Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 08:23
Imbécillité crasse des humains avec leur amour de la guerre – photo INRAP: fureur-meurtriere-neolithique-achenheim

 

Surréalistes jeux de mots, jeux de vilains ?

 

 

 

Pour déclarer la guerre, naguère :

Insultes, provoque à Sion, flèches, coutelas, cris d'olifan

Batailles de coqs, de gladiators et de serpents

Bleuets, coquelicots et tatatsouère

fleurissant la boutonnière...

On faisait déjà un sacré foin !

Et en avant les arrières

trompettes et tambours à rebours

escarmouche à la cartouch'hier

et pan  ! des rangées entières de fantastiques fantassins

dansant et flambant la crémaillère ailleurs

Fantasmagorie des fandangos des francs dingos   !

Bien sûr, ça faisait froid dans le dos et les reins

froid dans le do et le dodo de la clarinette

Jamais ni claire ni bien nette la clarinette

plutôt enrouée ou bien rouée pour surjouer la gaieté

en rouet de laine l'hiver, la haine miteuse mi-tueuse

Fallait l'entendre avec sa gai-thé à lamente...

Fallait l'an tendre tout l'an tendu, parfois cent ans !

Naguère, la guerre...

 

Aujourd' huit ou neuf, rien de neuf

à part qu'on ne déclare rien du tout

ni impôt, ni amour, ni haine ; on y va Franco

On a tué Dieu, tous les dieux, dans le dos

pas avec le dos de la cuillère, ni le do de la clarinette

alors les hommes... il y en aura toujours trop !

On fait la guerre tout de go à la Terre Entière !

On expose sa foi en soi et on s'explose de J à D

Histoire d'atterrer, une bonne fois, la terre

et qui sait ? Pourquoi pas, de l'enterrer ?

 

Plus bas et plus lâche c'est impossible !

On se barbiturique la conscience

On croit avoir gagné la guerre

On se paradise les idées fausses,

On s'étrangle de fausses routes célestes

On se promet des rais qu'on pense pour soi-même

( rais de soleil et d'or, raies de barbe parfumée et huilée

et brochettes de vierges consentantes, sans tante, sans tente... )

On appelle ça courage ( cou-rage )

Plus moche et plus lâche c'est impossible ! Im-peau-cible  !

Ensuite, on est tout n'oeuf  ! On est zéro  !

On sert d'exemple au Néant, le nez en sang,

le reste en char-pie pour les corbeaux

On a toujours un poignard en son sein

ON ? C'est qui ? Sinon le voisin ?  

 

© Jeanne CHAMPEL GRENIER

  

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche