Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2019 6 26 /01 /janvier /2019 07:33
Peinture de Louis Delorme©

 

 

 

 

La vieille est toute seule au fond de sa cuisine,

Ressassant sa pensée en guise de croûton ;

Elle avait dix-huit ans la belle Margoton

Qui gardait son troupeau, là-bas, dans la ravine.

 

Sa vie devant ses yeux, toute floue, se dessine ;

Le mariage arrangé, le dernier enfançon,

Les proches que l’on porte au tout premier frisson

Dans un linceul de pluie vers la froide vermine.

 

Les enfants l'ont laissée, tous les parents sont morts,

On dirait que la faux ne veut plus de son corps.

Les pleurs l'ont tant ridée, les chagrins tant confite

 

Qu'elle ne vaut quasi plus le dérangement,

Et la Camarde oublie de lui rendre visite

Son œuvre étant d'avance en cours d'achèvement.  

 

©Louis Delorme  

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elisabeth INTROLIGATOR 26/01/2019 08:52

Magnifique....comme toujours !

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche