Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 06:40
Ne dis surtout pas – Ode
Oeuvre en titre : « Les Amants » monotype de Ode©
 
 
 
 

Où que tu sois mon ange bleu
Je te suis de l'âme et des yeux
Partout où tu es, je suis
De Séoul au Caire
Du Pérou aux Pôles et même à Angkor
Je suis présence aussi de corps
Je tiens ta main dans cet univers nucléaire

Que tu t'actives encor
À traîner nos vœux et transformer le monde
Qu'aujourd'hui tu sois sans grades
Et si Prince tu fus
Tu ne peux tourner le dos à nos anciens raffuts


Oui, j'en ai placardé des refus
Plus que la vie n'en impose
Tends-moi la main et après la pose
De fils de soie et d'ors cousus
Porte un regard sur nos amours dévêtues

Et si le miroir impavide en son vieux cadre à fleurs
Donne à ton âme un tain aux antiques couleurs
C'est qu'il ne taira ta vie en apartés
Qu'il te soufflera les mots du bleu de nos étés

 
Et
 
Vassal plus que jamais de notre estimé rêve
Dans cette bulle bleue où tu referas sans trêve
Les chemins de tes hier et de nos amours si belles
Tes yeux verront dans mes yeux des promesses d'aquarelles

 
Ode©
15 février 2003
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droit

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Ode
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche