Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 06:33
VAN GOGH Le Vieil Homme triste - 1890

 

                                       Comme une chanson triste…

Au carrefour des tristesses
Alors que je ne voyais plus d’issue
Tu es soudainement apparue
Avec ton allure de princesse…
 
Il était temps, je m’enfonçais
Doucement dans les ténèbres
De la solitude et des maux de l’âme
Ces douleurs qui détruisent la vie…
 
Tu es arrivée comme un ange
Au milieu du concert
D’un compositeur italien
Qui sait élever l’humain
 
La beauté est une renversante émotion
Elle serre mon cœur jusqu’à l’étouffer
Mais de bonheur, d’enthousiasme
Toi et la musique vous sublimez mes jours…
 
Elle me noie dans mes larmes
Âme saisie, désemparée
Ne sachant que dire ni faire
Elle m’emporte hors de moi
 
Une mélodie aussi puissante que douce
Est une incroyable caresse pour l’âme
Un bonheur certes furtif, mais si grand
Que de mes yeux jaillit une eau douce
 
 
 
Hélas, les plus beaux rêves
Un triste jour s’arrêtent
Tu t’es dissipée dans le néant
Là où plus rien n’existe
 
Avec toi, l’amour s’en est allé
Me laissant seul et désemparé
Même la musique ne peut me consoler
Seuls les vers tristes peuvent encore m’animer
 
Il ne reste rien que le vide
Ni visions ni pensées
Juste le « Grand Rien »
Ce vide absurde
Où plus rien n’existe
Pas même les illusions…
 
Quand reviendras-tu, Amour ?...  
 
©Jean Dornac
Lyon, le 30 septembre 2018
 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche