Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 06:46

 

J’ai le plaisir d’accueillir ce nouvel auteur belge présenté et soutenu par Gérard Gautier qui me dit qu’il aime tellement la Bretagne qu’il s’est choisi comme pseudo : Pierre Guérande ! Bienvenue à lui et avec joie ! (Jean Dornac)


 

Figée pour mieux mourir en vestale éternelle
la roche en Cornouaille est trouée de vertiges
sans fin renouvelés par la vague cogneuse
et les vents goudronneux sur la piste du large

 

Le rivage ne tient que par la grâce ultime
des mouettes filant sous l’averse d’argent
et par le lit d’écume au fond des phalanstères
où nichent les embruns dans l’agonie des vagues

 

La falaise fractale ébranle les assauts
furibonds et bientôt l’escarmouche ruineuse
Toutes ont pareillement droit de cité pérenne
en leurs enclos minés de palanques bravaches

 

Les sentiers sont noueux dans la jeune bruyère
Il suffirait d’un pas de trop dans l’herbe vierge
pour retrouver l’errance ailée du visionnaire Icare
vouée au rêve fou d’un pur égarement

 

©Pierre Guérande
 
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 06:43
Rembrandt : portrait d’un vieil homme


 

 

Par inadvertance
J’ai vieilli

 

Dans l’indifférence
J’ai flétri

 

Tout naturellement
L’on m’a dit :

« Tu n’as point mal vieilli
mais vieilli finalement »

 

 

© David Chomier
 
 Extrait du recueil « Soyons Bref » aux éditions Stellamaris
 

 

 

 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 06:33
Photo Jdornac©


 

 

Jaune, l’eau du soleil qui égratigne la verdeur :
Éclats aux tains des rivières.
Verte, l’eau des feuillages
Et, jaillissante de l’ombre,
Elle plonge au puits de l’onde.

L’eau pâle des averses niche dans le vent
Où l’opale des souvenirs verse dans la pluie.


De blanc et de gris, la lumière en brindille raye les pierres. Sur les flaques survit un tain d’ombre pareille à la nuit où des grains flavescents s’estompent tel le souvenir d’averses et de soleils épousés.
Sur le printemps aux clartés mouillées, éclatent le jaune et le vert.

©Béatrice Pailler
Revue Traversées n°89
Automne 2018

 
 
 
 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 06:49


 
 

 


Dans mon rêve, je voulais te donner un livre
aux pages innombrables
cachées entre de grosses couvertures,
certaines couvertes d’une écriture propre, ordonnée,
d’autres aux mots effacés ou tranchés.
il y avait aussi des pages entières
soulignées ou en couleurs dorées,
et des pages blanches
que tu ne voulais guère,
écrites dans une langue
que tu ne connaissais pas.
je n’ai rien fait pour que tu le reçoives.
au levant, le soleil pénètre jusqu’aux tréfonds
de mon rêve…
ce livre aux couvertures usées,
lu et relu,
c’était moi.

 

©Elina Adam


Recueil en préparation : « La blessure de l’amphore. »
 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 06:53


 


La flamme était trop belle
Trop haute, trop éclatante
De celle dont les braises
Ne veulent pas mourir.
L’étoile s’est brisée
Mais les fragments épars
Glissent
Dans l’infini du temps.
Nul ne peut jeter
La gerbe d’eau dans l’âtre,
Ni disperser
D’un geste sur les cendres.
Seule « la grande nuit qui marche »
Viendra verser un jour
Dans mon âme en attente
Le suave breuvage de l’oubli.

 

©Denise Bernhardt  
Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.    
 
 
 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 06:40


 


16 février

Grandir tel un érable, un saule, un peuplier,
Prendre garde aux moissons, aux promesses de gerbes,
Endosser la nature parmi les folles herbes !

 

17 février

Folle est ma randonnée en terre imaginaire,
C’est comme un double-monde où se réfugier.
Du lointain retentit son appel missionnaire :
En premier vient le verbe, à privilégier.

 

18 février

Le verbe est à lui seul une théologie !
A la périphérie, au centre, il est partout,
Dans la démagogie et dans la liturgie,
Usé, changé de sens par plus d’une manitou.

 

A suivre…    


© Luce Péclard
Extrait du recueil de Luce Péclard, « LE GUÉ DES JOURS » aux éditions du Madrier      
 
 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 06:42


 

Chapitre : PREMIERES MESURES

                         IX

L'homme condamné au rocher
S'éloignera de la montagne
Porté par d'autres prières.
Il s'impliquera dans des rêves
Inconnus de ses anciennes angoisses.

Il fermera le cours des larmes,
La barque avance ! Il n'y a de deuil
Que celui que nous ferons
De notre futur vu de l'hier de nos yeux !

 

©MILOUD KEDDAR  

Extrait(s) de CHEMINS DE SOI de MILOUD KEDDAR aux Éditions « Flammes Vives »
 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 06:37
Image Serge Lascar


 


D’une gerbe d’orchidées
Par la brèche tracée
Au jardin des secrets, des gré et des regrets
Des tombes assaillies
Brunes et clairsemées de croix enchevêtrées
De l’aurore a jailli
Ton rire parfumé.

Comme l’oiseau magique envolé au matin
Ton rire s’est déployé, échappé de mes mains
Échappé de tes seins
De ton ventre, de tes reins
Explosant au grand astre dans un éclair de feu.

Je voudrais tant écrire
En poèmes, en soupirs, la couleur de ton rire.
Je voudrais tant graver
Sur la pierre dressée la chaleur de ma foi
Et les mots qui désarment
Qui étranglent ma voix.

©Serge Lascar  

Du Sang dans l’Encrier - LGR - 2002


 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 06:34
Les 7 îles, Bretagne - Photo Jdornac©


 

 


Silencieusement,
de puissants Oiseaux blancs
survolent en flânant
l’humeur de l’océan.

Descendent en planant,
frôlent les flots mouvants,
les éclaboussements
de leurs embruns d’argent.

Et moi,  comme un enfant,
je voudrais simplement
m’évader en rêvant

avec les Oiseaux blancs

©Ellen Fernex        
 
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 06:40


 

 


Etre ce feu,
Prime étincelle de connaissance,
jaillissant du silex premier...

Etre ce feu,
Fauve indomptable bravant les eaux,
    réduisant les forêts en cendres,
           puissance dévastatrice et sauvage...

    Etre ce feu,
        Ronde de flammes colorées
        autour desquelles s’élèvent les chants
            des campements d’amitié partagée...

Etre ce feu,
                    cuisant la truite fraîchement pêchée,
                     grésillant des éclats de rire
 de l’enfance confiante et des familles soudées....

    Etre ce feu,
        Cocon de chaleur pour le sans-abri
 en quête de ravigotants souvenirs...  

Etre ce feu,
    Noircissant le front de l’âtre ancestral,
    souvenance des flambées oubliées,
        spirales claires du rêve des générations enfuies,
dessinant les monstres qui dévorent les songes présents...
    
    Etre ce feu,
Flamme allumant le cierge
des pèlerins en marche vers Dieu...

                Etre ce feu,
                    Embrasement de ciel
                    en gerbes de lumière
                        et bouquets de couleurs
                Lorsque crépitent les flonflons de la fête....

    Etre ce feu,
        Lumineuse explosion de l’âme et du cœur,
            quand l’Amour irradie l’Etre
                en volutes d’Eternité !

© Véronique Flabat-Piot
 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche