Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 06:40
Rimbaud par Picasso

 

 

 

 

 

Sur le chemin des cendres
J’irai brûler les souches de l’absence,
En observant le miroir des eaux
Du lavoir où joua Rimbaud,
De l’ivresse d’un bateau,
A l’enfer des saisons.
Parfois rassemblés, souvent isolés,
Nous côtoierons l’indicible
D’une harmonie sauvage,
 D’un théâtre de verdure,
Au seuil de la folie, de l’incertitude,
D’un imaginaire à recomposer.
Oiseleurs de paroles migrantes,
Bergers d’icônes brisées,
La vie, comme la poésie, nous appartient,
Elle deviendra notre chemin, notre symphonie,
Mes voyelles reposeront entre tes mains,
Et tu en feras une nouvelle parade.
 
©Michel Bénard.

 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche