Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 07:47
« Les Damnés », d’après Luchino Visconti, mise en scène : Ivo Van Hove, avec la troupe de la Comédie-Française.

 

 

 

 

 

Sais-tu mon esprit
Que la gangrène dévore cette terre
Par les dictateurs et élus maudits
Indignes et brutaux, ces malades aux cœurs de pierre…
 
Sais-tu mon âme qu’un jour
Ceux-là, jouant aux rois idiots
Presseront sur le bouton sans retour
Qui fera de tous des flambeaux !...
 
Sais-tu mon corps
Qu’à l’aube du nouvel An
Des patrons de tous bords
Poursuivent notre empoisonnement ?
 
Sais-tu qu’ils le font par sottise innée
Pour agrandir sans cesse leur capital
Aveugles au point d’empoisonner même leurs lignées
Juste pour de méprisables raisons commerciales…
 
Sais-tu mon corps
Qu’ils avancent, ces crabes, grâce à leur flair ?
Ils sont sans pitié ni remords
Pour dévorer au mieux ta chair !
 
Sens-tu mon corps
Qu’ils fouillent tout ce qui vit
Espérant y trouver de l’or
Avec la complicité des lobbies…
 
Ils sont pareils à des cancers, ces bourreaux
Peu à peu ils rongent ceux qu’ils veulent voler.
Il y a aussi des prions qui pillent nos cerveaux
Ils plagient nos actes et nos pensées !
 
Peut-être pire, il y a les patrons-sida
Qui anéantissent toutes tes défenses
Avant de t’avaler tel un anaconda !
Ton éventuel suicide sera leur récompense…
 
Ainsi va le sort des damnés de la terre !
Tu croyais qu’ils appartenaient au passé ?
Ce temps revient, ne sens-tu pas son odeur qui erre ?
Elle tient du Malin qui rode pour l’éternité…
 
©Jean Dornac
Mulhouse, le 11 février 2018
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche