Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 07:54
L’Heurte – Salah Bekka
Lucian Freud
 
 
 
 
Dans le silence de sa chambre,
L’heurté s’adresse au plafond,
Où loge un visage sans ombre,
Qu’il entrevoit dans son fond.
 
Il a accepté ses traits
Sans qu’il ne puisse l’habiller,
Il imagine dans des faits
De doux mots à écouter ;
 
Dans ce vide, il forge un mot
Qu’il attache à ses murmures,
Et au visage, il ajoute le beau,
Qui il le fait toujours courir ;
 
Il lui sourit, comme un heureux,
Il le poursuit avec ses yeux,
Et sur son lit, il cherche sa voix,
Mais c’est l’ennui, qui drope son poids ;
 
Il se retourne, puis quitte le lit,
Par la fenêtre il jette son œil,
Le vide dehors lui cause ennui,
Et dans sa tête tout est pareil ;
 
Puis son esprit se retrouve sans toit,
Dans ce logis où le chagrin est roi,
Tout se bascule dans un endroit,
Comme un débile, il cherche une voie ;
 
Sur le carrelage, il fait des pas,
Il hoche sa tête, il tape ses mains,
Du lourd silence, il en fait un cas,
Et repousse l’espoir au lendemain ;
 
Dans l’unique sens, il trouve recul,
Qui lui donne retard dans une formule,
Où il croise l’errance qui le bouscule,
Et dans cette distance, il change de file ;
 
Plein de souffrance, il quitte sa chambre,
Il cherche l’aisance, il guette une ombre,
Et à toutes ses ratées, il trouve appui,
Mais il reste un heurté, dans ses ennuis. 
 
©Salah BEKKA. Auteur
Fleurs, Épines et Frissons…
Paru au : LES ÉDITIONS DU NET
92150 Suresnes France  



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Salah Bekka
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche