Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 07:44
Quand l’amour s’étiole

 

 

 
 
Tu aspires être pour toujours
Là où le délice siège à son tour
Tu t’imposes et résides dans mon cœur,
Malgré tout, tu allaites ton bonheur.
 
Tu frétilles les charnières de ma vie,
Tu t’altères, te consoles, te nourris
Là où demeure un reflet empourpré
Te fructifiant lentement pour te protéger.
 
Toi le grand sorcier cauteleux
Qui veille les martèlements heureux,
Florissants et cadencés de mon cœur…
Je ralentis…les vers se stagnent ici, malheur !
 
Tu t’éternises dans mon cœur pour te soûler       
De mes éclats de rire et de leurs sonorités.
Hélas! Tes ballades seront fatales
De la jalousie barbare et brutale,
           
Arme tranchante, elle ébrèche,
Elle froisse l’être aimé, elle écorche.
Cloîtré et tapissé de rouge dans mon cœur,
Tu ne branles nullement, ô voleur !
 
Tu claques tes doigts, sans tarder à les voir,       
Tu fais appel à des pleureuses vêtues de noir             
Qui tour à tour versent des sanglots amers      
Pour nous vieillir en harmonie de misère.
 
Accompagnées d’une cacophonie de labeur  
Arrivent nos cendres fusionnées de douleur      
Dans un autre monde vers un trépas de haine
Unis dans notre solitude froide et sereine
 
Du tombeau, lieu de notre dernier gîte
Les doléances de détresse nous quittent.
 
©Nancy Turnier-Férère


 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche