Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 06:55
 
 
 
 
Mettre sous les verrous
les rumeurs féroces
qui rôdent et flottent
sans quille
 
sous les verrous, la faconde
celle d’un ténébreux tribun
qui bûcheronne son verbe
sans éloquence
 
Mettre sour pli
le brin subtil
d’un parfum
sans âge
 
le pli incertain
qui habite le murmure
de lèvres
sans péché
 
Mettre la main
à la pâte humaine
pour la soulager
sans merci
 
à la pâte qui lève
même sur les sables
d’un désert
sans ressource
 
Mettre le blé
en gerbes
pour honorer un soleil
sans détour
 
le blé en rayons de paille
furieusement dressés
hallebardes nourricières
sans effroi
 
Mettre le feu
aux parcelles du rêve
qui habitent nos cervelles
sans sommeil
 
le feu à ces urgences
que l’on croit si vitales
et qui nous dévorent
sans coup férir
 
Mettre la couleur
à ce caléidoscope
qui nous traverse
non sans peine
 
les couleurs qu’un infini
transfuse dans nos veines
et nos chairs attentives
sans que mort s’en suive
 
©Claude Luezior
 
Extrait du recueil « Clames » aux éditions Tituli
 
 
 
 

 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

commentaires

Sorcière Aux Axolotls 16/07/2021 23:48

Ce poème est magnifique ! mettre le feu à nos méchancetés et nos mesquineries pour nous faire devenir meilleurs ♥, c'est en tout cas ce que j'ai compris ♥
quel beau kaléïdoscope, mélange de couleurs et d'émotions !♥♥

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche