Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 06:48
Illustration de Michel Bénard
 
 
 
 
Cette beauté d’ébène me subjugua,
Son regard d’antilope me transperça,
Lisse de peau comme un pagne de soie,
Seins d’obsidienne d’une jeune gazelle.
C’était le temps des transhumances,
Avec son ciel plombé, tourmenté,
Que déchiraient les branches
De l’arbre roi, le baobab.
Chaleur lourde, pesante, oppressante,
Corps humides en quête d’amour,
Cette beauté d’ébène de grâce furtive
Croisée à l’angle d’une case,
Fondit dans la pénombre du soir
Pour s’effacer à tout jamais.  
 
©Michel Bénard.




Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche