Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 09:10

 

Porte_de_l-Enfer_-Ugolin-.jpg

LPLT / Wikimedia Commons – Détail de La Porte de l'Enfer du Musée Rodin à Paris



Aux balbutiements de la terre
les chevaux ont éternué
et les poussières se sont déshabillées
aux blessures du vide.

Il y a eu des sourires d’enfance
emportés par le vent
des camionnettes de service.

La pluie a la grossesse précoce
dans une goutte d’eau dormant
à l’ombre d’une feuille de bananier.

La mort est à ma porte
je n’ai pas pu m’enfuir
les fenêtres m’ont gardé prisonnier,
et je la regardais
balançant les mains de ses deux fils,
ayant un reste de vie
réfugié dans leurs yeux,
avant que leurs visages ne sombrent
dans l’ultime oubli.

Moi, mangeur de lune
Buveur de soleil maudit
je suis à vide devant l’Hadès
je suis néant à l’entrée du shéol.
Le pas qui ne revient pas
à la maison
jette de l’eau
dans l’antre de mes nuits.

Mais chaque jour qui passe
est un pas vers la mort.

© Yves Romel Toussaint
Poète - Hinche HaitiPoème


Poème extrait du recueil « Tremblements de cœur » écrit à deux plumes par Denise Bernhardt et Yves Romel Toussaint. Éditeur : Le Vert-Galant. Ce recueil est né à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010.



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche