goût d’amertume et de mort

Rien de neuf sur la planète, tant que l’homme
Rejettera l’Unique et sublime Amour !
Rien de neuf tant que démocratie
Rimera avec prison, propagande
Ou élus de l’argent !

Rien de neuf tant que le mensonge
Régnera en maître dans le cercle opaque
Des fous du pouvoir !
Rien de neuf, tant que des enfants
Seront esclaves de la production !

Rien de neuf tant que des hommes
Violeront des femmes, corps et âme !
Rien de neuf tant que les peuples
Se laisseront conduire par la peur
L’appât des biens, l’échine toujours courbée !

Si l’homme ne change pas
Nous ne connaîtrons
Que des particules de bonheur
Et des illusions de grandeur

Et tourne la roue des folies…

© Jean Dornac
Paris, le 31 décembre 2009



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 07:52

 

Daniele-Brossard-8.jpg

© Danièle Brossard



                                              A Philippe Jaccottet

Brûle je t’en supplie
le murmure
qui roule sur tes lèvres…

Le silence
tel un monde flottant
survit
au règne de la voix…

Que de mots
qui tournent
comme un insecte affolé
par le grand feu du jour
n’entravent jamais
la marche de nos corps…

Demeurons
au-delà des frontières
où les vagues de sang
s’accouplent à l’éternel
loin des pensées friables…

Les serments de ce monde
n’incarnent qu’une espérance
offerte à l’abîme
des souvenirs
car l’heure insouciante
recouvre peu à peu
de pierres calcinées
nos mémoires diaphanes…

© Victor Varjac
Antibes, le 6 décembre 2000

Extrait du recueil « l’Homme Imaginaire » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 07:04

 

Etretat.jpg

© Claude Monet



Tes yeux sont tombés
Dans le ciel
Et les étoiles n’osent plus s’allumer.
Peut-être pourraient-ils sucrer
La mer qui valse sur l’eau
De mes poèmes
Si elle les regardait.

Je n’appartiens plus à la terre
Quant tu parles de mes folies

Et nous germerons
Gouttes après gouttes
Sur quelques rives qui caressent
Nos racines enivrantes
Et nos paupières crevées d’amour.

© Yves Romel Toussaint

Extrait du recueil « La face double du rêve » aux éditions Le Vert-Galant
Ecrit par Denise Bernhardt & Yves Romel Toussaint



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 06:43

 

la-victoire.jpg

© Magritte – La victoire



Que deviennent au fil des ans
Ceux que nous laissâmes aller,
Fidèles que nous sommes
Au chapelet des nœuds desserrés,
Aux boucles délacées.
Aux bracelets décerclés
Et aux portes déverrouillées ?

Ils poursuivent leur vie ailleurs
Sous d’improbables alliances,
Toujours astreints à débloquer
L’huis de leur propre prison !

© Luce Péclard
18.12.08



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 05:11

 

miranda.jpg

© John-William Waterhouse



Ecoute
Il va venir celui que tu attends
Le cavalier lointain de tes jeunes années
Celui qui s’en venait sitôt la nuit tombée
Chevaucher les étoiles
Parmi les champs de lune
                                                         Il va venir
                                                            Tu l’attends

Ecoute
Il va venir celui que tu espères
De l’autre bout du monde sur son grand cheval blanc
Il galope vers toi dans les lueurs du couchant
Semant ses quatre fers
Au gré des quatre vents
                                                         Il va venir
                                                            Tu l’attends

Ecoute
Il va venir celui que tu appelles
Son nom a ricoché sur tous les océans
L’écho par tous les monts
L’a répété cent fois
Et cent fois l’a porté jusqu’au firmament
                                                        Il va venir
                                                           Tu l’attends

Ecoute
Il va venir celui pour qui tu pries
Chaque jour chaque soir quand s’éveille la nuit
N’entends-tu pas sonner sur les chemins du temps
Le cor et l’olifant
Ne les entends-tu pas
                                                         Il va venir
                                                             Tu l’entends

Enfin
Il est venu celui dont tu rêvais
Ses cheveux étaient blancs et son cheval boitait
Tu lui as dit le vieux
Et il t’a dit la vieille
Les rêves sont cruels quand ils durent trop longtemps

© Annie Mullenbach-Nigay



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits


Partager cet article
Repost0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 06:32

 

oeuvres-contemporaines-0122.JPG

© Michel Bénard



Par l’écume d’encre,
L’écriture contient
Les voix mystérieuses
D’un corps en tragédie,
Où l’interrogation se suspend
Autour des lignes éphémères
De la seule destinée.

© Michel Bénard



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 07:54

 

summer.jpg

© Jean-Gabriel Domergue – Summer



Silencieux
Regarde le soleil couchant
Les fenêtres de la nuit
S'ouvrent lentement
Sur les amours dévêtues
Jusqu'au petit matin
Des regards revêtus
De joie et de désirs assouvis

Sur la longue route du Fleuve
L'immensité largue les plumes des goélands
À peine sortis de leurs rêves
Dans la diaphanéité du jour
Où chantent déjà toutes les promesses
Qui remontent sur les vagues du silence
Jusqu'à l'ombre des saules pleureurs
De mon enfance

Mon amour a-t-il posé pied sur ces rivages ?
Il est fort comme les cimes du Fleuve
Ses discours parcourent la vallée de la chair
Ses bras sont troncs d'arbre
Il m'appelle, me donne rendez-vous
À la caresse de ces rives
Passera-t-il par ici, mon amour ?
Je l'attends à l'ombre du saule pleureur

© Ode

Extrait du recueil « Le Fleuve donne naissance aux Enfants des Etoiles » aux éditions Les Poètes Français – Paris

Prix Alain Lefeuvre 2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits


Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 07:31

 

Anne-Louis-Girodet-de-Roussy-Trioson-L-aurore-ou-Etoile-d.jpg

© Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson : L’aurore ou Etoile du Matin



Je te guette, dès mon lever
Je t’espère plus que tu ne crois
Tristesse assurée, si je ne t’aperçois
Sans toi, j’aspire déjà à me recoucher

Si ta délicate lumière ne se dessine pas
À l’horizon de mon regard
Mon jour ressemble au trépas
Ou à l’abandon sur un quai de gare

Astre singulier au cœur de ma vie
Lorsque tu te montres à mon regard ébloui
Mon âme danse un troublant fado
Disparaissent tous mes fardeaux

Tout au long de mes jours, tu m’illumines
Et qu’importe si les jaloux fulminent
Belle étoile du matin, tu es ma force
Si je suis arbre, tu es mon écorce

Viendras-tu encore, demain, dès l’aube
Me montrer le chemin des fleurs
Par monts, par vaux, tout autour du globe
Me mèneras-tu vers l’éternel bonheur ?

© Jean Dornac
Paris, le 5 avril 2010



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 06:51

 

Photographie-d-art-0021-Christiane-Bertrand--2-.JPG

© Christiane Bertrand – " Célestes calligraphies "



Veux-tu monter
à bord de mon nuage
et prendre mon destin
dans l’espérance de tes yeux ?

Le défi de l’existence
paraît bien dérisoire…
… cadavres en sursis
le temps brûle nos jours…

Le prix de la lumière
se trouve dans l’épieu
qui arrête le cœur…

Alors d’un signe
Inventons l’univers…
… qu’importe les sirènes
et le chant du mensonge…
… pour être il suffit de croire…
… élevons notre sang
au dessus des mirages…
… Débordons de nous-mêmes
jusqu’à transfigurer
le pouls de la planète !

Que la source prodigieuse
des folies de la chair
emporte la passion
au-delà de l’abîme !...

Le désir de nos lèvres
scellera l’impuissance
dans le marbre de l’oubli…
Viens… viens… ô viens
envahir cette mort
qui brûle nos prières…

Balafrons sa beauté
d’un orgasme accablant !...
Amour veux-tu monter
à bord de mon visage
et fendre les ténèbres
d’une volupté plus grande
que l’éternelle damnation ?...

© Victor Varjac
Antibes, le 5 novembre 2000

Extrait du recueil « l’Homme Imaginaire » aux éditions MELIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche