Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 07:31
« Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison. » Victor Hugo

 

 

On a bousillé la planche d'envol de nos enfants.

 

 

 

Peut-on rester, en dépit de tout, tolérant

Si l'on n'a, face à soi, que de l'intolérance ?

Doit-on subir sans se révolter sa souffrance

Et se calmer lorsque la colère nous prend ?

 

On ne peut se montrer toujours indifférent,

Aux assauts n'opposer qu'un surcroît de silence ;

Se contenter de vivre avec quelque espérance

D'une autre vie où tout rentrerait dans le rang.

 

Qu'a-t-on fait de l'enseignement en trente années ?

Une vie de torture à ces âmes damnées

Qui sacrifient la leur pour le bien des enfants !

 

Le mépris du savoir nous mène à notre perte.

J'ai longtemps enseigné, j'ai le cœur qui se fend

En songeant aux douceurs qui me furent offertes.  

 

©Louis Delorme   

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elisabeth INTROLIGATOR 04/11/2019 15:50

Les choses sont bien dites ! Je suis tout à fait d'accord.

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche