Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2021 5 23 /07 /juillet /2021 06:52
Photo : Sucre d’Orge



                                                             à Jean-Loup Seban


C’était plaisir
ambassadrice du grand siècle
pensive effeuilleuse du temps
te voir jouer du luth
en ta robe de porcelaine
sous les vivats des chandeliers
et le velours des sarabandes

 

C’était plaisir
John Dowland (*) rougissait je te jure
quand s’accordait la révérence
aux tranquilles modulations
des contrechants de Ludivine

 

C’était plaisir
plus encore en ces temps funestes
soudain muets quand la torsade
des guirlandes et des guipures
frémissait sous tes doigts volages
et les incises de la strette

 

Ce fut plaisir
mais quand le reverrait-on ?
Il fallut bien rendre les armes
au soir de bleus ressourcements

 

Adieu romance et virelais
adieu gavottes et rondeaux
Demain ce sera l’indigence
faute d’un luth
             assurément
                            pour Ludivine


(*) luthiste et sublime compositeur anglais (+1626)
 
©Pierre Guérande    
 
 

 

 

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sorcière Aux Axolotls 25/07/2021 08:24

C'est magnifique de beauté, de tendresse et de musique ♥♥ et de talent

LE VESCERIEN 23/07/2021 22:39

C'est beau!
C'est entrainant!
Cela donne à rêver et cela inspire toutes les âmes sœurs libres
Qui, à la moindre ondulation, au moindre susurrement, vibrent.

LE VESCERIEN

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche