Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 06:31
Dessin de HéricK

 

 

 

Gamin, je regardais passer les vieux
Ceux qui avaient trois fois vingt ans
Ou un peu plus
Souvent, leur embonpoint
Les précédaient
C’était même à cela et leurs habits gris
Qu’on les reconnaissait…

Je ne sais pas ce qui s’est passé
Je n’ai rien compris
Au temps qui passe
Mais le vieux, à présent
Qui s’est glissé dans leur peau
C’est moi, et je ne comprends pas
Pourquoi l’embonpoint pousse assurément

Je viens pourtant à peine de quitter
Les bancs de mon école
De dire adieu au maître craint et respecté
Je viens de quitter aussi les liens
Trop serrés d’un mariage sans gloire
D’un amour manqué
Et d’un autre trop vite passé

La fille, dans la cour d’école d’à côté
Celle dont j’étais secrètement amoureux
Je crois bien que c’est la petite vieille
Qui est passée, toute courbée
Accrochée à sa canne et ses rides
Il y a un instant devant moi
Et qui ne m’a pas reconnu…

Les rues de ma ville ont bien changé
Elles ne sont pas plus belles
Au contraire, des tours les défigurent
Il n’y a plus guère de cris d’enfants
De courses effrénées. Cela énerve trop
Les nouveaux vieux qui se sentent agressés
Tout comme les nouveaux riches qui se croient menacés

Car la jeunesse des autres
Est ressentie comme une injure
Par ceux qui n’ont pas vu
Passer le temps
Ce sinistre plaisantin
Qui ride nos fronts et pire encore
Qui se rit de nos douleurs généralisées…

Mais le délire de l’âge
Le plus lourd à vivre
C’est de ne plus savoir
Quoi qu’on fasse
Qui nous sommes
D’où nous venons…

Le temps a tout effacé…

©Jean Dornac
 Lannion, le 18 septembre 2019

 
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche