Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 06:44

 

P1010403.jpg

© Photo J. Dornac



La Seine fait son gros dos liquide
comme un chat en attente,
gris.

Les arbres dressent leurs ramures désertées
dans l’automne rampant,
noir.

Mon cœur bat en ondes de choc longues
jusqu'à la surface de mon corps enfiévré,
rouge.

Ma propre création m’est étrangère, enfuie
et telle l’eau changeante,
les feuilles absentes,
les ondes battantes,
elle amorce lentement sa dérive,
m’isolant, lamentable, sur ses rives.

© Claire PRENDKIS



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits.

Partager cet article
Repost0

commentaires

annie 23/04/2012 10:09

Claire, j'aime cette poésie elle parle à l'âme !
Heureuse rencontre que celle du salon de Paris puisqu'elle permet de te lire ici...

jdor 23/04/2012 10:10



Totalement d'accord chère Annie !



Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche