Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 07:23

 

 

 

 

Il est onze heures...

A l'ordre gueulé,

Dans les frimas de Novembre,

Arme au poing

Peur au ventre,

Comme un diable de sa boite

Il jaillit de sa tranchée, le Poilu...

A l'assaut, à l'assaut !

 

Dans le bruit des Enfers,

Du feu, du fer,

Pauvre Âme sacrifiée,

Il n'entend pas les clairons sonner

Ni les cloches de France carillonner

"C'est fini, c'est fini... Armistice, armistice !

Sur le no man’s land

A perdre haleine il court, le Poilu,

Ivre d'aimer, ivre de vivre...

 

Noyé dans la brouillasse de l'automne,

Fauché, haché, par les feux de l'Aigle bicéphale

A genoux il tombe, haletant,

Les mains vides sur son ventre,

Comme une fleur ouverte,

Étripé, le Poilu.

Dans sa bouche il sent

L'âcre douceur du sang

De sa vie qui déjà, s'éteint...

 

C'est fini, c'est fini...

Pour lui, la nuit sera éternelle

Pauvre bougre qui ne verra jamais

La bonne terre de France

Par lui et des Milliers, libérée...

 

Le temps a passé

Le sang a séché

Les cicatrices se sont refermées.

Ils seront beaux les champs de blés

Sous le soleil d'été,

Coquelicots et Bleuets mêlés,

Nourris de la vie des hommes

Ici tombés, oubliés...

Souviens-toi,

Il était onze heures

Déjà le pays dansait

Les flonflons résonnaient

La guerre était finie,

Eux, ici, là, mouraient encore !

 

Par Jack Doherty ©

  





 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche