Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 05:24

 

Choisir ou subir
 
 
Viens vers les rivages
Marin des jours bons
Et des nuits sauvages
Tu avances en dépit
Des mauvais présages
 
Tu ne crains nulle tempête
Tu te moques des vents contraires
C’est droit vers l’étoile du berger
Que tu mènes ta barque
Tes biens et tes équipiers
 
La route est longue
Qui va de la naissance
Aux derniers instants
Là où tu trouveras enfin
Ce calme auquel nous aspirons
 
Souvent tu as hissé la grand-voile
Pour filer toujours plus vite
Entre l’amour et la folie des mitrailles
Aux femmes tu offrais ta ville et ses murailles
Il n’est qu’avec elles que tu déposais les armes
 
Elles seules pouvaient conquérir ton cœur
Car elles seules possédaient la clef
De tes nombreuses forteresses
Pour te conduire aux portes du bonheur
En t’offrant quelques îles parfums et senteurs
 
Tu as fini par connaître
La route de ta vie
Ses pièges et ses joies
Ses beautés et ses laideurs
Ses vérités et ses mensonges
 
Lorsque, bientôt, âme lassée
Tu poseras les pieds à terre
Tu jetteras un triste regard
Sur ce que fut ton destin
Et tu diras « Quoi, c’est déjà la fin ? »
 
Et tu comprendras
Qu’on ne choisi guère
Ce que l’on devient
Mais qu’on peut l’aborder
Ou tristement le fuir…
 
©Jean Dornac
 
 
Mulhouse, le 4 décembre 2017
 
 
 
Scegliere o subire
 
 
Vieni verso le spiagge
Marinaio dei giorni buoni
E delle notti selvagge
Avanzerai nonostante
I cattivi presagi
 
Non temi nessuna tempesta
Ti prendi gioco dei venti contrari
È dritto verso la stella del pastore
Guidi la tua barca
I tuoi beni e la tua squadra
 
La strada è lunga
Va dalla nascita
Fino all’ultimo momento
dove finalmente troverai
La serenità a cui tutti aspiriamo
 
Spesso issi la grande vela
Per navigare più veloce
Tra l’amore e la follia delle mitraglie
Alle donne offrirai la tua città e le sue muraglie
È soltanto con loro che deponi le armi
 
Soltanto loro possono conquistare il tuo cuore
Poiché solo loro possiedono la chiave
Delle tue numerose fortezze
Per condurti alle porte della felicità
Offrendoti isole di profumo e sentore
 
Hai infine conosciuto
La strada della tua vita
Le sue trappole e le sue gioie
Le sue bellezze e le sue cattiverie
Le sue verità e le sue bugie
 
Quando presto l’anima sarà stanca
Poserai i piedi per terra
E getterai uno sguardo triste
Su quello che è stato il tuo destino
E dirai «ma come, è già la fine?»
 
E comprenderai
Che noi scegliamo poco
Di cosa diventiamo
possiamo avvicinarci un pò
Ma non lo sfuggiamo
 
©Francesco Casuscelli
Dairago, 5 dicembre 2017
 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche