Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 07:49
« La boue » sculpture d’Alphonse Prévost – Photo Pierre Antoine

 

 
 
Souviens-toi des poilus, armés de leur courage
Et de leur volonté, de tous ces jeunots, qui
Pour défendre la France, avec force, avec rage,
Sont partis l'air vaillant et la fleur au fusil.
 
Souviens-toi des soldats, qui creusaient les tranchées,
Posaient les barbelés, qu'on ramassait, parfois,
Dans le trou d'un obus, une jambe arrachée,
Et qui rentraient munis d’une béquille en bois.
 
Souviens-toi des guerriers, qu'on nommait « force noire »,
Des sénégalais qui, valeureux combattants,
Sont tombés sous le feu, en écrivant l'Histoire,
D'un tir de mitrailleuse, à l'âge de vingt ans.
 
Souviens-toi des pioupious, des soldats de naguère
À qui Pétain disait :"courage,... on les aura"
De ceux qui, à Verdun, n'ont connu de la guerre
Que la boue et le froid, la vermine et les rats.
 
Souviens-toi des combats, des taxis de la Marne,
De Virton, de Barey, Laffaux, Berméricourt,
De quatorze dix-huit qu'à jamais ils incarnent,
Souviens-toi de Soupir, Douaumont, Juvincourt.
 
Quand le onze novembre on ravive la flamme,
À Paris, au tombeau du soldat inconnu,
Souviens-toi de Verdun et du chemin des dames,
De tous ceux qui, tombés, ne sont pas revenus. 
 

©Gérard Cazé 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche