Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 09:11

 

Turner.jpg

© William Turner



Dès le dernier blanc muguet cueilli
S'offre la pivoine à la robe rose
Elles font tourner le monde
Sous l'aile de l'archer
Et embaument les amants

Très loin, ton visage se rapproche
Dans l'océan de mon été
O toi visage de mon âme
Où je retrouve mes vœux d'enfance
Là, au fond même de tes rêves

Que me réservent tes détours, oiseau fou
Emporté par les ailes du vent
Tu es là, comme chêne géant
Tu donnes naissance à l'éternité
Portant dans tes mains le Jour

Ta musique est un baume
À l'épuisement des jours
Ta voix est merveille, joie pure
Au sel de mes larmes
Tu es, amour !

Tu laboures mon champ de tes dits
Au mélodieux chant d'un doux désir
Sous le ferment de la claire lune
Qui transfigure le vitrail du grand dôme
Où nous sommes les seuls hôtes

Incandescence des nuits chaudes
Incendie des luminaires célestes
C'est nous, ces feux fous de passion,
Réunis dans les entrailles de l'été
Pur et vaste espace des amours de cette race

O vaisseau d'or de la renaissance
En partance vers le plus beau voyage
Sous la patine des soleils de feu
Vogue sur le rayon de miel irisé
Jusqu'au port des saisons nouvelles !

Entre muguet et pivoine !

Ode©
15 juin de l'An Deux



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Ode
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche