Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 06:32
Apollon et les neuf muses

 

 
 
 
Ô sublimes troubles des arts
Peintures ou sculptures
Littératures ou belles musiques
Blessez mon cœur
D’émotions brûlantes
Pour que pleure mon âme
Par tant de charme et d’allégresse !
 
Je voudrais en mourir
Tant en mon for intérieur
La beauté vibre avec fureur
Elle me rend ivre de joie
Et en la vie me rend la foi
Lorsqu’elle atteint le zénith
De mon trop sensible cœur…
 
Ô muses qui par magie
Inspirez les âmes
Lancez le galop de nos esprits
D’artistes en souffrance
D’ouvrages éternels
Visitez-nous, si nous en sommes dignes
Même si nous ne sommes que frêles sources !
 
Elevez nos esprits aux pinacles
Des créations dignes des dieux
Capables d’émouvoir l’Olympe
Nous avons le pouvoir
De faire couler une larme de joie
Coulant des yeux trop durs
Des tyrans et des rois…
 
D’un rayon de soleil
Nous dessinons le ciel
D’un trait de lune
Nous effaçons les rancunes
D’une note de musique
Nous voici enfin pacifiques !
Les arts transcendent les âmes !
 
Est-il plus belle destinée
Que de servir les arts
En dépit des fatigues
Maladies, épuisements ?
Non, pas de plaintes
Pour servir de tels maîtres
Sublimes sous le ciel étoilé !…
 
©Jean Dornac
Lyon, le 10 septembre 2017
 
 


Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Jean Dornac
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche