Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 07:43
Oeuvre en titre: « Music » de Djordje Prudnikoff©

 

 

 

 

Je m'ouvre à toi
Mais, tu ne me veux pas
Je m'offre à toi
Tu ne me prends pas

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Je t'invente des plages blondes
Tu n'y viendras pas
Je crée des autels
Tu ne m'y sacrifieras pas

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Toi, qui me manques avant même l'aube
Toi, l'ombre qui ne reflète pas
Tu ne m'as jamais touchée
Et tu me manques déjà

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Je t'imaginaire des musiques pendant des nuits
Tu ne les chanteras pas
Je te sculpte des étoiles merveilles jolies
Tu ne les attraperas pas

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Je te peins des mers, des pays de légendes
Tu n'y vogueras pas, tu ne les verras pas
Toutes les Fées du monde
Jamais ne verras, jamais n'aimeras

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Je t'ai inventé
Tu n'existes pas !

Déjà parti, avant que le soir ne tombe
Déjà parti, avant l'hécatombe
Déjà, tu n'es pas là !

Et, tu me manques déjà !


Ode©
7 décembre 2000
 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche