Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 06:45

 

 

 

 

 

Telle la lumière plissée

D’un œil qui se garde,

La craie du jour glisse

Des moucharabiés de verdures.

Au socle du soir,

Une brume calcaire,

Sonnant doux,

Cueille à petit glas

Le rêve.

Sous la paupière

Le mur se délite,

Lamelles sur l’œil mouché.

 

La fenêtre semble nue,

Cernée d’une ecchymose.

Visage du soir,

Visage de verre,

Le carreau respire

Métissé d’incertitude.

L’œil

Dans le temps

Cale la fenêtre

Et dans l’embrasure,

Ne cherche plus mais accepte.

 

Visage calqué sur le soir,

La vitre a disparu.

Et dans l’œil en suspend

Le mur n’attend plus son rêve ;

Il l’est devenu,

Tout à la fois marbre et sciure.

 

©Béatrice Pailler 

 

 Revue Traversées N°88

https://revue-traversees.com/les-auteurs-de-traversees-2/

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche