Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2018 7 09 /12 /décembre /2018 07:26

 

 

 

 

À force d'agiter tous les moulins à vent

À force de se battre comme insecte englué

Aux prises avec l'instant qui semble le dernier

La vraie vie se dissout : « Dix sous, la Vérité ! »

 

Personne pour enchérir, c'est de l'histoire ancienne

Et l'ancien n'a plus cours, on brade le présent

Crédit sur l'Avenir qui frissonne toujours

Comme peau de chagrin et sème l'épouvante

Au chant du CAC quarante avant le chant du coq

 

Personne pour pleurer le temps qu'on a perdu

En couacs, en larmes bues, en rentabilité

Sonnante et trébuchante, avec sa faux sanglante

Sans aucune vision, à corps et fonds perdus

La vie s'en va-t-en guerre contre sa vérité

La vie s'en va t-en guerre contre l'humanité

 

Oubliée la tendresse et le temps qui roucoule

Dans les bras du printemps qui prenait tout son temps

Et l'odeur de la pluie au bord de la fenêtre

Et les prés dévalés de roulade en roulade

Et les bois si secrets et si clairs à la fois

Nous n'entretenons plus la paix de nos forêts

L'écureuil désormais représente une banque

 

La vie s'en va en guerre contre l'humanité

La vraie vie se dissout : « Dix sous la Vérité ! »

 

( Mes magnifiques bois d'enfance ont été vendus, rasés ;

on y a implanté un bâtiment géant du Crédit Agricole ! 

'' Le bon sens près de chez vous '')  

 

© Jeanne CHAMPEL GRENIER

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche