Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:30

 

Cauchemar.jpg

http://les-deux-maisons-de-mon-petit.over-blog.com/article-mon-cauchemar-continu-109758497.html



Ils ne savaient pas
Leurs cahiers couverts de sang
Les tableaux blancs de poussière,
Ni la voix du maître trébuchant
Comme un vieux disque éraillé.

Ils ne savaient pas
Pourquoi ils ne pouvaient
Revenir dans leurs corps
Rejetés sous les bancs

Et ce silence….
Dehors leurs mères les attendent
Couronnées de soleil.
C’est l’heure de courir au devant d’elles
Pour des moissons de baisers.
Tiens ! un air épais
Se répand sur la ville
J’ai beau crier,
Mes cris se mêlent à des cris inconnus,
Quel est ce miroir où je ne me vois pas,
Et ce mouchoir qui ne veut
Essuyer mon visage !
Cette eau que je bois, sans me désaltérer
Ce pain qui se dérobe sous mes doigts.
Et toi mon amour,
Je ne vois plus tes yeux
Ni ta bouche tiède,
Dis-moi, je t’en supplie
Que je vais me réveiller !!!!

© Denise Bernhardt


Poème extrait du recueil « Tremblements de cœur » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Éditeur : Le Vert-Galant. Ce recueil est né à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche