Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 06:48

 

 

 

 

 

Pour te laisser en paix

Je dérivais sur des mers inconnues,

Parcourue par la vents salés

Perdue dans les embruns.

Aussi je m’arrimais

Dans un port de hasard.

Des algues lascives

L’étreinte fut suave,

Et leurs langueurs

Sur ma coque émoussée.

Ses doigts caressaient

Mes paupières noyées,

Sa bouche me sauva

De la peur des abîmes,

Et son corps m’entraîna

Vers les grèves offertes.

Mais une fois que je fus

Repue, désaltérée,

Se réveilla la peine.

A nouveau mon âme

Etait emplie de toi.

Et je suis, tandis que m’emportait

La vague souveraine,

Qu’inexorablement je revenais

A mes amours premières.

 

©Denise Bernhardt

 

Extrait du recueil de Denise Bernhardt, « La mangrove du désir », aux éditions Le chasseur abstrait.

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche