Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 06:37
« Nu » de Ode©

 

 



Dans le silence
De ce jour renaissance
Au fil de soie de l'O
Je me pose
Crescendo

Qu'il est doux de se dévoiler
Au gré de l'O
Les pieds dans la barque
De nos Libertés

Le Grand Fleuve de l'Imaginaire
Nous mène là, à l'Océan
Et rend nos rêves
Réalité

Je ne fus point cette enfant
Au bord de l'eau
Mais celle au milieu
De la Grande-O-Bleue

De combien d'espace ai-je besoin
De combien d'air pour respirer
Plonger en apnée
Pour aller au fond, te retrouver

Brume matinale, nature éveillée
Musique celtique
Douce chaleur de début de journée
Vous êtes là, amours magnifiques

Comme je préfère être moi
Que ces insectes qui m'étonnent
Papillons, libellules qui ondoient
Et ne verront jamais l'automne

Je foule les parfums
De sable et de dunes
Dans ce désert quotidien
Recouverte d'Habit Rouge

Soleil de plomb
Journées lourdes
Je chante une chanson
Pour remplir ma gourde

Une ombre se dessine au loin
J'avance sans crainte
Se sont mes mots
Qui l'on fait naître

Je me fonds, me confonds en elle
Ô Poésie, quand tu tiens L'O
Tu lui donnes des ailes
Ou un lourd manteau

Que ne ferais-tu, Muse, pour un mot 
Un seul 
Que ne ferais-tu, dis Muse ?

« L'Amour, L'O ! »

« L'Amour ! »


Ode©
23 novembre 1999

sources : http://zodode.5.50megs.com/DO/lo.htm

 
 
 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche